Chevreuil à la course

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chevreuil à la course

Message par Manu87 le Lun 18 Fév - 21:49

Nous sommes invités ce dimanche sur un très beau territoire privé de 260 ha, non loin de chez moi. La saison se terminant, il faut boucler encore deux bracelets de chevreuil et un de cerf coiffé ; ça ne se refuse pas !
Pour la première fois depuis de longs mois pluvieux, la chasse va enfin se faire sous un magnifique soleil qui fleure bon le printemps et le renouveau de la nature. Quel changement avec le temps de la semaine précédente où de l'eau glaciale et de gros paquets de neige fondante nous tombaient dessus du haut des arbres, et trempaient autant le col que le moral !
Casse-croûte, consignes puis constitution des petites équipes : mon fils Thibault part avec le chef et ses chiens pour traquer, ma fille Alexane reste avec Lucile et son canon de 45-70 (cerf oblige !), et je me poste non loin d'elles le long d'un chemin forestier. Après 2 mn à peine, une belle chevrette passe à 40 m de moi, trop loin et trop vite. C'est tout ce que je verrai à ce poste. Un coup de carabine non loin, pas de sonneries... manquée !

Deux heures plus tard, en place pour une deuxième traque : même disposition à peu de choses près. Une butte dévastée par une coupe à blanc me sépare de Lucile. Jean-Pierre, qui connait le territoire comme sa poche, me pose dans un bosquet en bordure d'un pacage à moutons pentu et bien dégagé. J'essaye de convertir ses tactiques de carabiniers en tactiques d'archer, et me pose à genoux sous un chêne. Là encore, en deux minutes à peine, deux belles chevrettes arrivent par la coupe en sautant au dessus des broussailles et des chablis, obliquent à ma droite, et traversent le pré à toute allure à 30 m de moi, rasées au sol comme des lièvres. Puis elles sautent la clôture du pré et montent dans le bois, plus lentement, dans la sécurité du couvert, s'arrêtant un peu pour écouter et regarder ; leurs deux miroirs disparaissent finalement derrière la crête.

Diantre ! Se poster dans cette côte boisée aurait été bien plus judicieux pour un archer, mais c'est trop tard pour bouger... Je me rapproche cependant encore de la lisière de mon bosquet et me reposte, toujours à genoux, derrière des fougères rousses.

Un mouvement sur la crête de la coupe : un renard brun et roux saute comme au ralenti sur le fond bleu du ciel par dessus les souches, sa queue toute droite comme une traine derrière lui... Quelques minutes encore, et arrive un petit brocard en velours ; il suit quasiment le même passage que les deux chevrettes qui l'ont précédé et passe à 15 m de moi à la même allure ; je retiens ma flèche... Quel supplice : je suis juste sous le robinet à chevreuils, je commence à entendre les chiens, et toute la coupe va se vider de ses chevreuils sous mon nez sans que la vitesse des animaux me permettent un tir suffisamment appliqué. La solitude ordinaire de l'archer en battue, en quelque sorte, aggravée par l'extrême réactivité des animaux en fin de saison, qui décampent dare-dare au moindre signal suspect !

Les branches craquent dans la coupe, une petite chevrette arrive en bondissant, droit sur moi... Malgré sa vitesse, si elle passe à moins de 10 m, j'ai peut être une solution de tir, une chance à tenter... Elle avance toujours de face, je vois ses yeux bien noirs braqués sur moi ; toute à sa fuite elle ne me voit pourtant pas, pas encore du moins, et s'apprête à passer tout prêt de mes broussailles. Dès le début du pré, elle accélère comme les autres pour couper au plus vite ce dangereux découvert. Les doigts crochètent la corde, je me lève à demi, elle va passer à 6 ou 7 m, je vais pouvoir la tirer comme un lièvre au déboulé... Je commence à armer, le regard verrouillé sur son coffre, j'entends son souffle et le martèlement des sabots sur le sol ; elle me voit et oblique à sa gauche pour s'éloigner, se présentant maintenant presque de 3/4 arrière... Mes flèches sont lourdes et relativement lentes pour un tir comme celui-ci, je le sais : "corrige !" crie la petite voix dans ma tête ; je swingue et décoche dans le mouvement alors qu'elle est déjà à 10 ou 12 m de moi. Je ne vois pas ma flèche l'atteindre, tout s'est passé trop vite, mais la chevrette se tasse un peu en courant, puis tousse de manière rauque, deux ou trois fois, mais continue sa course, saute la clôture, monte dans le bois à petits bonds, puis disparait lentement derrière la crête...

J'essaye de me repasser le film et de comprendre ce qui s'est passé. La toux rauque me fait penser à une atteinte pulmonaire, mais je n'ai pas vu ma flèche taper le coffre, ni entendu le bruit sourd qui caractérise cette atteinte. L'empennage dépasse de l'herbe rase 20 m plus loin, portant de longues estafilades de sang. Dès l'anschuss, je trouve beaucoup de sang, des gouttelettes projetées de chaque côté, une piste large et abondante, facile à suivre. Je m'arrête à la clôture, et j'appelle le chef pour signaler ce tir et pour que les chiens soient coupés avant d'arriver sur cette voie. Je m'assoie au soleil, j'attends...

Francis arrive le premier, chasseur expérimenté, dont à l'arc : on regarde, on analyse, on discute. Lucile, suivie d'Alexane, nous rejoint, et j'ai toute confiance en son coup de carabine s'il faut arrêter la chevrette qui se relève et se dérobe. On décide de remonter la piste. Celle-ci reste très large, vraiment facile à suivre, toujours des gouttelettes projetées régulièrement de chaque côté, sur les feuilles, le tronc des arbres, l'herbe d'un autre pré que nous traversons avant de rentrer dans un petit bois parsemé de houx. La piste reste toujours aussi abondante, tourne et vire entre les houx, puis... "Elle est là !" me dit Francis. Soulagement ! La chevrette repose sous un houx, dans une tâche de soleil. L'atteinte, bien visible, n'est pas du tout là où je l'attendais, mais en pleine gorge, juste sous la tête. Dans le mouvement, j'ai devancé à l'excès et ma flèche est passée une quinzaine de cm devant le point que je visais. De part la position de la chevrette, 3/4 arrière et le cou à l'horizontal dans la course, sa gorge s'est trouvée - un peu miraculeusement - juste dans le passage de la lame. Cela aurait pu donner une bien vilaine atteinte, une blessure et une recherche compliquées, mais heureusement les artères principales du cou ont été tranchées net. J'ai l'explication de sa toux rauque, et de cette piste si abondante et si facile à suivre. Evidemment, cette atteinte n'est pas à recommander, mais elle s'est finalement montrée très efficace : la chevrette a couru 150 m au plus, et n'a pas dû vivre plus de 2 mn après avoir traversée par ma flèche.

Lucile a posé la carabine pour l'appareil photo du portable. Alexane est "trop contente" de poser avec le chevreuil de papa ! Je regrette que mon fils ne soit pas avec nous, mais il est encore à s'occuper des chiens. Mes sentiments sont partagés : les copains sont heureux de voir ce premier chevreuil tué à l'arc sur cette chasse, et moi aussi bien sûr, mais j'aurais préféré une atteinte mieux maîtrisée, ou des conditions de tir qui l'auraient permise. Au moins, ce fut une mort rapide, et par le seul effet de la flèche. Puisque tout se finit bien, le soleil brille aussi à l'intérieur !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Matériel utilisé : arc Wayana de Christophe Chiffoleau, 50#@25", flèche Heritage 150 de 580 gr dont 285 en tête, lame Eclipse de 125 gr)


Dernière édition par Manu87 le Lun 18 Fév - 22:37, édité 2 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2601
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par AIRYO le Lun 18 Fév - 21:58

Comme on dit on n'est jamais à l'abris d'un coup de chance, et des fois bien heureusement ça marche aussi... cheers
avatar
AIRYO

Messages : 296
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 50
Localisation : Plateau Bortois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par grégonimo le Lun 18 Fév - 22:06

Bravo Manu,
En battue, il est rare de tirer dans de "bonnes conditions" (pour un archer), ta flèche a stoppé cette belle chevrette alors rebravo!
avatar
grégonimo

Messages : 1766
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 36
Localisation : Proche de Libourne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par sierraleonn le Lun 18 Fév - 22:18

bravo, il fallait oser.la confiance était là du coup belle réussite,...une histoire bien raconté...la chance tu l'as mais je voix surtout celle d'être en famille pour vivre votre passion, ça c'est une chance que peu ont.
avatar
sierraleonn

Messages : 700
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 52
Localisation : montrevault 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par foudarme le Lun 18 Fév - 22:22

parfois un peu de bol ça fait du bien...mais faut pas trop non plus tirer le diable par la queue clown

ça me rappelle mon premier loupé de cerf à l'arc...il passe à 5 mètres de moi en retour au grand galop, j'ai tellement compensé devant que la flèche ne l'a jamais atteint...pourtant un cerf à 5 mètres c'est vraiment gros king

_________________
quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console...faute de temps, je ne donne aucun conseil technique par mp, merci de BV l'accepter sans en prendre ombrage.
avatar
foudarme

Messages : 5914
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ailleurs (depuis le 24/07/17) !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par kiowa le Lun 18 Fév - 23:19

Il faut souvent cette petite part de chance pour tout faire basculer du bon coté.
Mais comme le dit si bien foudarme..... il faut parfois laisser la queue du diable tranquile.. Twisted Evil
Une belle journée qui se termine bien... . Heureusement Rolling Eyes clown
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3179
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par nikou le Mar 19 Fév - 5:50

Bravo Manu WinkWink

Belle photo avec Alexane, elle est toujours dans les bons coups.

Merci pour le partage, superbe récit, on en ressent ta chasse.

Félicitations.

nikou

Messages : 639
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 44
Localisation : le cannet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par Michel COICAUD le Mar 19 Fév - 6:06

Bravo Manu. On a tous besoin d'un peu de chance, tu as sûrement déjà oublié plein d'histoires dont la conclusion aurait été heureuse avec un peu de réussite. Et puis la chance n'a pas tout fait non plus. Félicitations !

PS. C'est du sang de chevreuil sur ta joue ?
avatar
Michel COICAUD

Messages : 385
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 57
Localisation : Gradignan. Bordeaux, quoi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par spitz le Mar 19 Fév - 7:24

bravo Manu

100 % des chasseurs heureux en résultat ont su tenter la chance et saisir l'occasion.

tu l'as fait. C'est ce qui nous rapproche le plus de la "Chasse"

Félicitations.cheers

_________________

“L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est.”


  Hector Hugh Munro 1870

avatar
spitz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3492
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par ttk le Mar 19 Fév - 7:36

merci pour ce beau récit et bravo pour cette chevrette . cheers

le résultat est là, flèche efficace, mort rapide, c est le plus important Very Happy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2732
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par wakatanka le Mar 19 Fév - 10:39

Super Manu un grand bravo on féte ça a thiers:cheers: la saison se fini bien:affraid:


Dernière édition par wakatanka le Mar 19 Fév - 12:46, édité 1 fois
avatar
wakatanka

Messages : 137
Date d'inscription : 01/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par gallinago le Mar 19 Fév - 11:36

Cela s'appelle faire sciemment une co....ie.
avatar
gallinago

Messages : 175
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 58
Localisation : 91

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par kibok le Mar 19 Fév - 11:50

Manu87 a écrit:
Nous sommes invités ce dimanche sur un très beau territoire privé de 260 ha, non loin de chez moi. La saison se terminant, il faut boucler encore deux bracelets de chevreuil et un de cerf coiffé ; ça ne se refuse pas !
Pour la première fois depuis de longs mois pluvieux, la chasse va enfin se faire sous un magnifique soleil qui fleure bon le printemps et le renouveau de la nature. Quel changement avec le temps de la semaine précédente où de l'eau glaciale et de gros paquets de neige fondante nous tombaient dessus du haut des arbres, et trempaient autant le col que le moral !
Casse-croûte, consignes puis constitution des petites équipes : mon fils Thibault part avec le chef et ses chiens pour traquer, ma fille Alexane reste avec Lucile et son canon de 45-70 (cerf oblige !), et je me poste non loin d'elles le long d'un chemin forestier. Après 2 mn à peine, une belle chevrette passe à 40 m de moi, trop loin et trop vite. C'est tout ce que je verrai à ce poste. Un coup de carabine non loin, pas de sonneries... manquée !

Deux heures plus tard, en place pour une deuxième traque : même disposition à peu de choses près. Une butte dévastée par une coupe à blanc me sépare de Lucile. Jean-Pierre, qui connait le territoire comme sa poche, me pose dans un bosquet en bordure d'un pacage à moutons pentu et bien dégagé. J'essaye de convertir ses tactiques de carabiniers en tactiques d'archer, et me pose à genoux sous un chêne. Là encore, en deux minutes à peine, deux belles chevrettes arrivent par la coupe en sautant au dessus des broussailles et des chablis, obliquent à ma droite, et traversent le pré à toute allure à 30 m de moi, rasées au sol comme des lièvres. Puis elles sautent la clôture du pré et montent dans le bois, plus lentement, dans la sécurité du couvert, s'arrêtant un peu pour écouter et regarder ; leurs deux miroirs disparaissent finalement derrière la crête.

Diantre ! Se poster dans cette côte boisée aurait été bien plus judicieux pour un archer, mais c'est trop tard pour bouger... Je me rapproche cependant encore de la lisière de mon bosquet et me reposte, toujours à genoux, derrière des fougères rousses.

Un mouvement sur la crête de la coupe : un renard brun et roux saute comme au ralenti sur le fond bleu du ciel par dessus les souches, sa queue toute droite comme une traine derrière lui... Quelques minutes encore, et arrive un petit brocard en velours ; il suit quasiment le même passage que les deux chevrettes qui l'ont précédé et passe à 15 m de moi à la même allure ; je retiens ma flèche... Quel supplice : je suis juste sous le robinet à chevreuils, je commence à entendre les chiens, et toute la coupe va se vider de ses chevreuils sous mon nez sans que la vitesse des animaux me permettent un tir suffisamment appliqué. La solitude ordinaire de l'archer en battue, en quelque sorte, aggravée par l'extrême réactivité des animaux en fin de saison, qui décampent dare-dare au moindre signal suspect !

Les branches craquent dans la coupe, une petite chevrette arrive en bondissant, droit sur moi... Malgré sa vitesse, si elle passe à moins de 10 m, j'ai peut être une solution de tir, une chance à tenter... Elle avance toujours de face, je vois ses yeux bien noirs braqués sur moi ; toute à sa fuite elle ne me voit pourtant pas, pas encore du moins, et s'apprête à passer tout prêt de mes broussailles. Dès le début du pré, elle accélère comme les autres pour couper au plus vite ce dangereux découvert. Les doigts crochètent la corde, je me lève à demi, elle va passer à 6 ou 7 m, je vais pouvoir la tirer comme un lièvre au déboulé... Je commence à armer, le regard verrouillé sur son coffre, j'entends son souffle et le martèlement des sabots sur le sol ; elle me voit et oblique à sa gauche pour s'éloigner, se présentant maintenant presque de 3/4 arrière... Mes flèches sont lourdes et relativement lentes pour un tir comme celui-ci, je le sais : "corrige !" crie la petite voix dans ma tête ; je swingue et décoche dans le mouvement alors qu'elle est déjà à 10 ou 12 m de moi. Je ne vois pas ma flèche l'atteindre, tout s'est passé trop vite, mais la chevrette se tasse un peu en courant, puis tousse de manière rauque, deux ou trois fois, mais continue sa course, saute la clôture, monte dans le bois à petits bonds, puis disparait lentement derrière la crête...

J'essaye de me repasser le film et de comprendre ce qui s'est passé. La toux rauque me fait penser à une atteinte pulmonaire, mais je n'ai pas vu ma flèche taper le coffre, ni entendu le bruit sourd qui caractérise cette atteinte. L'empennage dépasse de l'herbe rase 20 m plus loin, portant de longues estafilades de sang. Dès l'anschuss, je trouve beaucoup de sang, des gouttelettes projetées de chaque côté, une piste large et abondante, facile à suivre. Je m'arrête à la clôture, et j'appelle le chef pour signaler ce tir et pour que les chiens soient coupés avant d'arriver sur cette voie. Je m'assoie au soleil, j'attends...

Francis arrive le premier, chasseur expérimenté, dont à l'arc : on regarde, on analyse, on discute. Lucile, suivie d'Alexane, nous rejoint, et j'ai toute confiance en son coup de carabine s'il faut arrêter la chevrette qui se relève et se dérobe. On décide de remonter la piste. Celle-ci reste très large, vraiment facile à suivre, toujours des gouttelettes projetées régulièrement de chaque côté, sur les feuilles, le tronc des arbres, l'herbe d'un autre pré que nous traversons avant de rentrer dans un petit bois parsemé de houx. La piste reste toujours aussi abondante, tourne et vire entre les houx, puis... "Elle est là !" me dit Francis. Soulagement ! La chevrette repose sous un houx, dans une tâche de soleil. L'atteinte, bien visible, n'est pas du tout là où je l'attendais, mais en pleine gorge, juste sous la tête. Dans le mouvement, j'ai devancé à l'excès et ma flèche est passée une quinzaine de cm devant le point que je visais. De part la position de la chevrette, 3/4 arrière et le cou à l'horizontal dans la course, sa gorge s'est trouvée - un peu miraculeusement - juste dans le passage de la lame. Cela aurait pu donner une bien vilaine atteinte, une blessure et une recherche compliquées, mais heureusement les artères principales du cou ont été tranchées net. J'ai l'explication de sa toux rauque, et de cette piste si abondante et si facile à suivre. Evidemment, cette atteinte n'est pas à recommander, mais elle s'est finalement montrée très efficace : la chevrette a couru 150 m au plus, et n'a pas dû vivre plus de 2 mn après avoir traversée par ma flèche.

Lucile a posé la carabine pour l'appareil photo du portable. Alexane est "trop contente" de poser avec le chevreuil de papa ! Je regrette que mon fils ne soit pas avec nous, mais il est encore à s'occuper des chiens. Mes sentiments sont partagés : les copains sont heureux de voir ce premier chevreuil tué à l'arc sur cette chasse, et moi aussi bien sûr, mais j'aurais préféré une atteinte mieux maîtrisée, ou des conditions de tir qui l'auraient permise. Au moins, ce fut une mort rapide, et par le seul effet de la flèche. Puisque tout se finit bien, le soleil brille aussi à l'intérieur !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Matériel utilisé : arc Wayana de Christophe Chiffoleau, 50#@25", flèche Heritage 150 de 580 gr dont 285 en tête, lame Eclipse de 125 gr)

genial ! bravo au familly Team 87

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10690
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par Noel G le Mar 19 Fév - 11:52

Excellent !!! merci pour le partage on s'y croirait.
avatar
Noel G

Messages : 1104
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 56
Localisation : juste derrière mon arc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par ccdesmers le Mar 19 Fév - 14:22

merci du partage on s'y serait cru

ccdesmers

Messages : 124
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 39
Localisation : 83 Var La Seyne Sur Mer

http://www.fcsmpassion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par Big foot le Mar 19 Fév - 15:04

Bravo Manu pour ce prélèvement d'archer. Est-ce le premier pour toi aussi , à l'arc ? J'imagine ta joie.
Je me souviens que lorsque cela m'est arrivé pour la première fois, ma plus grande joie, au final m'a été
procurée par la satisfaction affichée de mes compagnons de chasse, (tous archers).
Elle a surpassée le prélèvement en lui-même, la cohésion du petit groupe à ce moment là a été vraiment
au dessus de tout. D'où un excellent souvenir cynégétique, le meilleur certainement.
Bravo encore Manu, belle fin de saison.


Dernière édition par Big foot le Mer 20 Fév - 18:16, édité 1 fois
avatar
Big foot
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 1524
Date d'inscription : 18/12/2010
Localisation : Creuse ( Limousin)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par arnaud 45 le Mar 19 Fév - 19:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] BRAVO Manu ....il y a que le résulat final qui compte.
avatar
arnaud 45

Messages : 621
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 47
Localisation : entre Loire et Canal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par Hector de Troie le Mar 19 Fév - 21:01

J'ai manqué ça !! Un grand bravo cheers
Un tir heureux ça fait aussi parfois partie de la chasse Very Happy

Encore bravo

Hector de Troie

Messages : 3103
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par SINGLEBEVEL le Mar 19 Fév - 21:22

on y etait avec vous de A à Z
merci pour le recit et bravo pour cette belle fin de saison en famille en plus !

cheers

SINGLEBEVEL

Messages : 514
Date d'inscription : 06/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par DOM59 le Mer 20 Fév - 8:41

super !
quel récit !
mais pourquoi toujours culpabiliser ?
ce tir tu il était en toi ,tu la réalisé et il fut mortel ,quoi de mieux !! Evil or Very Mad
avatar
DOM59

Messages : 151
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 55
Localisation : tout in haut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par acrosylve le Mer 20 Fév - 13:45

Puré,
génial, je suis super content pour toi manu cheerscheerscheers
Je viens d'apprendre la nouvelle par radio tam tam ATO et vite vite je viens te féliciter en direct.
J'ai pas eu encore le temps de lire ton recit, qui je suis sur va me transporter, ( j'ai du boulot de decoupage [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]), mais en attendant
triple félicitations et vivement que l'on se voit pour que tu me raconte ça de vive voix.
A plus et encore bravo, les wayana frappent encore et encore ...
avatar
acrosylve

Messages : 1551
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par Eric 82 le Mer 20 Fév - 17:47

Super récit et super réussite Bravo

Eric Very Happy
avatar
Eric 82

Messages : 42
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 54
Localisation : MONTAUBAN 82000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par Manu87 le Mer 20 Fév - 18:47

Merci à tous, les copains ! ça fait bien plaisir...sunny Mais doucement quand même sur la fin de saison, je vais peut être encore chasser ultimement dimanche si la neige annoncée n'est pas trop drue... et m'en tenir seulement à des conditions de tir plus tranquilles !

Gallinago a ouvert un post intitulé "2 Discours ?" où la question de l'éthique de ce tir est abordée, et où je m'en suis expliqué. J'ai posté ce récit en pleine conscience des réactions justifiées qu'il pouvait susciter et qui peuvent, en se complétant, faire avancer nos pratiques dans le bon sens ; merci d'avance de partager cet objectif. Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2601
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par frarc le Mer 20 Fév - 20:44

foudarme a écrit:parfois un peu de bol ça fait du bien...mais faut pas trop non plus tirer le diable par la queue clown

ça me rappelle mon premier loupé de cerf à l'arc...il passe à 5 mètres de moi en retour au grand galop, j'ai tellement compensé devant que la flèche ne l'a jamais atteint...pourtant un cerf à 5 mètres c'est vraiment gros king

bravo Manu , je suis tres content pour toi et ça ce fini bien , que du bonheur !!!

et comme dit jean , attention car un jour tu reprends le baton en pleine gueule et moi je l' ai pris il y a deux semaines maintenant , mais j' ai eu moins de chance que jean , car moi le pauvre cerf à 5 m j' ai mis dedans , mais pas la ou il fallait , pourtant il était au pas ou petit trot à 5 ou 6 m max , mais j' ai merder et il est reparti au trot avec une atteinte bas pense et intestins , rechercher trop tôt , puis relever mais pas identifier pour ètre retirer puis de nouveau perdue , puis une autre recherche le lendemain sans resultat , un dur moment a passer pour un chasseur qui aimer et respecte sa passion .

biz à la famille Manu 87
avatar
frarc

Messages : 744
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 37
Localisation : entre beauce et perche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevreuil à la course

Message par Manu87 le Mer 20 Fév - 20:58

Désolé pour toi, Fred ; la situation devait être impressionnante et personne n'est à l'abri d'une bévue dans ce cas-là. Et pourtant je peux témoigner que tes capacités de tireur ne sont pas en cause !

Dis-moi, Yann, cher confrère en Wayana frappeur, tu n'aurais pas encore un petit récit à nous faire partager, mmm ?...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2601
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum