Histoire de cerfs des antipodes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de cerfs des antipodes

Message par Hector de Troie le Lun 13 Déc - 18:50

L'aventure commence avec la préparation du séjour. J'avais contacté un outfitter du grand nord australien pour quelques jours de chasse au cochon sauvage et autres taureaux (scrub bulls). Tout semblait parfait. La négociation avec ma tendre épouse acceptant d'être laissée seule à Cairns avec mes enfants pour 4 ou 5 j, le "crocodile Dundee" local qui m'ajoutait à un groupe d'archer des USA....Mais voilà ! 8 semaines avant le départ un mail m'annonce que la chasse est annulée car les chasseurs US ont changé la date.
Grosse déception puis à nouveau de nombreux mails aux divers professionnels locaux. Mais rien de très intéressant. Et puis un message au président de l'Australian Bowhunting Association qui me répond de contacter Glenn C. Il ne s'agit pas d'un pro mais d'un artisan qui construit des maisons en Kit et chasseur à l'arc qui pourra m'aider car il propose des courts séjours pour beurrer ses épinards. Quelques mails et coups de fil plus tard la chasse est booké. Ce sera un chasse "aux cerfs" à 3h à l'ouest de Brisbane en Free Range (milieu ouvert) sur 10 000 Ha de ferme d'élevage en pâture libre de bovins. Les cerfs etant "nuisibles"....
Il me propose de chasser Red Stag (c.élaphe) , Rusa et daim (fallow deer) sur 3 à 4 jours. Le plan de chasse est simple: je peux prélever ce que je veux, sans limite de trophée, jusqu'à 3 animaux car il ne fonctionne pas à la taxe d'abattage. Glenn m'annonce qu'ici ils tirent à 40- 50 yards en moyenne et me conseille de prendre un arc à poulies réglé en conséquence si je veux mettre toutes les chances de mon coté... Je lui fait comprendre qu'il faudra que ce soit de beaucoup plus près et que sur mon arc, des cames feraient vraiment très moche et qu'en plus c'est pas prévu pour. Je serai le premier archer à l'arc traditionnel qu'il accompagnera...

Une petite semaine à Sidney, une ville fabuleuse...

ici Port Jackson:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

et en poursuivant la vue le fameux Opera House:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


8 Août vers 15h: Je quitte ma petite famille non sans peine en les laissant pour me donner bonne conscience dans un bel hôtel du coeur de Brisbane, au 21 eme étage avec vue sur les jardins botaniques et la Brisbane River, on est plus proche du bon dieu....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Mon périple commence dans le pick up 4X4 toyota , par 1h de voiture.... perdus avec Glenn qui se bat contre son GPS dans le coeur de ville pour s'en échapper: "i am a man from the bush and hate those damned town..." Après une heure de plus c'est la rase campagne. Encore une heure et la route est une piste. La derniere heure se fait sur une piste torturée au travers de la foret, au milieu de nulle part...A l'arrivée: nuit noire, 3 degré et un peu d'électricité après démarrage du vieux générateur. Glenn à 55 ans, ancien joueur de football australien, taiseux et avec un accent pas facile à décoder. Il me montre son, arc: un Bowtech Destroyer dernier cri ! Bigre, pour un homme du bush il me semble fort bien équipé.
Il me dit qu'il fera froid et qu'après demain il pleuvra et ...que ce ne sera pas facile (à la vue de mon longbow !) Je me couche et à ce moment il me semble que ma dernière pensée a été: "bon sang qu'est ce que t'es venu faire dans ce trou..."

9 Août: lever avant l'aube, café et présentation au propriétaire de l'exploitation : Alben. Celui ci a un sourire radieux et devant ma mine déconfite, il prend mes jumelles et m'amène à l'extérieur du baraquement. Misère !! à 50m de nous, en lisière de bois il y a 3 cerf de java dont un jeune mâle autour de 28 pouces. Le moral remonte. Une dizaine de tir sur cible pour se mettre l'arc en main et se rassurer après plus de 10 j sans tirer et c'est parti.
Nous passerons toute la matinée en repérage et verrons pas mal d'animaux, des Rusa et des daims, en petites hardes de jeunes avec des femelles, et deux beaux Rusa isolés d'environ 30 pouces en terrain découvert. Dans la forêt entrecoupées de pâtures, beaucoup de wallabies, un nombre provocant de canard et quelques lièvres (les mêmes que les nôtres) et un renard furtif. En fin de journée, nous voyons un petit groupe de daims et là les choses sérieuses vont commencer. Ils sont à environ 150 m, et rentrent au pas lent dans le bois. Nous sommes à bon vent. Glenn me propose de les approcher seul lui me suivra dans ses jumelles. Me voilà parti rapidement. Nous surplombons la harde et je gagne assez vite les 100 premiers m. puis progression au sol. A une 30aine de m je jumelle distinctement 3 femelles à la robe perlée, fauve. Magnifiques. Et un beau mâles !! Quel trophée ! Il est arrêté et je gagne encore 10m. il est de cul, j'encoche la flèche, et me prépare. Il passe de profil/leger 3/4 et je contemple cet animal. Je me dis c'est la première fois que je vois un daim. J'en prend plein les yeux. Un instant la poésie a pris le pas sur le réalisme si obligatoire en action de chasse.
Puis l'arc se lève....Et le daim se remet en mouvement. Et je n'aurai plus jamais de fenêtre de tir sur cet animal et la harde s'éloigne en silence. C'est tant mieux car je n'était probablement pas prêt à prendre la vie de ce magnifique animal à cet instant.
Au retour il me montre un Tree stand posé il y a peu et que je peux utiliser.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



10 Août: Comme promis il pleut. Beaucoup. C'est chiant et en plus j'ai pas de bouquin.
En fin de journée un accalmie permet une sortie. Nous partons à plusieurs km en 4X4 puis nous montons sur une crête pour jumeler. Là les choses s'enchainent très vite: un groupe de jeune Red Stag avec plusieurs femelles sont repérées à 200 m sur un chemin. Le vent est bon, nous faisons les 100 premiers m ensemble puis j'approche seul. J'arrive à environs 25m des deux premiers animaux. Un jeune mâle est bien placé du strict profil. La poésie de la veille à fait place à une froide détermination. Je me concentre sur mon tir, sur l'épaule du cerf, sur mes sensations à l'ancrage. La flèche vole. D'un long vol, lumineux, "parfait", de quelques fractions de secondes et disparait dans un PLOC ! sourd en pleine épaule, plein coeur. l'animal sursaute un peu et démarre entrainant la harde. Quelque bonds plus loin il tombe, à vue.
La harde s'est évanouie. Le silence est revenu. J'ai tué mon premier cerf en terre australienne, d'une belle flèche. Viennent alors ces émotions si particulières, mêlant tristesse , joie, fierté et amertume, lorsque je touche enfin la robe de mon cerf endormi.
Jeune cerf, merci pour ta belle mort.
Nous mangerons ses filets grillés après les avoir macérés dans du vin et du miel. Un délice.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



11 Août: Il pleut. C'est pénible.
Je part seul à l' aube mais je ne verrai rien que quelques wallabies.Puis vers 8h retour au camp. Glenn me propose d'aller sur le Tree Stand (photo) posé une semaine avant ma venue sur une zone très favorable pour l'après midi. J'enfile le harnais et me met en route. Par souci de discrétion et parce qu'il n'y a pas de place pour 2 je m'y rendrai seul à pied. L'accès est à une quarantaine de minutes du camp, en montée en suivant le petit chemin que m'a indiqué Glenn. Pour raccourcir la marche je coupe par le bois jusqu'à une crête et là c'est un coup de poker fabuleux:
Arrivé en haut de la montée sous la bruine et à bon vent, je vois un mouvement dans le sous bois clair à une 40 aine de m. Jumelage: une belle biche de Rusa couchée. Cela me va même si j'aurais préféré un mâle adulte. Elle me semble isolée mais je m'approche prudemment, flèche encochée et bien m'en a pris !! Deux autres animaux m'apparaissent dont un ENORME cerf ! je n'y crois pas. Les bois sont immenses. Comment n'ai je pas vu cette bête!!.
J'essaie de me calmer et je gagne à 4 pattes de la distance très vite.
Je ne peux plus avancer. La biche est à une douzaine de m et me tourne le dos, le cerf est de profil léger 3/4, couché dans les herbes hautes, tête haute mais très placide. Je ne vois clairement que la moitié haute de l'animal depuis la tête jusqu'au pli fémoral, l'arrière état caché par un buisson. il est à 23-24m. Jumelage: c'est un animal vraiment splendide. Ses épaules sont couvertes de cicatrices. Son échine est puissante. Ses bois sont très gros...J'en tremble d'émotion!!
J'attend de longues minutes qu'il se lève mais je sens que ma chance peut passer à tout instant. Il faut prendre le tir ou renoncer. L'arc se lève, je prend un point en avant des dernières côtes, au niveau ou l'herbe s'efface dégageant le flanc, Je me concentre bien sur mes sensations d' ancrage lâche la corde.
CRAC !! un craquement d'os, ma flèche a pénétrée jusqu'au cresting mais 10-15cm au dessus de mon point focal en pleine colonne. Le cerf a l'arrière train paralysé et beaucoup de sang veineux s'échappe de la plaie. Je reste figé quelques secondes puis me pousse à réagir. Vite mais sans précipitation je m'approche jusqu'à une dizaine de m pour une seconde flèche pleine épaule. Quelques spasmes puis l'animal exhale sa vie.
Je n'en reviens pas. Tout s'est passé très vite, avec une flèche loin d'être parfaite mais qui a terrassé ce Roi des bois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je passe de longues minutes à contempler et toucher ce beau trophée.
Je suis heureux.
Beaucoup de réussite? oui c'est sûr. Mais la chasse c'est aussi ça. Le cerf sera mesuré à plus de 36 pouces et côté à près de 224 points.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


J'ai pris ce grand cerf Rusa, en territoire ouvert, tout seul, à l'approche, avec un longbow de 63 livres et j'étais très fier. J'en avait tant rêvé.
C'était un jour pluvieux, aux Antipodes. C'était la veille de mes 39 ans.
Puis ce fut le retour à la civilisation et au bonheur de retrouver mes fils et leur mère si patiente et aimante pour me laisser vivre tout cela.
Et la promesse de revenir dans ce lointain pays-continent pour d'autres émotions Arc à la main.

Hector de Troie

Messages : 3041
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par ttk le Lun 13 Déc - 18:58

enfin ce fabuleux récit!!! cheers

que dire, rien !! relire!! Very Happy


félicitations !!!!!! cheers
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2692
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par kibok le Lun 13 Déc - 19:33

total respect ! magnifique recit et quel trophée ! bravo !

avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10639
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par chdru le Lun 13 Déc - 22:36

Magnifique!!!!!!!! cheers

Tu me raconte tout ça dès que tu arrives!!!!! J'ai encore quelques bonnes bières Belge!!
avatar
chdru
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 1614
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46
Localisation : Saint Paul les fonts / Gard 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par kibok le Mar 14 Déc - 8:08

le gars pas vernis quoi, il arrive au fin fond du bush, dort chez un plombier sur une lit de camp dans une cabane improbable, le gars lui fait va te mettre par la bas c'est pas mal, et PAN , non "schuiiit" le monstre local qui echappe a tout les ruses depuis des années dort justemment là ... pas juste


il faut l'avouer je suis horriblement jaloux, il y fort longtemps j'avais passé une intersaison complete en Australie cad 6 mois a deambuler. J'ai deux enormes regrets, d'abord le vehicule. Il etait japonais et d'ailleurs il a rendu l'ame avant la fin et je ne chassais pas encore du tout à l'arc ... rien que d'y penser j'ai des haut le coeur Crying or Very sad


Dernière édition par kibok le Mar 14 Déc - 20:22, édité 1 fois
avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10639
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par jean-cazenove le Mar 14 Déc - 8:36

magnifique !! bravo pour cette réussite limite insolente !! la chance s'offre souvant au chasseur patient ! mais il faut savoir aussi la saisir !!

Merci !
avatar
jean-cazenove

Messages : 58
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 43
Localisation : france (66)

http://www.arawak3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Seb le Mar 14 Déc - 8:44

Chouette récit Cool
avatar
Seb

Messages : 95
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 38
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Mpanya le Mar 14 Déc - 9:38

Génial, bravo ! super sympa le récit !
avatar
Mpanya

Messages : 509
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 36
Localisation : Tanzanie, Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Invité le Mar 14 Déc - 10:13

Formidable réussite, compliments cheers [b]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

cerf des antipodes

Message par spitz le Mar 14 Déc - 17:55

chapeau bas
avatar
spitz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3487
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Boul le Mer 15 Déc - 9:24

Bonjour

Chapeau bas, voilà un beau récit qui donne des envies d'aller voir de prés.

Belles chasses, beaux tirs que dire de plus, bravo!!!! cheers

A plus

Boul

Boul

Messages : 6
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 63
Localisation : 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par foudarme le Mer 15 Déc - 18:19

remarquable...
avatar
foudarme

Messages : 5848
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ailleurs (depuis le 24/07/17) !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Invité le Mer 15 Déc - 18:48

ça fait vraiment rêver..félicitation cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Hector de Troie le Jeu 16 Déc - 14:32

Merci à tous.

La densité d'animaux est vraiment exceptionnelle pour une zone totalement ouverte et il faut savoir que les 10 000 ha de fermes d'élevage bovin sont couvertes sur plus des 2/3 par la forêt primaire, très riche et bien aménagée par un réseau de chemins forestiers et que toute la zone autour est composée par une zone forestière primaire "publique" très dense et non aménagée (accès...). J'ai vu dans ces conditions et temps de chasse limités facilement une centaine de cervidés sur ces 3 jours tronqués dont une petite dizaine de jolis mâles (daims et Rusa car les élaphes étaient sans bois)
Il y a principalement des cerfs élaphes (red stag), des daims et en moindre nombre des cerf de Java (Rusa). Il se prélève sur cette zone environ entre 20 et 30 cerfs seulement par an sur deux periodes de 3 semaines seulement à l'approche et UNIQUEMENT à l'arc.
La régulation des cochons sauvage est faite par le piégeage toute l'année et le tir à vue par l'exploitant et ses employés (à la carabine) et une ou deux battue si les bêtes réapparaissent trop, tous les ans.

Il n'y a aucune taxe de tir au trophée et le forfait incluant tout (2400 $ australien) prévoit le tir de 3 animaux dont 2 "trophées" ou ce que vous voulez d'autre de non trophée jusqu'à 3. En fait vous prenez le tir que vous voulez. Par contre la bredouille coute le même prix... Tout le petit gibier (canards et lièvres) ou un éventuel cochon ou les prédateurs (chats harets, dingos et renards ) sont prélevables sans limite. Je pouvais chasser un jour de plus mais la pluie et ce fabuleux cadeau que m'a fait ce bush australien m'ont rassasié.
C'est pas du tout confortable et c'est en anglais "only" avec un accent terrible (bien qu'anglophone en principe je devais vraiment me concentrer pour comprendre les bougres). Toute la difficulté c'est d'arriver à les joindre . Et vous n'avez aucune "garantie de professionnels de la chasse" puisque ce sont des outfitters "amateurs"

Sincèrement au compound et en tirant dans les 45 m (distance standard pour les gars locaux que reçoit Glen et pour lui aussi...) on peut fermer le plan de chasse en un ou deux jours.

Les mêmes gars organisent annuellement des périples d'une semaine dans le "grand nord " du Queensland en milieu totalement ouvert et campement confortable, terres des cochons des swamp, des chevaux et taureaux ensauvagés. C'est en octobre-novembre chaque année. Et J'avoue que ça me chauffe assez depuis un moment... lol!

Hector de Troie

Messages : 3041
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Melo le Ven 17 Déc - 12:35

Félicitations, merci pour ce récit et celui de la RSA, à lire et a relire jusqu'à la réalisation d'un rêve.
avatar
Melo

Messages : 1159
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 62
Localisation : Notre Dame de Ham Québec et Grenoble 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par lymnocryptes le Sam 18 Déc - 13:15

Encore un beau récit.
Bravo à toi !
JJ
avatar
lymnocryptes

Messages : 623
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 66
Localisation : Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par babow le Sam 18 Déc - 16:46

merci et bravo ça fait rêver
avatar
babow
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 997
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 61
Localisation : Aléria

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par chasseurderenard le Lun 20 Déc - 19:49

Bravo Hector très beau récit et très belle chasse!! cheers cheers cheers
avatar
chasseurderenard

Messages : 23
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 36
Localisation : Moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Le vieux Bill le Jeu 23 Déc - 14:08

Ma première intervention sur ce forum sera pour te féliciter pour ta chasse et te remercier pour son récit. cheers
De quoi rêver un peu...
avatar
Le vieux Bill

Messages : 493
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 60
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par ROBERTSON le Sam 12 Fév - 18:16

Merci pour ce recit

et felicitation pour les tirs cheers

ROBERTSON

Messages : 322
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Invité le Mer 29 Jan - 1:47

sympa le sejour ,je suis moi aussi tres tres interresse part l australie qui est moins loin pour moi vivant au chili bravo hector quel cerf!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par eolearc13 le Mer 29 Jan - 17:42

Super recit !! Merci pour le partage de ctte aventure !! 
avatar
eolearc13

Messages : 137
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 28
Localisation : Alpes de haute provence- sainte tulle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par spitz le Mer 29 Jan - 17:46

kibok a écrit: J'ai deux enormes regrets, d'abord le vehicule. Il etait japonais ... rien que d'y penser j'ai des haut le coeur  Crying or Very sad

moi je te comprends.  

_________________

“L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est.”


  Hector Hugh Munro 1870

avatar
spitz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3487
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par spitz le Mer 29 Jan - 17:47

bon et maintenant, bravo Hector !
utilisais-tu déjà le gros foc ?
à 23 m, fracasser des cotes d'un big cerf...
ta lame de l'epoque ?

_________________

“L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est.”


  Hector Hugh Munro 1870

avatar
spitz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3487
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de cerfs des antipodes

Message par Ti racoon le Mer 29 Jan - 18:37

Merci pour le partage et félicitations à toi.
avatar
Ti racoon

Messages : 314
Date d'inscription : 21/06/2011
Localisation : SOLOGNE du 45

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum