Réflexions sur l'Ocelot de chez C Chiffoleau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexions sur l'Ocelot de chez C Chiffoleau

Message par papou le Sam 7 Jan - 9:20

Bonne année à Christophe et de bonnes commandes sans oublier tous les autres facteurs d'arcs. Facteur, un mot synonyme d'artisanat mais pas seulement, d'art aussi, cela fait penser au Stradi Varius, aux pianos, à la musique!
Après les vacances d'Août 2011, me voilà en Vendée pour récupérer mon arc très attendu, je suis très excité de le prendre en main, c'est un Samedi, le Dimanche, il y a un 3d à Saumur, quelle bonne occasion de l'essayer! Mauvaise pioche, il pleut des trombes toute la journée, résultats cata scratch Je me dit, c'est normal, pas habitué et toutes sortes d'excuses;
Le lendemain, je prends le temps de l'observer, il est beau, pas le moindre défaut, il est lourd, du moins par rapport au Waka tanka de mon pote mais j'aime bien avoir autre chose qu'une plume dans la main, je caresse ses branches de bambou clair, j'aurais bien couché avec mais vous connaissez les femmes Evil or Very Mad
Entraînement, encore et encore et cata, moins bien qu'avec mon Falco de 45, j'ai l'impression d'avoir une Ferrari dans les mains, mais quand on ne sais pas conduire! Christophe me téléphone, t'est content? Oui oui, que pouvais je répondre d'autre, lui dire que je m'étais trompé, trop puissant pour moi? Je me décide pour un stage chez Vincent.
Ma position est à chier, mon épaule de bras d'arc est haute, je tape la belle corde de Marido sur ma protection de bras...Snif Mon coude est en hauteur, je suis penché vers l'arrière et si je viens au point d'encrage, je perds 5 centimètres au moment de la décoche! Il me prête l'arc de sa femme, un 35 et j'y arrive un peu mieux, sans plus, j'ai déjà de très nombreuses mauvaises flèches derrière moi!!
Je rentre à la maison et j'essaye de mettre en pratique les bons conseils de Vincent: position du Pélican, pousser l'arc comme un caddie et monter progressivement le coude jusqu'à l'horizontale, j'ai beau essayer je n'y arrive pas ou alors avec du viagra! et puis le temps passe et je me rends compte que j'espace les entraînements, je n'ai plus envie, je suis au fond du trou Sleep
Début Janvier, je me force à y retourner dans la salle en cible, je ne touche même plus le blason à 18m Je quitte les règles de Vincent pour en garder le meilleur et adapter mon mouvement, je lève mon coude bien haut pour armer et je le baisse à l'horizontal d'un coup et pour la première fois, je sens mon omoplate travailler, mes trois phalanges sont bien engagées sur la corde, la décoche part toute seule, les branches travaillent symétriquement, je ne force plus et miracle, cela fonctionne Je sort ma cible 3d, un Lynx et je groupe dans le 8 à 40m, un Lynx à 40m, c'est pas gros!
Si Christophe me téléphone, alors, je pourrais lui dire que je suis content
avatar
papou

Messages : 243
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 68
Localisation : Fréhel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur l'Ocelot de chez C Chiffoleau

Message par sierraleonn le Sam 7 Jan - 13:11

salut papou , on ne se connait pas mais je te suivait de loin ...j'étais à saumur le jour ou il tombait des corde et savais que tu y serai, avec ton nouvel arc. j'ai guetté mais ne t'ai pas vu...c'est pas un long fleuve tranquille l'arc..chaque évolution dans sa technique, le moindre petit geste entraine à son tour un autre changement qu'on ne perçoit pas toujours et on fini dans le trou..mais heureusement il y a toujours un euréka...à saumur peut'être...bonne année.
avatar
sierraleonn

Messages : 700
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 52
Localisation : montrevault 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur l'Ocelot de chez C Chiffoleau

Message par Manu87 le Sam 7 Jan - 14:15

Grandeurs et douleurs du tir instinctif !...

Déjà, c'est une bonne chose de savoir que l'arc n'est pas en cause, j'ai aussi un Ocelot de Christophe, et c'est vraiment un arc agréable et efficace. Par contre, il ne faut pas hésiter à chercher la position de la main sur la poignée, faire plusieurs séries de flèches en prenant bien conscience des différentes sensations d'appui au creux de la main, puis mémoriser celle qui se montre la plus régulière.

Je suis aussi passé par un stage chez Vincent, et ça m'a débloqué beaucoup de choses. Il faut faire infuser et s'approprier tout ça ensuite, et surtout accepter de retourner à l'école et d'éradiquer ses défauts de manière déterminée.

Maintenant que le lynx tremble en te voyant arriver, je te souhaite de longues années de complicité avec un des plus parfaits longbows R/D produits en France !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2559
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum