L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par Hector de Troie le Dim 13 Jan - 12:24

Stack,

Sur une atteinte parfaite bilame multilame et meme pointe field ou en silex l'affaire est entendue.
Sur une blessure non létale bien sur que comme tout animal sauvage il ne va pas se rendre et effectivement c'est animal très fin à chasser.
Mais si il a un trou comme le poing dans l'abdomen et qu'il laisse tous les 10 m du grêle et le mésentère dans les ronciers il va moins loin qu'avec la même plaie linéaire et sèche d'appendicectomie. En plus il meurt plus vite...


J'aurais aimé te raconter moi aussi une histoire épique de recherche mais je n'en ai pas. Le broc tué cette saison je n'avais pas le temps d'attendre ni la possibilité de revenir le lendemain aussi je l'ai suivi malgré l'atteinte peu "académique" moins de 10 min après le tir, relevé après moins de 40 m , je suis allé chercher mon hôte éleveur de brebis et il est descendu avec ses chiens de berger qui ont trouvé le broc encore environ 40 m plus loin en moins de trois minutes : ça a duré une grosse demi heure entre le tir et la récupération du gibier Embarassed

Et ça reste une bête de 25 kg avec une peau fine, pas de graisse et des os tous fins non? Ou il faut qu'on reparte sur 12 pages de description de la terrible bête charpentée , solide et dangereuse qu'est le chevreuil?
On a une vision très différente de ce qu'est la létalité d'une flèche de chasse et de l'objectif final. Mon éducation de chasseur a l'arc s'est faite sans chien de recherche parce que dans les endroits ou j'ai appris à chasser il n'y en avait pas malheureusement et que " la bague" pour une bête coutait un oeil. Ces deux éléments m'ont rendu très pragmatique...Aussi j'ai vite compris que pour retrouver un animal fléché il fallait surtout bien tirer et à défaut faire un très gros trou dedans. Et ça marche bien...

Je respecte ton avis même si je ne le partage pas et surtout je ne veux convaincre personne de faire comme ça

Hector de Troie

Messages : 3068
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kibok le Dim 13 Jan - 12:50

les conducteurs a cause de nous ou des carabiniers en voient surtout des vertes et des pas mures ... devenez amis sur FAce BooK avec l'UDUCR 06 et vous verrez des trucs incroyables ( merci GO PRO Very Happy )

https://www.facebook.com/uducr.06

naturellement cela amene un certain respect pour la capacité a essayer de sauver sa peu des bebetes quel que soit leur poid ...

dans la pratique et si a mon humble avis la finesse de la peau et de l'ossature d'un chevreuil nous laisse quand même pas mal de marge cela ne change rien au fait que l' on est pas tous egaux en terme de precision, d'allonges, de puissances etc ... il y a les ET genre TTK, HDT, O'MANU & co et nous les autres ...

en plus la capacité du chevreuil a réagir super vite " le fameux saut de corde" ajoute un facteur ENORME a tout cela ... et pour finir c'est vraiment pas gros une zone vitale de chevreuil a 15 / 20 M ...

drunken


Dernière édition par kibok le Dim 13 Jan - 17:42, édité 1 fois
avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10675
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par antunez 40 le Dim 13 Jan - 15:45

stak a écrit:ahah vaste sujet



a mon avis le chevreuil est de loin le grand gibier de nos contrées le plus difficile ; j'ai pas mal comparé au mouflon , au chamois et il n y' a pas photo dans la difficulté a etre tout près sasn etre capté si on prend un broc adulte par exemple

on peut distinguer deux modes de chasses

l'affut en perchoir ou le sol en mano a mano avec l'animal , pour moi c'est la chasse suprême et c'est de loin beaucoup plus difficile que le stand ; la difficulté de se mettre tout près sans etre vu peut etre vraiment très importante dès qu'on cotoie des animaux qui connaissent la musique il vous faut apprendre la capacité a l'immobilité prolongée le déplacement extremement lent et alors tout devient possible y compris des contacts extreme sans que l'animal vous capte

ceusse qui ont la chance de chasser en territoire giboyeux et peu fréquentés sont des grands veinards pour ce qui est de la capacité a réussir car le niveau de difficulté est bien moindre dans ce cas

le tir est aussi délicat car c'est un animal dans lequel il n'est pas simple de focaliser , par ailleurs il faut le tirer pas sur l'oeil et au mieux occupé ; si tu mets bien en zone vitale la flèche sera rapidement mortelle sous réserve de bien respecter les consignes habituelles d'après tir

après c'est de loin la plus passionnante des chasses car un broc adulte que tu cherches a approcher te sanctionnera a la moindre faute de ta part et ce sera la fuite sans réfléchir , ce gibier est une excellente école de maitrise de soi et celui qui a du résultat a l' approche au sol peut se considérer comme au point Rolling Eyes

au stand le tir est grandement facilité si on ne se met pas trop haut mais ça peut se rater aussi clown......

J'adhére totalement. Le chevreuil c'est vraiment le top! Pour ma part c'est poumon ,pour avoir fait plusieurs atteinte coeur je trouve que les poumons sont beaucoup plus rapide!De plus la zone est plus facile à focaliser (Pour moi)Pour le sanglier idem !Tri lames only !

antunez 40
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 275
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 65
Localisation : bascons

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par stak le Mar 15 Jan - 11:32

kibok a écrit:les conducteurs a cause de nous ou des carabiniers en voient surtout des vertes et des pas mures ... devenez amis sur FAce BooK avec l'UDUCR 06 et vous verrez des trucs incroyables ( merci GO PRO Very Happy )

https://www.facebook.com/uducr.06

naturellement cela amene un certain respect pour la capacité a essayer de sauver sa peu des bebetes quel que soit leur poid ...

dans la pratique et si a mon humble avis la finesse de la peau et de l'ossature d'un chevreuil nous laisse quand même pas mal de marge cela ne change rien au fait que l' on est pas tous egaux en terme de precision, d'allonges, de puissances etc ... il y a les ET genre TTK, HDT, O'MANU & co et nous les autres ...

en plus la capacité du chevreuil a réagir super vite " le fameux saut de corde" ajoute un facteur ENORME a tout cela ... et pour finir c'est vraiment pas gros une zone vitale de chevreuil a 15 / 20 M ...

drunken



et oui et il faut bien dire que focaliser dans cette petite bete pose a certains des problèmes vraiment difficile a résoudre , passer quelques mètres c'est pour moi très compliqué Rolling Eyes



tiens deux histoires pour se convaincre de la résistance de cette petite bete et des ruses qu' il peut développer

un gros broc tiré d'un stand : flèche abdomen qui ne reste pas dans la bete

le chevreuil est cherché quelques heures après a deux chiens ( labrador ) on le relance vite , et il sort dans un territoire valloné et bocageux , les chiens sont lachés derrière lui on fait un bout de chemin et on arrive au bord d'une grande vigne en train d'etre vendangée par tout un tas d'individu ; on arrete les chiens et on ne croit pas que ce chevreuil soit passé dans la vigne au milieu des vendangeurs:shock:

personne ne pense a demander si quelqu' un a vu passé un chevreuil

le lendemain je fais par acquis de conscience le tour de la grande vigne : on a un frotter ( du sang et contenu abdominal)plusieurs centaine de mètres plus loin en sortie de la vigne dans un petit mais; le chevreuil était passé la veille en plein milieu des récolteurs de raisins:P

le chevreuil sera relancé dans le mais en question et pas pris ; nous n'aurons aucune nouvelle par la suite de ce gros broc

une autre : tir lointain avec une quadrilame , le chevreuil descend une pente en bois recherche le lendemain : du sang beaucoup sur plusieurs centaine de mètres ;on tourne et on a des très grosses difficultés a un moment pour le trouver car l'animal a fait plusieurs boucles arrière avant de se remiser

on finit par trouver cette bete qu' on relance , je change de chien en prenant sirius , on remonte la voie , le chevreuil resaigne a nouveau avec une blessure qui s'est réouverte , un caillot de sang gros comme une mandarine sur la voie , on remonte doucement dans un très sale , il y a du sang rouge régulierement avec sirius et là explosion juste devant dans une coupe on a le chevreuil qui repart a vue devant ; je lache le chien a quelques mètres derrière le chevreuil

le chien part comme un diable derrière très vite car il était jeune a ce moment là il le tient tout près quelques centaines de mètres plus loin avec un moment au ferme ,

les poursuivants arrivent vite enfaisant du bruit et le chevreuil a l'énergie de filer ... il ne sera pas repris

par contre on aura de ces nouvelles plus tard ......
avatar
stak

Messages : 3282
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kibok le Mar 15 Jan - 11:44

stak a écrit:



un gros broc tiré d'un stand : flèche abdomen qui ne reste pas dans la bete

le chevreuil est cherché quelques heures après a deux chiens ( labrador ) on le relance vite , ..



pour celui là et attention je sais bien que l'on ne fait pas toujours ce qu'on veut bien sur et en plus que l'on ne sait pas toujours ce qui s'est passé exatement non plus hein ... alors ya pas non plus jugement de valeur ou quoi que ce soit



bref une fois ces percautions prises Laughing , je dirais tout en ayant moi même une certaine experience des fleches d'abdomen Embarassed... vous l'avez cherché trop vite ...

Fabrice dirait 6 h mini et 12 heures c'est bc mieux ... je suis sur qu'il etait tout près de l'anschuss en plus





qu'est il arrivé au deuxieme ?????
avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10675
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par Hector de Troie le Mar 15 Jan - 13:01

Dans les flèches d'abdomen plus il fait froid et plus on peut réduire le délai de recherche car dès le déclenchement des signe des péritonite l'animal va perdre beaucoup de sa capacité à réguler sa température corporelle et va être vite en hypothermie et mourir sur quelques heures. Par contre l'été il peut theoriquement survivre jusqu'à 24-48h si la plaie abdominale est petite et sèche (bilame dans l'intestin grèle)
12h de delai c'est vraiment le plus raisonnable si il n'y a pas de sang au départ avec une atteinte vue dans l'abdomen.

Hector de Troie

Messages : 3068
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par Hector de Troie le Mar 15 Jan - 13:17

c'est une plaie dont les berges sont tres nettes et spontanément s'affrontent (comme un coup de bistouri) et qui va coaguler vite donc donner l'impression qu'elle ne saigne pas: d'où l'appellation "sèche". Dans la chirurgie des plaies par arme blanche de l'abdomen, sur l'intestin elles peuvent etre si nette et sans saignement évident qu'on ne les voit pas et il faut inspecter chaque anse digestive une à une pour finir par les trouver.

Hector de Troie

Messages : 3068
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kibok le Mar 15 Jan - 13:25

Hector de Troie a écrit:c'est une plaie dont les berges sont tres nettes et spontanément s'affrontent (comme un coup de bistouri) et qui va coaguler vite donc donner l'impression qu'elle ne saigne pas: d'où l'appellation "sèche". Dans la chirurgie des plaies par arme blanche de l'abdomen, sur l'intestin elles peuvent etre si nette et sans saignement évident qu'on ne les voit pas et il faut inspecter chaque anse digestive une à une pour finir par les trouver.



Ok merci , la rotation de la flêche n'est elle pas suffisante pour ne pas avoir ce phenomène ?
avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10675
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par Manu87 le Mar 15 Jan - 13:39

On soigne tellement le rasoir de nos lames qu'elles coupent aussi proprement que le bistouri d'Hector ! Dommage qu'un tranchant plein de barbules laissées par une lime bâtarde fasse perdre autant en pénétration (voir les études d'Ashby à ce sujet)

Par contre en cas de surpuissance par rapport au gibier (ce qui est déjà le cas avec 60# @28" je pense sur le chevreuil) ça pourrait être envisagé...

_________________
ACA 87 : Les Chasseurs à l'Arc de la Hte-Vienne : clic                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : clic

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2559
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par Hector de Troie le Mar 15 Jan - 17:03

la fleche tourne assez peu sur les 25 cm d'un chevreuil Very Happy et comme c'est mou à l'impact les lames SB ne tournent pas forcement beaucoup non plus. Mais toutes les plaies d'abdomen ne sont pas de ce type, c'est surtout le cas d'un tir animal tres calme de plein profil ou leger trois quart et une fleche ligne basse (1/3 bas) "au milieu" entre le pli de l'épaule et le pli femoral qui risquent de donner ça

Hector de Troie

Messages : 3068
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par stak le Mer 16 Jan - 6:28

un petit conseil pendant qu' on y est pour ce gibier ; sur ce genre de flèche ( tir abdomen ) , le chevreuil s' il ne réalise pas qu' i l y a un humain qui lui a fait ces terribles misères se remise le plus souvent très près de la zone de tir : très souvent quelques dizaines de mètres au maximum , il lui arrive de faire rapidement demi tour et de se remiser de suite car ce type de blessure est surement très douloureuse surtout si la flèche reste en place ( c'est probablement paradoxalement mieux pour récupérer l'animal dans ce genre de situation )
après le tir , il faut mieux ne pas aller voir si on est sur ce genre de blessure ; repartir en marche arrière tout doucement et n' y retourner qu' après le temps qu' on décide a tète reposé après et c'est surement mieux avec d'emblée le chien de sang qui va bien
sinon je serais vous j'irais avec un flingue pour mettre le maximum de chance de le retirer s' il repart et je chercherais tout doucement si on n' a pas la possibilité de faire appel a un chien spécialisé ...
si on va voir et si l'animal est remisé a 30 mètres ce qui est tout a fait possible on le relance et là la recherche est très compliquée une fois l'animal relancé car il va terriblement ruser
un exemple : tir d'un stand en bordure d'une route et d'un mais l'animal part vers la pente qui remonte le long du mais , le tireur attend la demi heure réglementaire et va voir , il fait presque nuit
l'animal est relancé il était couché a environ 40 mètres du tir
le tireur l'entend monter....
le lendemain recherche effectué avec rif ; on cherche désespérément dans la pente mais rien , puis on laisse faire le chien( il était jeune a cette époque , moi inexpérimenté et j'avais tendance a croire que je savais mieux que le chien Razz ) et le chien finit par faire demi tour repasse sous le stand Shocked va vers la route fait demi tour dans l'allée ( le chevreuil a surement fait çà ) puis fait un nouveau crochet pour repasser pas loin du stand rentre dans le mais il tourne là dedans , je le laisse faire pensant qu' on se promène et au bout d'un moment et d'environ trois boucles on trouve le broc mort ... celui là on a beaucoup de chance de le trouver car il a fait trois hourvari une fois relancé pour repasser à l'endroit où était le tireur quelques instant avant
le tireur aurait laissé l'animal tranquille on l'aurait probablement trouvé mort à l' endroit où il s'était arrêté le premier coup .....
rester le plus discret possible après le tir et ne pas aller dessus si la flèche est mauvaise est surement une très bonne stratégie pour ce gibier tout particulièrement si le tir se fait à la tombée de la nuit ( ça laisse au moins 12 heures a l'animal et c'est bien mieux de mettre pas mal de délai avant de chercher sur ce genre de flèche )
et ne pas se fier si on fait la recherche tout seul a ses impressions pour ce qui est de la direction de fuite car en général c'est plutôt dans la direction opposée à l'impression initial qu 'il faut chercher
avatar
stak

Messages : 3282
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par antunez 40 le Mer 16 Jan - 7:37

Ce Stak qu'est qu'il cause bien!!!!A graver dans le marbre, pour avoir vécu des expériences similaires je cautionne à plein!!

antunez 40
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 275
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 65
Localisation : bascons

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kibok le Mer 16 Jan - 7:45

antunez 40 a écrit:Ce Stak qu'est qu'il cause bien!!!!A graver dans le marbre, pour avoir vécu des expériences similaires je cautionne à plein!!

mitou / je plussoie bien sur fleche de tripes en bi / tri / quadri / sur chevreuil ou sur n'importe quoi d'autre ... cassez vous en sens inverse sans demander votre reste et si c'est l'après midi ou le soir attendez le lendemain matin ... et ce sera bien parti pour le portail "inch allha"
avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10675
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kiowa le Mer 16 Jan - 8:48

kibok a écrit:
antunez 40 a écrit:Ce Stak qu'est qu'il cause bien!!!!A graver dans le marbre, pour avoir vécu des expériences similaires je cautionne à plein!!

mitou / je plussoie bien sur fleche de tripes en bi / tri / quadri / sur chevreuil ou sur n'importe quoi d'autre ... cassez vous en sens inverse sans demander votre reste et si c'est l'après midi ou le soir attendez le lendemain matin ... et ce sera bien parti pour le portail "inch allha"

Quelque que soit la flêche, tiré le soir et pas tombé a vue.......recherche le landemain.

Je me suis fait avoir une fois mais pas deux. Même si on pense que le tir est bon, si il fait un peu sombre, la flèche peut être à 10cm de ce que l'on pense et là c'est énorme de différence...... N'est-ce pas Hector
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3177
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par antunez 40 le Mer 16 Jan - 8:58

C'est un bon conseil ,si..........il n'y a pas de sus scrofus dans le coin!Dans ce cas on a mis le couvert pour ces délicats animaux qui ont un appétit surdéveloppé!!!!Personnellement il m'est arrivé de trouver un peu de poil et une oreille ,certe en tauromachie c'est trés prisée, mais pour nourrir la famille c'est une ruine qu'il faut mettre en lentilles!!!Bref le soir tard quand il y a du groin dans le coin je tire pas!

antunez 40
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 275
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 65
Localisation : bascons

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par stak le Mer 16 Jan - 9:09

en fait et paradoxalement c'est en tir matin que c'est compliqué car il faut resister à l'envie d'y aller ; le soir dès qu'on a un peu d'expérience on fait moins de betises

et décider quand ? a mon avis ça dépend beaucoup des circonstances et de son équipement en chien : avec un bon chien forceur ça change pas mal la donne car on peut imaginer le croquer en poursuite sinon ce qui est bien est de faire la recherche avec un tireur très près du chien( qui a la confiance du maitre du chien Shocked)

sinon c'est bien difficile de décider , la météo est un element déterminant :trop chaud on perd la venaison en attendant longtemps c'est pourquoi je ne tire pas trop l'été tard le soir ...

c'est a chacun de se faire sa religion dans ce domaine

le dérangement possible est aussi déterminant , s'il y a du chasseur en nombre il ya un gros risque de déranger l'animal

les prédateurs et le sanglier sont l'autre paramètre car ça mange volontiers les betes les gros noirs
avatar
stak

Messages : 3282
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kiowa le Mer 16 Jan - 9:13

antunez 40 a écrit:C'est un bon conseil ,si..........il n'y a pas de sus scrofus dans le coin!Dans ce cas on a mis le couvert pour ces délicats animaux qui ont un appétit surdéveloppé!!!!Personnellement il m'est arrivé de trouver un peu de poil et une oreille ,certe en tauromachie c'est trés prisée, mais pour nourrir la famille c'est une ruine qu'il faut mettre en lentilles!!!Bref le soir tard quand il y a du groin dans le coin je tire pas!

Tu as raisons, c'est vrai que j'ai retrouvé un chevreuil avec un cuissot en moins une fois:face:. C'est un peu le problème par chez moi. C'est pourquoi depuis je "seche" les bestiaux a vue pour ne plus attendreclown
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3177
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par antunez 40 le Mer 16 Jan - 9:41

Juste un cuissot c'est peut etre le blaireau qui aime bien aussi, mais moins morfalou !! S'il est seul .

antunez 40
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 275
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 65
Localisation : bascons

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kiowa le Mer 16 Jan - 9:48

antunez 40 a écrit:Juste un cuissot c'est peut etre le blaireau qui aime bien aussi, mais moins morfalou !! S'il est seul .

Cuissot et vidé...Put...c'est vrai qu'il y a des blaireaux aussi:face:
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3177
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par loic31 le Ven 18 Jan - 15:06

Bonjour a tous et désolé de ne revenir que maintenant sur le sujet... merci pour toutes ces expériences.et toutes ces informations!!
Je n ai aucun doute sur l'éfficacité d'une flèche plein coeur ou plein poumon sur un chevreuil et je suis tous a fait d accord que le chevreuil est le plus difficile est passionnant gibier à chassé a l arc...à partir de juin 2013 je ne réaliserai que des sortit avec mon arc.

Quels types de lames me conseillerai vous?et les flèches?

actuellement je m'entraîne et je chasse avec des rebel hunter qui font 30 grammes pil poils avec des pointes en 125 grains (je suis loin d'etre un expert en matériel de chasse à l'arc et je fais avec ce qu'on m'a conseillé en archerie a toulouse mais je mis connais bien plus en chasse et comportement du chevreuil.... Smile et les lames, j'utilise des trilames thunderhead en 125g....j'ai quelques difficultés pour affuter les lames....

je me répéte mais désormais je ne souhaite chassé le grand gibier qu'a l'arc et je veu utilisé le matériel le plus éfficaces et à ce sujet de bons conseils seraient la bien venu...

Aussi en plus du chevreuil, je vais chassé biche, faon et cerf a partir du 1er septembre et aprés avoir testé mon arc a toutes les distances, je trouve qu'avec mes 55livres je n'ai plus trop de puissance dépassé les 20 metres,(je n ai pas l'intention de tiré plus loin mais j'ai peur de pas transpercer une biche ou un cerf a 20m.....qu'en pensez vous???

merci beaucoup
loic

loic31

Messages : 2
Date d'inscription : 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kalatigui le Ven 18 Jan - 17:53

Salut,
Il y a pas mal de choses dites à ce sujet sur le forum, fouilles un peu Very Happy Very Happy
Maintenant, à 20m tu peux tenter le lapin ...
Chevreuils et toute la famille à Bambi t'as plutôt intérêt à te rapprocher si tu ne veux pas faire de tristes expériences...
avatar
kalatigui

Messages : 204
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 52
Localisation : finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par kibok le Ven 18 Jan - 18:00

loic31 a écrit:Bonjour a tous et désolé de ne revenir que maintenant sur le sujet... merci pour toutes ces expériences.et toutes ces informations!!
Je n ai aucun doute sur l'éfficacité d'une flèche plein coeur ou plein poumon sur un chevreuil et je suis tous a fait d accord que le chevreuil est le plus difficile est passionnant gibier à chassé a l arc...à partir de juin 2013 je ne réaliserai que des sortit avec mon arc.

Quels types de lames me conseillerai vous?et les flèches?

actuellement je m'entraîne et je chasse avec des rebel hunter qui font 30 grammes pil poils avec des pointes en 125 grains (je suis loin d'etre un expert en matériel de chasse à l'arc et je fais avec ce qu'on m'a conseillé en archerie a toulouse mais je mis connais bien plus en chasse et comportement du chevreuil.... Smile et les lames, j'utilise des trilames thunderhead en 125g....j'ai quelques difficultés pour affuter les lames....

je me répéte mais désormais je ne souhaite chassé le grand gibier qu'a l'arc et je veu utilisé le matériel le plus éfficaces et à ce sujet de bons conseils seraient la bien venu...

Aussi en plus du chevreuil, je vais chassé biche, faon et cerf a partir du 1er septembre et aprés avoir testé mon arc a toutes les distances, je trouve qu'avec mes 55livres je n'ai plus trop de puissance dépassé les 20 metres,(je n ai pas l'intention de tiré plus loin mais j'ai peur de pas transpercer une biche ou un cerf a 20m.....qu'en pensez vous???

merci beaucoup
loic


a 20 m c'est très chaud avec un tradi sur du chevreuil ... passe et attends le prochain coup
avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10675
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

chasse chevreuil

Message par DEJEAMMES le Mar 23 Avr - 18:10

Bonjour

Je ne suis pas un grand chasseur à l'arc mais je commence à avoir pas mal de cheveux blancs pour mes 56 ans et j'adore toutes les chasses et surtout d'approche
le chevreuil est un grand gibier de chasse à l'approche , j'ai commencé avec une carabine et l'an dernier ai commencé à l'arc , donc gros entrainement à partir de mois de mars avec un GP 54 livres et suis arrivé apres plus de 30 sorties à prélever un 6 pointes au mois d'aout , et joli pour un débutant comme moi , meme si ce n'est pas le plus beau que j'ai vu . Entre parentheses la chase à l'arc est 100 fois plus interessante qu'à la carabine meme si plus difficile .
Je rejoins les conseils qui ont été donnés , je suis pour la chasse à pied , les plus grandes qualités de cette chasse sont l'observation , l'immobilité et aussi la lenteur des gestes et le mieux lacher la fleche quand il broute , il n'est pas stressé et n'est pas sur la défensive , surtout ne tirer que si on est sur .
Pour la petite histoire le chevreuil que j'ai tiré a pris la fleche à 19 metres , sur le bord de l'homoplate ( tir un peu haut) et la fleche = 1 tri lames , s'est plantée dans l'autre homoplate , le chevreuil est resté sur le carreau , le temps que j'arrive , il finissait de soupirer . J'ai été impressionné par le bruit de l'impact de la fleche .
je vous souhaite une sortie de ce genre et meme mieux .
Cela fait 4 ans que je vois le meme brocard avec de tres beau bois , j'aimerais l'essayer à l'arc mais voila j'ai une microcalssification à l'épaule gauche avec un petit epanchement de synovie et ça me fait mal , je ne sais aps quoi faire , et j'aimerais des conseils

Bien cordialement

JDEJ

DEJEAMMES

Messages : 62
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 61
Localisation : Argentat - Correze

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éfficacité de la chasse à l'arc du chevreuil

Message par Archer65 le Mar 23 Juin - 8:31

Et pour l'histoire des cuissot c'est arriver a mon pere sur une biche tuer a balle qui a fait 30m mais on a laissez la nuit glaciale faire son travail... Le lendemain un morceau de cuisseau de 3kg en moins... On a vue mr goupil s'en delecter en arrivant... Le lendemain mon pere lui a mit une ogive... Au meme endroit...
avatar
Archer65

Messages : 311
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 18
Localisation : midi pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum