petit broc beauceron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

petit broc beauceron

Message par art chais le Ven 10 Aoû - 16:32

Bonjour à tous,

hier soir, après une journée très chaude je me rends sur le territoire de Chenonville avec le président (et néanmoins ami) de l'Association des Chasseurs à l'Arc d'Eure et Loir. Nous chasserons dans un bois de 12 ha, mis à disposition de notre association par la FDC 28 et sur lequel nous avons un bracelet d'été.

Pour nous la stratégie est simple, françois prend le bord de la jachère côté mare jusqu'à un tree stand dernièrement installé et moi je traverse la parcelle pour prendre le côté opposé et rejoindre un tree stand sur lequel il me faut ajouter quelques tree step .. et oui, j'ai des jambes trop coutres ou celui qui l'a installé avant moi peut faire le grand écart à froid au réveil et doit avoir une envergure avoisinant les trois mètres (Hein François, décidément Valérie ne doit pas être déçu) !! Bon bref, revenons à la chasse.

En arrivant sur site, nous constatons que le champ du côté de françois est fauché, en revanche la moissonneuse est à l'oeuvre dans le champ qui est de mon côté ... Qu'à cela ne tienne, je reste sur ma première idée et progresse tant bien que mal dans le bois recouvert de chips.

J'avance lentement jusqu'aux abords d'un tree stand (accessible pour tout homme normalement constitué celui là) que j'ai décidé de bouder ce soir quand, tout à coup, un mouvement attrire mon regard sur la gauche. Je distingue clairement un chevreuil qui prend la fuite à une cinquantaine de mètres en sous bois mais cette fuite ne colle pas avec le mouvement identifié une fraction de seconde plus tôt. Je me fige et me persuade au fil des secondes, qu'il s'agit bien du même animal.

Mon téléphone vibre et j'identifie un appel de ma douce. Je décroche, ma femme, partie pour une semaine chez sa soeur, m'appelle pour me dire dire qu'elle est bien arrivée .. bref que tout va bien. Je parle doucement mais audiblement quand je me bloque en chuchotant et en la coupant dans sa conversation par un "je te laisse" .... Le téléphone est jeté à terre et je m'accroupis. Le mouvement initialement détecté n'était pas celui du chevreuil fuyard, mais bien celui d'un autre animal qui arrive d'un pas décidé dans ma direction...... et il s'agit d'un brocard de surcroit !!! un joli petit 6. Je ne peux plus bouger d'un millimètre... il me manque 2 mètres 50 pour atteindre un bouquet de troenne sauvage mais rien n'y fait, je ne peux plus bouger sinon il me capte. Confiant dans mon shaggie, je reste immobile ..... Le broc entre dans la zone fatale, je commence à sentir la tension de la corde sur mes doigts (et le palpitant qui cogne fort dans ma cage thoracique) quand le broc se bloque et me fixe ... il est à 17 ou 18 mètres, s'il baisse la tête ou qu'il se tourne, je serai en position idéale ... mais il m'identifie et s'enfuit en détalant en pleine direction du tree stand que j'avais décidé d'occuper Evil or Very Mad .........

Que faire ?? Dans des cas pareils je me dis toujours "Thierry, suis ta première idée", mais là, deux chevreuils en 30 mètres et le broc qui file pile où je dois aller mettre un peu de "bordel" pour rendre confortable mon ascension sur la plate forme .. ça ne me semble pas une excellente idée. Je décide donc de me hisser rapidement sur le tree stand qui est juste à côté de moi.

Arrivé là haut, le barda que j'ai emmené me gêne, les trois tree step, la sangle, le harnais enfilé sous le gilet et sous la mini shaggie, les jumelles, le bob............. et cette chaleur écrasante le tout dans un potin d'enfer engendré par les allers et venus incessants de la moissonneuse et des tracteurs... Tout ça me laissent un peu amer. Je peste tout seul, je ne peux pas bouger avec cette sangle trop courte qui me relie à l'arbre.... le broc qui m'a capté, les engins, bref, je commence à me poser des questions sur le bien fondé de cette grimpette et sur le fait qu'il aurait peut être été préférable de continuer sur ma lancée et aller là où je l'avais imaginé (je suis sur que certains d'entre vous savent exactement de quoi je parle)........................mais un mouvement de poursuite roux sur fond vert me sort de ces turpitudes.

Un chevreuil s'avance vers moi, mais je ne l'identifie pas bien quand tout à coup il se retrouve à 15 mètres du tree stand et s'avance d'un pas décidé dans la coulée qui sort sur le champ. L'autre est resté plus loin dans le sale.

Je n'en reviens pas, c'est une jolie petite chevrette rousse comme un renard, qui n'est absolument pas perturbée par la moissonneuse qui passe à 10 mètres du bord du bois. Elle continue d'un pas franc, pointe le museau dehors et s'immobilise. Je la laisse et me décide enfin à observer les arrières de cette petite qui semblait être convoitée il y a quelques minutes dans le sous bois.

En arrière rien ne se passe, ça ne bouge plus !!!! je scrute chaque feuille, chaque trouée dans la végétation, je tends l'oreille sur chaque craquements mais rien .......... enfin si, la chevrette qui semble s'amuser du mouvement de la mois-bat.

Je me lève et continue à inspecter chaque millimètre carré de ce sous bois quand j'entends un bruit de pas dans mon dos !! La montée d'adrénaline est bien présente mais il ne s'agit en fait que de la chevrette qui a décidé de rentrer à l’abri des regards !! Elle est arrêtée pile à l'aplomb de mon tree stand !!

Je la connais cette "crevette", c'est une yearling qui a une tache claire de quelques centimètres carré au niveau de la colonne vertébrale. Je l'ai vu l'an dernier mais elle n'était que faon/chevrillard et avait déjà cette petite tâche. A cet instant je me dis que je suis vraiment un grand fan de chevreuil et que le jour où ces "animaux" ne me surprendront plus, j'arrêterai de chasser.

Ma chevrette continue gentiment à avancer et fixe le sous bois dans une direction précise. Je suis son regard mais ne voit rien bouger. Elle avance encore un peu, fais une pause casse croûte, avance encore pour une pause pipi, puis disparaît dans l'épais. Je n'ai toujours pas vu le broc qui la poursuivait mais je sais qu'il est là, tout proche...

Les minutes passent et rien ne bouge; je me rassois et découvre deux écureuils qui se dégourdissent les pattes, l'un est au sol dans un tas de branches et l'autre est perché à la cime d'un chêne. Tout à coup, celui du sol, le plus gros, entame une course poursuite en direction de celui qui est perché et s'en est suivie une succession de virevoltes des ces compères impressionnante de légèreté et d'habileté. Le calme revient peu à peu quand une couvée de faisans glisse à patte dans la haie. C'est dingue comme ces volatiles ont une vue perçante. Perché, parfaitement immobile et en shaggie, ils m'ont quand même capté ! Y a pas à dire, lorsque l'on se sait au beau milieu d'une chaîne alimentaire, l’instinct de survie et de protection décuple les sens sans arrêt en éveil...

Toute cette petite volée disparaît et je me mets à penser à toutes mes flèches passées. Ca fait trois ans que je n'ai pas fléché proprement un animal tout seul, trois ans de traversée du désert .... TROIS ANS ..... Il y a bien eu ce chevrillard il y a deux ans à qui j'ai collé une belle flèche mais qui s'est fait pulvérisé par une balle de 300 lorsqu'il a sauté l'allée ou encore ce sanglier de 75 Kg tiré à la bauge l'an dernier mais qui était déjà mort (ou presque), mais aucun animal tué tout seul, fléché et retrouvé par moi et moi seul, ... enfin trois ans que j'estime ne pas avoir accompli d'acte de chasse complet. Biensur il y a eu tous ces lièvres, ragondins, lapins morts proprement et bien fléchés..... mais rien en gros gibier.

Alors que je rêvasse, mon portable vibre et me sort de la torpeur dans laquelle je plongeais gentiment Sleep . J'espère qu'il ne s'agit pas de François; qu'il ne va pas m'annoncer que la chasse d'été est terminée et qu'il vient de flécher. J'extrais calmement le téléphone de ma poche ..........il est 20h03 et une enveloppe s'affiche dans la barre de menu. J'ouvre ma messagerie et constate qu'il s'agit d'une amie qui prend de mes nouvelles !! quel soulagement ................ je lui répondrai plus tard; là je suis sur le gaz

Je me relève et continue de pester seul contre la sangle qui me retient à l'arbre. Elle m'empêche de tourner, de bouger, d'évoluer,........... pire, elle me restreint aussi les capacités de tirs à une fenêtre située pile en face de moi. Agacé par ce bout de nylon qu'il faut vraiment que j'adapte pour qu'il ne me gêne plus je décide de désserrer la sangle de maintient pour qu'elle coulisse un peu le long du tronc. Il va falloir désormais me mouvoir calmement pour ne pas faire de bruit mais je suis enfin plus à l'aise.

Libre de mes mouvements, je recommence mon observations minutieuse en ayant toujours un oeil sur ce qui pourrait venir du champ ! Un renard, un chevreuil !! sait on jamais ? avec la moissonneuse les locataires de la parcelle vont vite décamper mais rien ne bouge.


Alors que je regarde une zone claire depuis un bon dix minutes, comme sorti de nulle part, comme par magie, une tache rousse se tient là au beau milieu de la clairière. Je n'en reviens pas, comment ce chevreuil a t il pu arriver ici sans que je le vois avant ? Mon coeur s'emballe, c'est un brocard, un petit 4.

Il trône là à 35 ou 40 mètres de moi, se lèche, mange, se gratte ......... puis prend calmement une direction opposée à celle de mon TS confused . Alors qu'il flâne, je tente un coup de butollo ........... Puiiiiiiiiikkkkkkkkkk (c'est dingue le boucan que peut faire ce truc)... Il ne réagit pas et regarde toujours dans la direction opposée à la mienne.

D'un coup, il bifurque et reviens vers la coulée qui mène hors du bois d'un pas assuré. Je m'aperçoit en fait qu'il état pile sur la zone de la pause pipi de la chevrette de tout à l'heure et qu'il est nez au sol en train de la pister comme le ferait un basset artésien en rapprochant une voie.

L'adrénaline fait son boulot, j'ai le coeur qui tape, le souffle saccadé et les jambes en coton ... il entre dans la zone fatidique des 20 mètres et ralentit. Je monte l'arc, je suis en trans !!! et lorsqu'il est à 16 ou 17 mètres, je me dis qu'un tir de 3/4 face n'est pas la meilleure solution mais que je n'ai pas d'autres choix. Encore un mètre et je te colle un tube de la mort qui tue !!!

Arrivé au 3/4 de ma course d'armement, il accélère et file comme un dingue vers un objectif qu'il fixe est qui est situé dans mon dos . Je désarme et me dis alors qu'il a du voir un autre broc, (le 6 de tout à l'heure peut être) et qu'il va y avoir mésentente !!! Un coup d'oeil furtif en arrière et j'identifie une chevrette qui est à 7 ou 8 mètres du TS. Le temps que je me tourne il est déjà à son arrière train et là j'entre dans un état second, je suis étonnamment clame, animé par une froide détermination, cette froide détermination qui fait que rien ne vous ferait rater votre tir.

La chevrette n'est pas consentante Mad et l’entraîne dans le sale à 20 mètres de moi. J'ai une magnifique fenêtre de tir à 17 mètres et ce qui devait arriver arriva. La chevrette prend la coulée, s'arrête plein profil dans la fameuse fenêtre et le broc est derrière, masqué par une branche de charme. Visiblement trop entreprenant, le broc se fait éconduire par la chevrette qui avance de trois pas. Immédiatement le broc la suit et s'arrête lui aussi plein profil dans la zone dégagée .............................. la flèche vole déjà ! et cracpooocccccccccccc .

Démarrage en trombe des deux compères . Le broc passe sous le TS et j'identifie une tache à la base du cou. Ils prennent vite quelques mètres avant de ralentir et il me semble voir le broc vaciller dans sa course. Je ne dispose que d’une cinquantaine de mètres pour voir ce qu'il se passe et juste avant d'être masqué par la végétation, je vois le broc chuter.

S'est il pris les pattes dans une branche, la flèche a t elle fait son effet ? Peut être les deux ? Je le cherche du regard après cette végétation mais plus rien ne bouge. Je souffle, le calme revient, je m'assois, je tremble, j'ai chaud ... Je vire masque, bob, gants ... prends mon téléphone, il est 20h31 et j'appelle François qui est sur messagerie (je peste grave !!) :
"François, c'est Thierry, j'ai fléché. Au tir je suis sur que ma flèche est bonne mais lorsque le broc part, j'identifie une drôle de tâche à la base du cou. Ma flèche est peut être un peu trop en avant mas j'ai bon espoir, il me semble l'avoir vu s'effondrer à une quarantaine de mètres du tir, Rappelle moi vite."

Après ce tir je reprends mes jumelles pour regarder en détail là où il me semble l'avoir vu tomber mais je suis gêné par la végétation et il n'y a rien à faire, je ne vois pas la zone qui m'intéresse !! A ma grande stupeur, j'identifie assez vite un chevreuil debout dans ce secteur, il s'agit d'une chevrette immobile. Elle regarde à quelques mètres devant elle, s'avance, recule, renifle, tend le cou dans la direction présumée de la chute du broc ... bref le comportement typique d'un animal vivant face à un animal mort avec qui elle gambadait deux secondes plus tôt. Je suis confiant, hyper confiant .......... quand tout à coup, je vois un autre chevreuil dans la même zone qui prend la poudre d'escampette. Je n'identifie pas cet animal et le doute m'envahi.

Je prends mes jumelles et regarde au lieu du tir pour retrouver ma flèche, du sang.. mais rien, rien de rien. Je regarde de nouveau en direction de la chute présumée de mon brocard et identifie encore un chevreuil que je pense être un broc.... C'en est trop, je redescends de mon perchoir avec une grande discrétion, il est 20h47 ... sans oublier de laisser encore un message à François pour lui dire où j'en suis.

A peine au sol je vois ma flèche fichée en terre. Je suis rassuré lorsque je la découvre pleine de sang bien rouge et légèrement bulleux. De belles projections de sang jonchent le sol autour de la flèche mais je perds très vite la coulée de fuite du broc et le sang est de plus en plus difficile à trouver au point qu'à deux mètre de ma flèche je n'ai plus aucun indice... Je rappelle François, toujours sur messagerie , en lui disant que je suis au sol, qu'il y a des indices mais que les doutes m'envahissent.

J'ai accompagné un conducteur de chien de sang pendant de nombreuses sorties et je sais que rien n'est jamais gagné. Tout comme le ferait un chien de rouge, je fais mes arrières, retrouve encore une goutte puis deux, persévère .... mais je n'ai fait que trois mètres. A ce moment précis je me dis que j'ai fait une flèche de cou ne provoquant qu'une estafilade mais je suis quasi sur pourtant que ma flèche est bonne.

Je sais aussi par expérience que les brocs saignent souvent très peu l'été. Sur le nombre de brocards que j'ai pu tuer ou voir tuer l'été, les pistes de sang dignes d'un tracé d'aéroport sont très rares... Je m'efforce à chercher nez au sol quelques indices et je rappelle François. Messagerie de nouveau (putain de mode silencieux) : et au moment où je lui dit que je sens très mal la suite et que je crains être dans l'obligation d'appeler un conducteur de chien de sang, je relève le nez et je vois mon broc couché sur le flanc Laughing cheers , là où je l'avais vu chuter, maculé de sang sur le quart avant................

OUFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF Esplosion de joie, les démons de ma traversée du désert sont vaincus.

L'atteinte est plus que bonne (peut être un peu haute) entrée en partie supérieure de l'épaule droite et sortie pointe de coude côté gauche. Le sang semble avoir coagulé tout de suite dès la sortie. Lorsque je retrouve mon broc, un bloc bulleux et gelatineux plein de sang est resté accroché au pelage. Lors de la dépouille et du dépeçage, je retrouverai une grosse quantité de sang sous la peau et entre l'épaule et la cage thoracique ....... sans oublier un énorme caillot retrouvé lors de l'eviscération.


Il ne nous reste plus qu'à appeler Valérie, la douce de François, pour lui dire de nous attendre pour boire un coup. Nous arroserons dignement ce joli broc à grands coups de punch après m'être occupé de la venaison et de son conditionnement.

Matériel
Morrison Dakota de 58 Pouces et de 56 livres@28
Flèche Carbon express Heritage 350 (Merci foudarme)
Lames STOS 175 Grains.

Tir à 17 mètres
Distances de fuite: 40 mètres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par art chais le Dim 12 Aoû - 16:03, édité 3 fois
avatar
art chais

Messages : 475
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 42
Localisation : Néron (28)

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par art chais le Ven 10 Aoû - 17:01

L'entrée de flèche[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par art chais le Sam 11 Aoû - 17:19, édité 2 fois
avatar
art chais

Messages : 475
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 42
Localisation : Néron (28)

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par Le vieux Bill le Sam 11 Aoû - 7:44

Bravo Thierry et merci pour le plaisir procuré par la lecture de ton récit.

Ne manque plus que la naration en live qui ne devrait pas trop tarder...cheers cheers cheers


Dernière édition par Le vieux Bill le Sam 11 Aoû - 9:06, édité 1 fois
avatar
Le vieux Bill

Messages : 493
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 60
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par vinimb le Sam 11 Aoû - 8:57

Merci thierry pour le recit et felicitations encore !!cheers [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
vinimb

Messages : 150
Date d'inscription : 17/12/2010
Localisation : santilly - 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par zabaltz le Sam 11 Aoû - 9:22

Aprés 3 années sans, ça doit faire bien plaisir.....félicitations !!!
avatar
zabaltz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 325
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 52
Localisation : Jatxou / Lapurdi / EH

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par arnaud 45 le Sam 11 Aoû - 14:01

BRAVO Thierry cheers cheers cheers cheers ...et en plus le récit est sympa.
avatar
arnaud 45

Messages : 621
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 47
Localisation : entre Loire et Canal

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par art chais le Sam 11 Aoû - 14:16

Merci arnaud .......... et tant que j'y suis, va faire un tour vers ta boite mail !
avatar
art chais

Messages : 475
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 42
Localisation : Néron (28)

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par ttk le Sam 11 Aoû - 15:21

Bravo , félicitations , je ne peux que te souhaiter une magnifique saison, le mauvais oeuil t a quitté. cheers

il est superbe ton broc, ta flèche est chirurgicale, respect

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2730
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par kibok le Sam 11 Aoû - 16:37

bravo bravo bien merité ( avec une photo ce serait encore plus mieux d'ailleurs !!!)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10690
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par art chais le Sam 11 Aoû - 17:23

oui oui je sais, j'ai merdé sur les photos !! j'en ai ajouté une dans les deux premiers messages et en voilà deux autres dont:

La sortie de flèche:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par art chais le Sam 11 Aoû - 17:26, édité 1 fois
avatar
art chais

Messages : 475
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 42
Localisation : Néron (28)

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par art chais le Sam 11 Aoû - 17:26

Le broc, l'arc et la flèche :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
art chais

Messages : 475
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 42
Localisation : Néron (28)

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par foudarme le Sam 11 Aoû - 18:30

cheers cheers cheers

_________________
quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console...faute de temps, je ne donne aucun conseil technique par mp, merci de BV l'accepter sans en prendre ombrage.
avatar
foudarme

Messages : 5911
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ailleurs (depuis le 24/07/17) !

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par frarc le Sam 11 Aoû - 19:25

et on dit merci a celui qui a instaler le treestand ....

je suis super contant pour toi l' ami
avatar
frarc

Messages : 744
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 37
Localisation : entre beauce et perche

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par Pepette le Sam 11 Aoû - 19:50

Bravo, et encore bravo !
Un plaisir à lire ce récit, un régal de partager le dénouement heureux !


A bientôt peut-être à la chasse,

Maxime
avatar
Pepette
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 364
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 25
Localisation : Dans les bois

http://www.flickr.com/photos/max-landrot/

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par Fidjbow le Sam 11 Aoû - 19:52

Bravo, belle flèche et merci pour le récit !
Arnaud
avatar
Fidjbow
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 593
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 42
Localisation : Vauchassis

http://fidjbow.com; http://fidjbowcompany.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit broc beauceron

Message par art chais le Sam 11 Aoû - 20:32

frarc a écrit:et on dit merci a celui qui a instaler le treestand ....

je suis super contant pour toi l' ami



Ca c'est sur que le TS est idéalement placé. J'en ai passé des heures la dessus !!! Merci Fred. Il va falloir le désserrer un peu ce TS d'ailleurs, l'arbre pousse et commence à gonfler autour des parties métalliques !



MERCI A TOUS.



Jean, avec une corde Astro Marido et une flèche pile poil adaptée à l'arc grâce à ta patience !!! je peux te dire que j'ai eu une sacrée pensée pour vous quand j'ai retrouvé ce broc.
avatar
art chais

Messages : 475
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 42
Localisation : Néron (28)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum