Brocard d'été Auvergnat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brocard d'été Auvergnat

Message par Invité le Mer 27 Juin - 20:50

J'en tremble encore...

Un vent assez fort souffle ce soir sur mes montagnes Auvergnates, je décide d'aller prospecter une zone idéalement placé par vent d'ouest, une belle sagne entre une crête et une petite butte.

Sur cette dernière mon père a placé une pierre à sel pour la petite colonie de chamois qui s'y trouve, l'autre soir il a aperçu dans le secteur un très beau brocard.

Bref j'arrive sur la zone, descend tout doucement les 300m de chemin, empreinte une coulée qui monte sur la petite bute, en sortant de la coulée, une souche ce trouve sur ma droite, j'y fais un petit affut d'une vingtaine de minutes. Je surplombe idéalement la sagne, mais rien à l'horizon.

Je décide d'explorer le sommet de la butte pour voir si les chamois sont bien présents, je passe un coup de jumelle sur les roches en face de moi compte quelques chamois puis je retourne me mettre à l'affut un peu plus haut que précédemment, juste au dessus d'une petite coulée.

Après quelques minutes d'affut il me semble entendre éternuer quelque chose sur ma gauche, je tourne doucement la la tête et qui de trouve à 5-6m de moi...
Un jeune brocard, un petit 6, la végétation me masque bien, il regarde dans ma direction, il doit surement entendre mon coeur qui est en train de sortir de ma poitrine.

Je prend doucement mon arc posé au sol, une flèche est déjà encochée. Mais manque de bol si la végétation me masque bien elle me coince l'arc, du moins assez longtemps pour que le broc se mette derrière le seul arbuste à moins de 10m devant moi.

J’essaie de ne pas trop trembler, l'émotion est énorme. La situation est parfaite, il est à moins de 10m, dès qu'il se dégage je pourrais forcément le tirer. Il mange deux trois minutes puis il avance se met de profil légèrement trois quart arrière, nickel.

Ma flèche monte lentement le long de ma joue, je décoche et



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par ttk le Mer 27 Juin - 21:31

, toi mème lol!

ce sera pour demain matin , bonne nuit et profites en bien

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2730
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par Invité le Mer 27 Juin - 21:53

Et je passe 5 cm au dessus du brocard...

Mais grand moment d'émotion.

Je me rassoie et vois le brocard traverser la sagne, il rentre dans une sapinière et ressort aussi tôt, poursuivie par un GRAND 6.

Ils me viennent droit dessus, passent à travers les arbres sur ma droite et me sortent à une dizaine de mètre à la course.

Je les ai regardé, l'émotion du tir était encore trop présente pour assurer un bon tir.

En tout cas ce fut une superbe expérience, quel pied de pouvoir approché un si bel animal à une si courte distance.

Mon tir est loupé comme un débutant, tir en pente au dessus...

Mais l'important est de ne pas avoir blessé ce si bel animal.

Moral de l'histoire, j'attaque ma neuvième année de chasse à l'arc et c'est toujours aussi bon !!!!!!!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par kibok le Jeu 28 Juin - 5:34

t'en fais pas t'es pas le seul a trembler !!! merci pour cette petite histoire de chasse "vraie" ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10690
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par philax le Jeu 28 Juin - 18:55

Que d'emotions! merçi Loïc
avatar
philax
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 818
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : landes girondines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par ttk le Jeu 28 Juin - 22:55

loïc.DZ a écrit:Et je passe 5 cm au dessus du brocard...

Mais grand moment d'émotion.

Je me rassoie et vois le brocard traverser la sagne, il rentre dans une sapinière et ressort aussi tôt, poursuivie par un GRAND 6.

Ils me viennent droit dessus, passent à travers les arbres sur ma droite et me sortent à une dizaine de mètre à la course.

Je les ai regardé, l'émotion du tir était encore trop présente pour assurer un bon tir.

En tout cas ce fut une superbe expérience, quel pied de pouvoir approché un si bel animal à une si courte distance.

Mon tir est loupé comme un débutant, tir en pente au dessus...

Mais l'important est de ne pas avoir blessé ce si bel animal.

Moral de l'histoire, j'attaque ma neuvième année de chasse à l'arc et c'est toujours aussi bon !!!!!!!!!!!

tu es un malin........faire peur au jeune pour qu il t envoi plus tard le gros 6 Twisted Evil

merci pour le récit , tu n es pas seul

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2730
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par acrosylve le Sam 30 Juin - 6:24

Merci pour le récit LoÏc,

Tu l'aura ton brocard, tu l'aura ...
avatar
acrosylve

Messages : 1551
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par Invité le Lun 2 Juil - 7:45

ttk a écrit:

tu es un malin........faire peur au jeune pour qu il t envoi plus tard le gros 6 Twisted Evil

merci pour le récit , tu n es pas seul

Et oui c'est tout une technique Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par Invité le Lun 2 Juil - 20:48

Ce soir je retourne au même endroit.

J'arrive sur place, le grand 6 est là dans la sagne en train de manger, je commence une approche pour le contourner et aïe, Mme est là à 10m sur ma gauche.

Demis tour très lentement, le broc et la femme se rejoignent, le brocard se met au cul de la femelle, ils tournent devant moi pendant deux trois minutes puis ce petit monde se couche.

Je la fait vite 1h30 d'approche plus tard donc 20m plus loin ... Laughing , il fait presque nuit le brocard est toujours couché, je peux largement tiré mais je ne tir pas un animal couché, question de principe.

Je suis en plein découvert, je pousse un peu pour faire lever le brocard, je commence à ne plus voir grand chose, celui ci se lève, fait un bond dans les broussaille à côté de moi et disparait en aboyant.

Retour à la voiture 4 bécasses me passent au dessus des oreilles.

Je l'aurais un jour !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par baou le Mar 3 Juil - 4:23

Bravo Loïc , j'y etais ! Super et merci !

baou

Messages : 316
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par Hector de Troie le Mar 3 Juil - 5:34

loïc.DZ a écrit:il fait presque nuit le brocard est toujours couché, je peux largement tiré mais je ne tir pas un animal couché, question de principe.




Il repose sur quoi au juste ce "principe" ? tu penses que parce qu'il est sur pied c'est plus "noble"? Oui mais sur pied 3/4 arrière c'est quand même pas noble voire lâche non ?(penses-tu tirer dans le dos, c'est pas noble, c'est connu) surtout si en plus il est immobile là c'est encore moins fair play: tu pourrais le tuer trop facilement ... non le mieux c'est d'attendre qu'il soit le profil mais qu'il te regarde et si possible en mouvement ou mieux de face à la course... confused comme ça il a une "chance" (d'être salement blessé...). Que tu n'aies pas "senti" le tir, que le fait que la nuit soit presque là, que l'angle ou la fenêtre de tir n'ait pas été facile, soit : ça repose sur une certaine logique qui va dans la direction d'un acte de chasse propre. Mais "ton "principe" en chasse à l'arc , c'est de la pipe voire une ânerie sans nom: couché c'est là que l'animal est le plus calme, le moins vigilant (et où on peut approcher vraiment tout près), le moins prompt à sauter ta corde et c'est sur un animal couché que la distance de fuite sera la plus (ultra) courte si ta flèche est correcte (quelques pas). En outre, parfois, si par malchance tu as manqué, tu as la surprise de voir ton animal rester encore à quelques mètres de toi, sur pied , ce qui te donne une seconde chance (vécu !!) Après, trouver couché le bon angle et la bonne fenêtre libre dans la végétation de tir c'est une autre histoire....
J'espère pour ton moral, que tu viendras pas nous raconter comment au final ton chevreuil il a pris ta flèche pleine panse, mais bon "noblement" cette fois....

En tous cas bravo pour ton approche


Hector de Troie

Messages : 3102
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par stak le Mar 3 Juil - 5:55

pour loic , je crois que quand on ne le sent pas faut pas tirer , principe ou pas
pour ma part j'aurais de grosse difficulté a tirer un animal couché car je le sens moins comme çà donc je suis un peu comme loic
aussi pour ce qui est des tambourades tiens pour qu' il ne se sente pas seul dans le fait de tirer un peu haut ; je vous donne ma version la plus récente clown

premiere matinée de chasse avec un ami ; deux contact rapprochés avec un très gros broc au petit matin et un plus petit un peu plus tard mais le vent me trahit( on fait de l 'approche les animaux ne bougent pas beaucoup et l'affut ne marche pas le chasseur de la commune a fait 15 séances sans rien voir )
je décide de remonter par une pente très raide où ily a un dome a mi pente , il ya un joli broc sur le dome mais toute nos tentatives d'arriver au contact par le haut se sont révélés infructueuses
je décide d'essayer par le bas , je sais c'est pas très cohérent et probablement impossible mais le ruisseau du bas qui chante devrait couvrir un peu le bruit que je vais faire pour passer les 50 mètres de début qui sont très sales
ça y est j'ai passé mon quintal dans les ronces et je sors dans le pente , je monte pas après pas tout doucement et et
un tete a 30 mètres , des bois
il regarde et ça fait un moment que je ne bouge pas d'un poil; il vient surement pour vérifier le bruit bizarre qu' il a entendu avant ; pas de masque sur le visage et un grand chapeau donné par le drum , tenue camo comme tout un chacun
ça y est :il aboit planté dans la pente ; aboiement de défi mais il n'a pas identifié l'humain c'est sur
se décale derrière la végétation et aboit : 10 minutes passent comme çà moi sous la végétation lui audessus a environ 20 mètres et et
il descend pas après pas: un curieux !ça existe les broc curieux , je suis debout dans la pente assez bien calé , flèche encochée , je me répète tu es une souche , je fais tout mon possible pour maitriser mon rythme cardiaque respiration lente , souche , respiration lente ....
il descend et regarde la souche , je plisse les yeux pour qu' il ne voit pas mon regard 10 /12 mètres il est là planté devant le stak en souche clown
des minutes longues longues passent il vient plus près 8 mètres environ toujours plein trois quart avant en alerte , puis il mange une feuille ...
il remonte un pas environ 10 mètres , il ouvre le coté et se met trois quart arrière , la position parfaite. il baisse la tete , j'ouvre l'arc; la flèche est partie et frole le dos de mon broc tir très en fort contre haut pour me donner une mauvaise excuse à ce raté magistral mais quelle émotion de chasse merveilleuse ; c'est le premier contact ultrarapproché au sol où je réussis a décocher la flèche alors que le broc est venu en regardant un temps infini dans ma direction
moralité le camouflage c'est dans la tete et pas dans la tenue car il est venu a quelques mètres et je n'avais pas de masque de visage clown tout çà pour me redonner le virus infernal de l'approche du broc ; j' y retourne dès que j'ai un moment cheers


Dernière édition par stak le Mar 3 Juil - 7:32, édité 1 fois
avatar
stak

Messages : 3283
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par Invité le Mar 3 Juil - 6:32

Hector je ne suis vraiment pas d accord avec toi.
Je vais à la chasse avant tout pour me faire plaisir et pas pour tuer du brocard.
Et hier soir ça ne me fesait pas plaisir de le tirer couché.
J ai rien à prouber à personne et je trouve facile de sortir des grandes théorie devant un ecran d ordimateur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par stak le Mar 3 Juil - 7:29

loïc.DZ a écrit:Hector je ne suis vraiment pas d accord avec toi.
Je vais à la chasse avant tout pour me faire plaisir et pas pour tuer du brocard.
Et hier soir ça ne me fesait pas plaisir de le tirer couché.
J ai rien à prouber à personne et je trouve facile de sortir des grandes théorie devant un ecran d ordimateur...



tu as raison loic si tu ne le sens pas , ou si tu as la moindre hésitation dans une situation de tir qui pourrait paraitre a prendre pour un autre ( on peut bien sur tirer avec succès un animal couché ), il ne faut pas tirer car c'est le meilleur moyen de faire une mauvaise flèche.chacun fait comme il le sent pour prendre ou pas une situation de tir Cool

et bonnes flèches a toi en espérant qu' elle soit plein thorax pour la prochaine Laughing
avatar
stak

Messages : 3283
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par spitz le Mar 3 Juil - 8:13

y a pas d'obligation de tir dans quelque position que ce soit

à un moment, lorsque toutes tes conditions seront réunies, de toutes façons, le tir se fera...

et après à l'analyse,comme tout un chacun, s'il est bon, tu te diras "j'ai bien fait" et s'il est mauvais,tu penseras "mais qu'est ce qui m'a pris ?"

après, avoir une éthique de chasse, c'est ne pas avoir faim.

et encore, si tu as eu un bon trip, c'est ce qui compte .





stak a écrit:ije suis debout dans la pente assez bien calé , flèche encochée , je me répète tu es une souche , je fais tout mon possible pour maitriser mon rythme cardiaque respiration lente , souche , respiration lente ....
il descend et regarde la souche , je plisse les yeux pour qu' il ne voit pas mon regard 10 /12 mètres il est là planté devant le stak en souche clown
des minutes longues longues passent

Y a des mecs qui ont pris racines comme ça.....[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

donne moi un de tes trucs sur le post "odeur"bounce bounce bounce

_________________

“L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est.”


  Hector Hugh Munro 1870

avatar
spitz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3492
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par Hector de Troie le Mar 3 Juil - 9:42

loïc.DZ a écrit:Hector je ne suis vraiment pas d accord avec toi.
Je vais à la chasse avant tout pour me faire plaisir et pas pour tuer du brocard.
Et hier soir ça ne me fesait pas plaisir de le tirer couché.
J ai rien à prouber à personne et je trouve facile de sortir des grandes théorie devant un ecran d ordimateur...


Que tu ne le sentes pas, c'est ta chasse tu fais comme tu veux, mais le "je ne tire pas sur un animal couché, question de principe" cela revient à dire que c'est contestable ou "mal" de le faire, ce qui n'est pas vrai( au contraire) . Et comme par nature je suis opposé aux principes à la con, je te l'ai écrit sur ton post...
Après, perso, que tu flèches ou pas, à dire vrai ça m'est bien égal cheers

Hector de Troie

Messages : 3102
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par Fred 64 le Mar 3 Juil - 17:26

Hector de Troie a écrit: couché c'est là que l'animal est le plus calme, le moins vigilant (et où on peut approcher vraiment tout près), le moins prompt à sauter ta corde et c'est sur un animal couché que la distance de fuite sera la plus (ultra) courte si ta flèche est correcte (quelques pas). En outre, parfois, si par malchance tu as manqué, tu as la surprise de voir ton animal rester encore à quelques mètres de toi, sur pied , ce qui te donne une seconde chance (vécu !!) Après, trouver couché le bon angle et la bonne fenêtre libre dans la végétation de tir c'est une autre histoire....



C'est exactement ce que je pense et c'est un tir que j'ai voulu tenter même s'il est peut être un peu difficile (pas plus que le reste, ça dépend des conditions)

Pour moi au contraire, c'est une véritable approche car l'animal ne bouge pas

L'été dernier, j'y était presque sur un gros broc, mais c'est vrai que l'animal étant très calme, on peut approcher très très près:suspect:

Trop gourmand,mais aussi pas en situation idéale, et en me rapprochant encore,une brindille qui a cassé sous mon pied et a alerté ce bel animal:(

S'en est suivi une belle Tambourde [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Depuis, j'ai eu le plaisir de réussir avec une flèche très efficace, mais tout près, dans ces conditions.

Donc, c'est possible si on est bien placé et si on le sent bien

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Dans le cas contraire, il faut s'abstenir.

Belles situations Loïc cheers et tu as bien fait de fait.
avatar
Fred 64

Messages : 319
Date d'inscription : 21/04/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par Martial le Mer 4 Juil - 18:32

Bonsoir,

petit grain de sel personnel, moi non plus je ne tire pas couché, pas question de principe ou autre, juste un choix...

aprés je pense qu'il ne faut pas épier chaque phrase,voir chaque mot des post, je trouve ça un peu dommage...

mais bon, ce n'est qu'un avis personnel.



Bonne soirée et bonnes fléches à tous !!
avatar
Martial

Messages : 41
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 36
Localisation : Châtel-Guyon (63)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par foudarme le Jeu 5 Juil - 11:02

stak a écrit:pour loic , je crois que quand on ne le sent pas faut pas tirer , principe ou pas
pour ma part j'aurais de grosse difficulté a tirer un animal couché car je le sens moins comme çà donc je suis un peu comme loic
aussi pour ce qui est des tambourades tiens pour qu' il ne se sente pas seul dans le fait de tirer un peu haut ; je vous donne ma version la plus récente clown

premiere matinée de chasse avec un ami ; deux contact rapprochés avec un très gros broc au petit matin et un plus petit un peu plus tard mais le vent me trahit( on fait de l 'approche les animaux ne bougent pas beaucoup et l'affut ne marche pas le chasseur de la commune a fait 15 séances sans rien voir )
je décide de remonter par une pente très raide où ily a un dome a mi pente , il ya un joli broc sur le dome mais toute nos tentatives d'arriver au contact par le haut se sont révélés infructueuses
je décide d'essayer par le bas , je sais c'est pas très cohérent et probablement impossible mais le ruisseau du bas qui chante devrait couvrir un peu le bruit que je vais faire pour passer les 50 mètres de début qui sont très sales
ça y est j'ai passé mon quintal dans les ronces et je sors dans le pente , je monte pas après pas tout doucement et et
un tete a 30 mètres , des bois
il regarde et ça fait un moment que je ne bouge pas d'un poil; il vient surement pour vérifier le bruit bizarre qu' il a entendu avant ; pas de masque sur le visage et un grand chapeau donné par le drum , tenue camo comme tout un chacun
ça y est :il aboit planté dans la pente ; aboiement de défi mais il n'a pas identifié l'humain c'est sur
se décale derrière la végétation et aboit : 10 minutes passent comme çà moi sous la végétation lui audessus a environ 20 mètres et et
il descend pas après pas: un curieux !ça existe les broc curieux , je suis debout dans la pente assez bien calé , flèche encochée , je me répète tu es une souche , je fais tout mon possible pour maitriser mon rythme cardiaque respiration lente , souche , respiration lente ....
il descend et regarde la souche , je plisse les yeux pour qu' il ne voit pas mon regard 10 /12 mètres il est là planté devant le stak en souche clown
des minutes longues longues passent il vient plus près 8 mètres environ toujours plein trois quart avant en alerte , puis il mange une feuille ...
il remonte un pas environ 10 mètres , il ouvre le coté et se met trois quart arrière , la position parfaite. il baisse la tete , j'ouvre l'arc; la flèche est partie et frole le dos de mon broc tir très en fort contre haut pour me donner une mauvaise excuse à ce raté magistral mais quelle émotion de chasse merveilleuse ; c'est le premier contact ultrarapproché au sol où je réussis a décocher la flèche alors que le broc est venu en regardant un temps infini dans ma direction
moralité le camouflage c'est dans la tete et pas dans la tenue car il est venu a quelques mètres et je n'avais pas de masque de visage clown tout çà pour me redonner le virus infernal de l'approche du broc ; j' y retourne dès que j'ai un moment cheers

encore un cas de cataracte caprine What a Face

quand on a affaire à un brocard qui témoigne de la curiosité c'est qu'en général il est soit encore un peu jeune, soit en rut, soit peu ou pas du tout éduqué à l'imprégnation humaine...et d'ailleurs c'est souvent les 3 à la fois...mais je ne t'apprends rien...lorsqu'ils sont éduqués, en revanche, souche ou pas souche, ils ne viennent plus au résultat...ça fait maintenant huit ans que je travaille sur des populations extrêmement ciblées et j'ai une multitude d'exemples qui vont dans ce sens là...toutefois il y a parfois des exceptions (notamment quand il fait sombre ou que les conditions météo affaiblissent leur sens de la perception) qui peuvent faire notre bonheur de chasseur:
Il y a de celà une quinzaine entre chien et loup j'approche un beau broc dans les foins jusqu'à une dizaine de mètres... la densité de la végétation ne permet pas d'envisager un tir à plus de 5 ou 6 mètres...celui là c'est un rusé, jamais un faux pas, il ne sort que le soir à la tombée du jour (environ 22h30 actuellement) et le matin entre 7h00 et 7h30; après il disparaît dans les hautes herbes...un trophée de rêve comme je n'en ai jamais vu sur ce territoire depuis que je le fréquente...pendant l'approche il me décèle et marque l'arrêt, je tombe en garde à 4 pattes...il me scrute immobile pendant au moins cinq bonnes minutes et je reste stoïque à me faire dévorer par les moustiques qui pullulent...je finis par lancer une séquence de pia avec le rottum pour lui dire "je suis là" en langage capréolin...il fait deux petits pas dans ma direction et s'arrête de nouveau...j'attends environ 3 minutes tandis que les moustiques sont à la fête et me dis que je vais craquer n'ayant pas l'intention de me laisser dévorer vivant...je décide finalement de jouer mon va-tout et je refais une séquence de "je suis là"...je me dis soit il fait deux pas de plus et je pourrais éventuellement tenter quelque chose soit il part en gueulant et je l'aurais bien mérité mais au moins je ne servirai plus de casse croute à ces saloperies...instantanément il entame une manœuvre de contournement pour prendre le vent et s'assurer de ce que je suis... il progresse très vite et je sais que je suis cramé car il va tomber dans quelques mètres sur mon effluve...j'arme mon arc au sol et me redresse de moitié de façon à pouvoir dépasser la hauteur des herbes... il perçoit le mouvement dans son champ de vision latéral et sans même chercher à comprendre davantage part en s'époumonant...je laisse le concert se terminer dans le bois et quitte la zone tout doucement...pour celui-la jusqu'au rut c'est même plus la peine d'y penser...de fait depuis je ne l'ai revu qu'une seule fois et dans un endroit complètement différent assez éloigné de ce site là...une seule frayeur a suffit à le dé-cantonner durablement...

_________________
quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console...faute de temps, je ne donne aucun conseil technique par mp, merci de BV l'accepter sans en prendre ombrage.
avatar
foudarme

Messages : 5911
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ailleurs (depuis le 24/07/17) !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocard d'été Auvergnat

Message par stak le Jeu 5 Juil - 12:32

tu as raison jean dans le tout près chaque animal va réagir de manière très variable mais c'est l'homme qui guide , il ne faut pas faire de faute en fait pas bouger du tout

et dans l' approche faire des stations prolongées sans bouger ( y compris l'arc par exemple ) , je ne regarde pas non plus ( en fait j'évite de bouger la tete ) s 'il y a mouvement et si vous en avez un dans le tout près vous etes cuit

si vous n'avez pas bougez comme c'est le cas avec celuilà tout peut se jouer

celui du meme soir je le détecte dans le tout près , il est plus vieux et bien plus malin il n' a pas identifié la forme tout près comme humaine.je le vois avant qu' il ne me voie et je fais la momie mais il vient controler dans la vent et je me fais avoir

l'année dernière j'avais un contact très rapproché de 45 minutes entre 3 mètres et 18 mètres avec un très gros broc surement très malin , il me monte dessus ( je fais frotter les ronces ) et il reste dans le tout près mais s'alerte dès que je met l'intention de faier quelque chose mentalement , celui là impossible de le tirer

ces moments merveilleux de contact rapproché avec le chevreuil se font l'" été quand ils défendent leur territoire et le tir dans ces conditions est difficile car il exige une grande matrise se soi de la part de l' archer : mais c'est vraiment une chasse passionnante

après celui que j'ai tiré je vais lui laisser un paix royale ; il a gagné et une fois qu' ils ont subi un traitement de ce genre a mon avis il devienne totalement insaisissable Cool


Dernière édition par stak le Jeu 5 Juil - 12:43, édité 2 fois
avatar
stak

Messages : 3283
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

brocard d'été

Message par antunez 40 le Jeu 5 Juil - 12:40

Bonjour à tous .C'est une constante bien observée aussi dans les Landes .Un vieux de la vieille dérangé (ou pire surpris!) ne fréquente plus le spot pendant un moment .Pour ma part je préfére repérer les grosses femelles et laisser le coin tranquille jusqu'au rut ,un vieux male viendra surement la couvrir qui,dés lors, sera moins méfiant.Durant le calme précédant la tempete on tombe souvent sur des jeunes de l'année précédente et meme il nous arrive d'assister à la confrontation adulte - jeune qui ont l'air plutot de jouer je me demande d'ailleurs s'il ne s'agit pas d'un apprentissage?!Une autre constante une fois le rut passé il est trés trés difficile de revoir ces vieux plus difficile qu'avant le rut ou ils marquent leur territoire.

antunez 40
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 277
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 65
Localisation : bascons

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum