Chiken man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chiken man

Message par kiowa le Jeu 2 Fév - 11:40

Nous sommes en 1997 dans l'idaho(ou 1998, je ne sais plus??? il faut que je recherche les photos pour les dates!). Correction faite, c'est en 1999

J'avais découvert la chasse à l'arc l'année précédente dans cette même région des états unis lors d'un voyage de pêche à la mouche en compagnie d'Arnaud Marchais et de notre regretté Philippe Ducos. Chasseur depuis toujours, j'avais été irrésistiblement attiré par les arcs qu'ils avaient apportés dans leurs bagages et aussi par la beauté de la région dans laquelle nous avions décidé de prospecter pour la pêche à la mouche et eux pour la chasse du muldeer et du wapittee à l'arc.

Je rentrais de ce voyage avec une roulette Hoyt et passait dans la foulée la session pour pouvoir chasser à l'arc en france.

Très vite attiré par les arcs tradi., je ressortais, peu de temps après, d'une archerie avec un Martin Hatfield

C'est ainsi que l'été suivant je me retrouvais donc avec la même troupe dans les rocheuses de l'idaho avec mon martin, prêt à en découdre sérieusement avec muldeer et wapittee.

Des amis américains nous avaient rejoint sur notre camp. Quelques sourires en voyant nos "bouts de bois" à philippe, fred besse qui était du voyage, et moi. une première sortie de prospection m'avait permis de tirer quelques galinacés peu habitués à voir des humains et donc plus curieux qu'effrayés. En rentrant au camp, les Américains avaient vite fait de trouver mon surnom lorsque j'étalais sur la table 5 de ces Lagopèdes. Le repas du soir fut tout trouvé.

Le lendemain, philippe décidait de me suivre avec sa caméra...sans son arc. Après quelques longues minutes de "marche silencieuse sur des cheeps", un couple de muldeer surgissaient tranquillement à bon vent au dessus de nous à une 5O de mètres. Un gros tronc d'arbre déraçiné nous masquant de leur vue, je décidais d'approcher droit sur eux........en essayant d'enlever mes chaussures pour faire le moins de bruit possible. Sauf que me voila avec une chaussure que je n'arrive pas a sortir alors que les muldeers vont bientôt sortir au bout du tronc d'arbre et que je suis toujours trop bas pour pouvoir tirer..... Philippe en dessous filme toujours.... Et bon sang, les voilà qui vont sortir sur la droite et moi qui suis mal placé....trop tard, seules leurs têtes dépasseront des branches sans que je ne puisse voir la moindre surface vitale. S'éloignant tranquillement, je ne peux que contempler la beauté de ces animaux, toujour scotché par l'intensité de la scène.

Philippe qui avait un meilleur angle que moi me demandait pourquoi je n'avais pas tiré...en me rejoignant il compris de suite.

Ce n'est que partie remise......



Le lendemain, je décide de partir seul sur un autre versant exposé est. Des traçes fraiches de muldeer me renforcent dans mon choix. Marche, arret, écoute, jumelage...Bong sang que c'est beau. Une forêt magnifique me domine, c'est vraiment un lieu magique, proche du wilderness où la nature est reine.

Je me laisse doucement envahir par ce monde lorsque un mouvement à une 100 ène de mètres attire mon attention.....les arbres sont espacés d'une dizaine de mètres chacun, mais assez gros pour me masquer. Je saisis mes jumelles et observe Un couple de muldeer.....Peut-être les mêmes que hier?????

Bon ce coup-ci j'enlève de suite les chaussures. les animaux se promènent tranquillement. D'arbre en arbre, je surveille régulièrement le vent. soudain, les muledeer changent de direction pour venir droit vers moi. La tension est au maximum et je peux entendre les battements de mon coeur...(je les entends encore:o ).

Caché derrière un arbre, je n'ose plus bouger. Ils ne sont plus qu'à une trentaine de mètres........quand soudain ils s'arrètent...le mâle se couche tranquillement pendant que la femelle viande autour de lui sans la moindre inquiétude.

Bien voila, j'y suis. Je n'ai encore jamais tiré de grand gibier ni fait d'approche sur un tel terrain.Shocked ...Imaginez un terrain de foot en pente avec un arbre planté tous les 7 ou 8 m:?: Question Question .

Je calcule la rangée d'arbres et les mouvements de la femelle sans oublier que le mâle à la tête redressée. J'avance d'un arbre à plat ventre. Un deuxième. Je me redresse contre l'arbre pour mieux juger ma situatution. Ils sont encore à 25 bon mètres. Je décide d'avancer un peu plus quand le mâle se redresse. Quelque chose ne va pas, il rejoint la femelle et................non, ils regardent droit vers moi. Je me colle contre l'arbre, vérifie le vent qui va ...droit sur eux....mer...credi! je tente de regarder sur le coté. Ils ont bougé et se dirigent droit sur moi la femelle en tête. Je n'y crois pas, ils n'ont jamais du voir un bipède de leurs vie. La femelle se découvre sur ma gauche à une quinzaine de mêtres juste devant le mâle. et s'arrète en regardant dans ma direction. Mon bras d'arc est déjà pointé dans leur direction, les doigts sur la corde.....Mais que faire....? Soudain, le mâle passe devant la femelle et s'arrète. Un écureuil attire leur attention du coté opposé. je profite de l'ocasion, arme et tire dans le mouvement pour voir la flêche passer sous le male. j'étais droit mais trop bas. La flêche plantée dans le sol ne manque pas de les attirer. Mais curieusement, comme si rien ne s'était passé, ils continuent à .........ME TOURNER AUTOUR......Embarassed Embarassed ....Je n'en peux plus, je tourne autour de l'arbre comme eux tournent autour de moi. Je replace fébrillement une flêche sur la corde. De nouveau une occasion de tir......et la ma flêche passe carrément au dessus en rasant le haut du muledeer, toujours droit mais là j'ai trop compenséEvil or Very Mad Evil or Very Mad Bon sang ce n'est pas vrai, rien ne les effrayent, ils se rapprochent toujours mais ne s'arrètent pas....vite une autre flêche:| Neutral Neutral ...

Alors qu'ils passent sur ma gauche au pas, je décoche ma troisième flêche devant le poitrail de mâle qui se retourne et me fait face..... Je tremble et peste en même temps sur mes tirs. Lentement j'essaie de regarder ce qui se passe....Ils me tournent maintenant le dos mais sont toujours tranquilles à une quinzaine de mètres. Je saisis une dernière flêche........


Dernière édition par kiowa le Sam 4 Fév - 9:59, édité 4 fois
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3175
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par kalatigui le Jeu 2 Fév - 12:21

bonne gestion du suspense dans ton récit! j'attends la suite avec impatience...
avatar
kalatigui

Messages : 204
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 52
Localisation : finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par OrangeEdelweiss le Jeu 2 Fév - 12:31

3 flèches de décochées et toujours dans tes pattes ! c'est du jamais vu, la chance du débutant Very Happy

sympa ton récit cheers vivement la suite.
avatar
OrangeEdelweiss

Messages : 337
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 44
Localisation : Haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par kibok le Jeu 2 Fév - 12:40

.... essayes de contacter Gé 06 sur ce forum, au mieux vous etiez ensemble, au pire vous etes allez au même endroit !!!



bon, ceci dit, on est un peu impatient là !!!!!
avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10672
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par kiowa le Jeu 2 Fév - 14:08

.....J'encoche fébrilement ma flêche, mon coeur doit-être à 200 pul/mn....Les voilà qui s'arrètent à une vingtaine de mètres, "ma distance maxi"( j'en vois qui se marrent au fond:twisted: ) je respire, arme et décoche.....Ma flêche je le sens va droit au but:D .....quand je la vois dévier et se planter....au pied du muledeer😢 Crying or Very sad Crying or Very sad . La seule petite brindille qui dépasse d'une branche basse que je n'avais pas calculé réduit à néant ma dernière flêche et mon dernier espoir....... Il ne me reste plus qu'à regarder partir tranquillement ces deux muledeers pas affolés pour autant.....Je suis même sur qu'ils se sont bien marrés en voyant mes flêches passer: rendeer ....... !

Bien voila, c'est fait, j'ai tiré sur mon premier grand gibier et je me retrouve là en pleine nature au fin fond de l'idaho comme un c.... à rechercher mes flêches par terre....! Après plusieurs minutes de recherche, ce ne sont que trois flêches que je récupère..... De retour au camp, sourires et étonnements au récit de ma "chasse". De quoi motiver tout ce monde, il y a du gibier ici.

L'après midi, petite balade avec les ricains dans un de leurs pickup......trois devant à l'intérieur et 6 autres à l'arrière dont je fais partie, au grand air....... Une demi heure de piste à se geler et rigoler pour aller sur un de leur "spot" voir si il y a des wapittee qui commencent à bramer....

On décide de faire une sorte de """"chaudron"""confused confused confused en encerclant une zone en forme de cirque dont le point de rendez vous est la scène......imaginez......Et bien pas de bestios, mais je me suis quand même retrouvé nez à nez avec un "autoctone" qui ne faisait pas partie de notre groupe, assis contre un arbre avec son poulie sur les genoux qui semblait tout éberlué de me voir arriver à pas de"velours" et passer devant lui en lui demandant avec mon super anglais et la on ne se marre pas "i men do you see one other guy here....."( j'ai failli rajouter con à la fin) Ce en quoi il a du très bien me comprendre puisqu'il m'a répondu non....."Good luck" lui dis-je en continuant mon chemin pour tomber quelques minutes plus loin sur fred qui avait repéré quelques galinacés en compagnie de mon pot christophe qui lui était la en simple accompagnateur.

Au point de rendez vous non loin de la j'entends Jo ou bob, je ne sais plus en train de m'apeller : "hey JC com' on" et je vois le père et le fils au pied d'un grand arbre en train de regarder en l'air.... Le fils avait tiré et manqué un "glouglou" autrement dit un lagopède....qui s'était perché sur une branche à une bonne quinzaine de mètres du sol. Après lui avoir décoché deux blunt sans effet, ils décidèrent de me faire venir pour la tirer....(à mon avis,ils avaient dans l'idée de se marrer un peu ces deux là...)

A peine ma blunt métal encochée su ma flouflou, j'armais et séchais net le galinacé accompagné de "oh mi good,... nice shoot". celui-ci dégringola de quelques mètres pour se coincer entre deux branches au dessus de nous. Malgrè nos autres tirs, rien n'y fait, et nous dûmes abandonner le lieu en laissant glouglou dans l'arbre.

En revenant vers la voiture, les ricains ventaient mon tir à grands coups de "nice shoot" et me surnommèrent sur le champ "jean-claude chiken" ou "chiken man"

Voila comment on se fait une réputation outre-atlantique...

Le reste du séjour m'apportait d'autres émotions telles une approche d'une heure sur deux wapittee mâle magnifiques mais qui se solda par une renverse et un départ au galop dont j'entends encore les craquements de bois lorsque j'y pense.....

A oui, j'oubliais, les ricains sont repassés sous l'arbre de mes exploits le lendemain matin. le glouglou était tombé et avait profité à un ours qui avait laissé une belle "merde" autour des plumes en plus de quelques coups de griffes sur l'arbre....Surprised

Chiken man


Dernière édition par kiowa le Jeu 2 Fév - 20:33, édité 1 fois
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3175
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par spitz le Jeu 2 Fév - 15:44

bravo !

c'est le genre d'aventures qui laisse des traces dans ta mémoire.

rien que vivre çà méritait le voyage.

merci pour ton récit plein d'humour.

_________________

“L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est.”


  Hector Hugh Munro 1870

avatar
spitz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3492
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par ttk le Jeu 2 Fév - 19:38

très bon tout cela cheers

merci

_________________
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2719
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par philax le Jeu 2 Fév - 19:47

merçi cheers
avatar
philax
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 809
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : landes girondines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par kalatigui le Jeu 2 Fév - 20:30

Yes! pas banal comme aventure Very Happy
avatar
kalatigui

Messages : 204
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 52
Localisation : finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par babow le Jeu 2 Fév - 22:24

superbe merci
(l'ours il est peut-être monter le chercher le noiseau Very Happy )
avatar
babow
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 997
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 61
Localisation : Aléria

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chiken man

Message par kiowa le Sam 4 Fév - 9:56

Il est sortie une vidéo de ce voyage qu'avait fais philippe que je viens de retrouver:D

C'est Au format VHS et l'année est 1999.

En 1998, j'avais chassé là bas avec le petit Hoyt rebel XT que je m'étais acheté sur place. La mémoire me joue des tours😢 Crying or Very sad Crying or Very sad Pas bon signe tout ça:silent:

Sur cette vidéo, on me voit avec les deux mule deer quand philippe me filme.Je te dit pas la tronche du type:affraid: .....l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours. Je suis aussi en train de plumer des Chiken

Du pur jus:D
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3175
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum