Caribous, six ans déjà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caribous, six ans déjà !

Message par Le vieux Bill le Jeu 27 Mar - 20:03

Nous voilà tous réunis,Marc,François,Olivier,Jean Pierre,Hubert et moi même pour enfin vivre ensemble ce voyage mythique dans le grand nord Québécois à la poursuite du caribou,voyage en préparation depuis maintenant plus de deux ans.
Je passe sur les multiples transferts aériens et les retards dus aux conditions météorologiques pour ne parler que de l'hydravion qui nous emmène de Caniaspiscau vers notre destination finale:le camp Juliet au nord du 56ème parallèle. Claude, le pilote, me confirme que nous ne serons pas embêtés pas les moustiques ni par les mouches noires,c'est déjà ça.
Le camp,situé au bord d'un lac, est tenu par Guill,un ancien champion de canoë,plein de sagesse et de vitalité du haut de ses 79 printemps (!) et par sa femme Lisette,un trésor de gentillesse,tous deux secondés par Marc dont les réponses à nos questions se bornent à un "p'tet ben" agrémenté par un mouvement des deux mains façon "couci,couça".
Le confort des installations est rustique .La baraque où nous dormons est chauffée par un poële pour trois chambres doubles dont celle d'Olivier et François baptisée le palais des courants d'air,les planches des murs n'étant pas jointives,loin s'en faut..
L'autre baraque fait office de cuisine ,salle à manger avec une salle de douche (chaude) attenante.
Après une première nuit un peu agitée,trois détonations vers minuit saluent la fuite d'un ours venu visiter les poubelles,nous nous retrouvons pour un petit déjeuner copieux,"bon matin à tous", et chargeons nos sacs à dos d'une bouteille thermos remplie de soupe chaude et de quelques sandwichs pour affronter une journée de chasse continue.
Nous chassons du 15 au 20 septembre 2008.Les trois premiers jours seront pauvres en rencontres ,en dehors d'un jeune caribou venu presque butter sur le déjeuner que je partage avec Jean Pierre à l'abri d'une épinette ,sous un soleil radieux d'été indien. Sa curiosité prudente ne nous donnera pas l'occasion d'une décoche raisonnable et nous nous limiterons au plaisir des yeux.
Les traces sont pourtant nombreuses et fraîches confirmant la vision que nous avions eu ,de l'hydravion, des multiples coulées zébrant le sol.
Après trois jours de chasse,la déconvenue commence à faire place à l'excitation du groupe.Heureusement ce merveilleux paysage entremêlé de lacs,de sapins et de toundra, nous comble d'émerveillement.
La météo y est très changeante et, dans une même journée, nous aurons vécu toutes les saisons des plus extrêmes aux plus douces.
Ce pays confère un sentiment de liberté aux faux sauvages que nous sommes,enivrés par la vision de ces paysages grandioses.Aussi alternons nous les affûts et les marches surtout en forêt pour tenter de surprendre un caribou isolé. Nous passons de lacs en lacs,franchissant les collines qui les séparent,butant parfois sur un guet où mon vieux Bill sera d'une aide précieuse pour tailler ,en quelques coups de sa lame épaisse, des sapins qui serviront de bâtons pour assurer nos pas incertains sur les pierres rendues glissantes par le courant du torrent.
Quatrième jour de chasse ; vent et neige au programme avec intermèdes ensoleillés .Nous chassons comme à l'habitude par deux et je fais équipe avec Jean Pierre. Après une matinée et un début d'après midi aussi pauvre en rencontre que les autres jours nous marchons vers le sommet d'une colline,sans grande précaution,à mauvais vent,Jean Pierre maugréant"y'en a pas,y'en a pas!".Ironie du sort,un groupe d'une vingtaine d'animaux nous identifie instantanément à cinquante mètres et décampe à grand trot.
Jean Pierre décide un contournement du relief pour tenter de les intercepter. Je ne bouge pas de l'endroit, espérant un passage en retour de tout ou partie du troupeau. Après une attente de vingt minutes,deux jeunes animaux passent à grandes foulées mais un peu loin de mon affût ce qui m'interdit toute possibilité de tir. Jean Pierre arrive à son tour sans qu'il n'ait pu approcher le reste du troupeau déjà passé sur une autre montagne .Nous nous rendons maintenant compte de la vitesse de déplacement des caribous, qui rend difficile les interceptions en terrain dégagé.
Décision est donc prise de rester sur cet éventuel passage,au sommet du relief, en limite de forêt. Nous sommes cachés dans des épinettes à soixante mètres l'un de l'autre,l'attente commence qui durera moins d'une heure. Je crois distinguer entre les branches les panaches de deux caribous qui s'approchent lentement vers moi. Ils sont encore à une centaine de mètres et leur direction peut s'infléchir à tous moments. Ils broutent le lichen. La distance qui nous sépare diminue lentement.Je m'agenouille en prenant soin de mesurer mes gestes car le caribou est un animal qui perçoit parfaitement bien les mouvements .Après cinq minutes d'une lente progression, ils sont à ma droite, maintenant au nombre de cinq, à une distance que j'évalue à environ vingt mètres. Un peu loin à mon goût mais c'est déjà le quatrième jour de chasse et le contact reste rare..
Je décide de tenter ma chance ,toujours agenouillé,le bras d'arc monte,je cherche la pleine allonge avec difficulté car le froid et l'immobilité m'ont engourdi. Je décoche et vois ma flèche se planter lamentablement dans le sol ,bien en dessous de mon point de visée !
Excès de confiance ou inconscience,la seule occasion du séjour m'échappe ! Le chasseur de chevreuil que je suis,s'est fait piéger par la taille inhabituelle de ces animaux. Bref ,pas d'excuse c'est bel et bien raté !
Léger affolement au sein du groupe qui se calme rapidement après quelques enjambées.Vive le silence de l'arc! Ils sont bien sûr trop loin maintenant et je me contente d'admirer le spectacle. Ils rebroussent chemin,au pas,rejoignant le reste du troupeau que je n'avais pas encore repéré. Je vois une dizaine d'individus qui s'éloignent toujours lentement à soixante dix mètres. Ma chance s'éloigne inexorablement avec eux ,alors" foutu pour foutu" je tente une approche. C'est un paysage de toundra avec un arbuste tous les trente mètres.Inutile de dire qu'une approche dans ces conditions est impossible si les caribous sont de face, mais pour le moment ils me tournent le dos. Je prends juste une flèche car cette fois pas de tentative au delà de dix mètres.Je repense à la phrase de Marc:"je serai prêt quand il sera à cinq mètres"et je fais mienne cette résolution. Je me glisse d'épinette en épinette,reproduisant sans doute les gestes anciens des indiens qui vivaient là il y a bien longtemps, sans réduire beaucoup l'écart qui nous sépare pour arriver après quatre vingt mètres de progression vers un petit mélèze chétif de moins d'un mètre,aux branchages clairsemés,qui ne me cache que très partiellement. La poursuite de mon approche est maintenant compromise,car il n'y a plus rien pour me protéger.
Mais les dieux de la chasse sont avec moi ,car soudain ,un autre troupeau arrive et se mêle au premier groupe. C'est maintenant une vingtaine de caribous,gros bucks,petits et femelles qui se dirigent à nouveau vers mon chétif affût.
Recroquevillé sur moi même, j'attends sans bouger, espérant l'impossible. C'est incroyable ! ils viennent droit sur moi,toujours lentement, quand soudain une tempête de neige souffle faisant voler les flocons zèbrant la scène de gauche à droite,je suis donc à peu près à bon vent avec une visibilité qui n'est pas des meilleures. Ils continuent à s'approcher et bizarrement je ne ressens aucune accélération cardiaque,pas un tremblement.Je suis concentré à l'extrême sur la lenteur du peu de gestes que j'ose pour me préparer au tir. Les caribous sont maintenant très près(cinq mètres).La majorité du groupe sur ma droite, me faisant presque face ; ce qui rend la tentative très risquée.Pas deux erreurs le même jour ! Mais s'ils continuent leur progression ils vont arriver dans mon odeur. Heureusement la chance continue à me sourire. Une femelle sur ma gauche se tourne pour se retrouver en plein travers.Sept mètres,je dois être à sept mètres! Je vois ses flancs bouger au rythme de sa respiration. Cette fois je saisi l'opportunité,me concentre sur mon allonge en même temps que sur son thorax,au dessus du coeur pour ne pas risquer une flèche trop basse.Flèche de poumons, à cette distance les deux seront touchés.Je décoche,vol parfait sanctionné par un bruit sonore,l'empennage dépasse, souligné par un filet de sang .Le caribou fait volte face,sème la panique dans le troupeau et s'enfuit au grand galop vers une mort certaine.
Je le perds de vue rapidement,alors qu'il est allé se réfugier dans la forêt après une course d'une centaine de mètres.
J'exulte de joie. Je cours derrière lui (conseil de Québécois), ce qu'il ne faut, bien sûr, pas faire.. Rentre dans les buissons.Mais après une brève recherche, ne le trouve pas. Trêve de bêtises je décide de revenir à l'anschuss et de faire une recherche dans les règles.
Pendant ce temps, Jean Pierre tente à son tour une approche, aussi j'arrête ma chasse pour ne pas le déranger. Malheureusement il se fera repérer.
Jean Pierre me rejoint dépité par son échec mais heureux de ma réussite. C'est notre rêve de caribou que nous avons chassés ensemble et c'est ensemble que nous faisons la recherche au sang. La neige a recouvert les traces et c'est Jean Pierre qui retrouvera la flèche maculée de sang rouge et bulleux confirmant l'atteinte aux poumons. Elle a fini par traverser l'animal pendant sa course pour tomber cent mètres plus loin. Mais toujours pas de sang visible au sol.Je décide donc de faire la bordure des hauts buissons en espérant retrouver des traces sur les branches. En fait je trouve une goutte sur le lichen en lisière de bois,puis une grosse piste de sang sur les arbustes. Jean Pierre m'appelle.Il est là! Gisant sur le sol.La tête repliée sur son épaule gauche,comme s'il dormait. Distance de fuite: environ cent cinquante mètres parcourus en quelques secondes.
Nous laissons éclater notre joie devant ce que beaucoup de chasseurs à la carabine, rencontrés au camp de base, croyaient impossible;prélever un caribou avec un arc traditionnel.
Il faut éviscérer l'animal qui gonfle très rapidement.Ce sera chose facile grâce au skinner forgé par les mains de FredM ,comme le vieux Bill d'ailleurs,mes deux compagnons d'aventure.
De retour au camp,Marc, le visage rayonnant, nous apprend que lui aussi avait tué son caribou,avec pour tout commentaire:" à 5 mètres,c'est ma distance !"
Ce jeudi annonçait un passage important d'animaux qui allaient traverser le lac le lendemain, ce qui permi à François et Olivier de réussir à leurs tours à intercepter chacun leur caribou dans les pentes boisées qui bordaient la rive.Hubert avec moins de chance dût abandonner la recherche d'un animal fléché à cause d'un ours menaçant qui s'acharnait sur les restes d'une carcasse.Jean Pierre joua de malchance ne se trouvant jamais à portée de flèche.
Après ces deux jours de chasse, ce fut à nouveau le calme plat,peu d'animaux et bien q'une tempête nous fit gagner un jour de plus sur place,l'hydravion ne pouvant voler dans ces conditions météo,il n'y eu pas d'autres occasions.
Ce voyage est probablement le rêve de tout chasseur à l'arc. Pouvoir se retrouver au milieu de ces grands espaces vierges aux paysages somptueux procure un sentiment de liberté indescriptible. Mais il faut bien reconnaître que la réussite s'est faite sur deux jours et que nous aurions pu ne pas avoir la chance de cette proximité avec les animaux.
J'avais dévoré les quelques récits de chasse au caribou que j'avais pu trouver avant de partir pour tenter de me faire une idée et j'y retrouvais toujours l'incertitude de cette rencontre car il s'agit bien d'une migration, encore faut il être au bon moment au bon endroit..
Nous avons été comblé par la majesté des lieux,la gentillesse de nos hôtes et la réussite de notre chasse.
Vivre une telle expérience entre amis est une chance que je souhaite à tous.

Arc Cascade Golden Hawk Magnum 52 pouces,57 livres à 27 pouces,flèches 2020 Legacy avec Magnus stinger 4 lames pour un poids total de 36 grammes. Plumes 5 pouces montées droites.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Le vieux Bill le Ven 28 Mar - 8:28, édité 1 fois
avatar
Le vieux Bill

Messages : 493
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 60
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par letub le Ven 28 Mar - 7:16

voila

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
letub
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2294
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par Le vieux Bill le Ven 28 Mar - 7:36

Merci. 
avatar
Le vieux Bill

Messages : 493
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 60
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par hitmantoto le Ven 28 Mar - 7:47

beau récit  Very Happy
avatar
hitmantoto

Messages : 1325
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 24
Localisation : breizh (22)

http://www.archersgallos.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par ttk le Ven 28 Mar - 8:54

Génial!!  merci pour ce beau voyage  cheers

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2721
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par kibok le Ven 28 Mar - 13:36

ttk a écrit:Génial!!  merci pour ce beau voyage  cheers



       

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10675
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par Hector de Troie le Ven 28 Mar - 16:27

Bravo !

Hector de Troie

Messages : 3068
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par dje53 le Ven 28 Mar - 17:44

bravo  rendeer

dje53

Messages : 59
Date d'inscription : 11/12/2013
Age : 34
Localisation : bazougers 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par philax le Ven 28 Mar - 18:59

Bravo et merci  cheers cheers cheers 
avatar
philax
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 810
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : landes girondines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par frarc le Ven 28 Mar - 20:31

je ne me lasse pas de cette photo et de ce sourire !
avatar
frarc

Messages : 744
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 36
Localisation : entre beauce et perche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par caméléoliv le Ven 28 Mar - 20:52

Franchement belle aventure, sans doute un grand bonheur de pouvoir respirer cet air et se nourrir de ce genre de paysages  
avatar
caméléoliv

Messages : 460
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 36
Localisation : Loire Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par Le vieux Bill le Sam 29 Mar - 6:35

frarc a écrit:je ne me lasse pas de cette photo et de ce sourire !
C'est un peu nombriliste,mais moi non plus ! Wink
avatar
Le vieux Bill

Messages : 493
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 60
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par Le vieux Bill le Sam 29 Mar - 6:54

caméléoliv a écrit: Franchement belle aventure, sans doute un grand bonheur de pouvoir respirer cet air et se nourrir de ce genre de paysages  
Sentiment inégalé à ce jour.C 'est un immense privilège de pouvoir chasser dans une contrée totalement sauvage à perte de vue.Cela dépasse même la passion de la chasse à l'arc.les premiers jours étaient très pauvres en caribous et pourtant je ressentais déjà un état de plénitude au milieu de ces paysages féeriques.
La nature à l'état originel. 
avatar
Le vieux Bill

Messages : 493
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 60
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par sierraleonn le Sam 29 Mar - 7:26

merci Monsieur, c'est très bien écrit.

lionel.
avatar
sierraleonn

Messages : 700
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 52
Localisation : montrevault 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par alexv le Sam 29 Mar - 7:34

Comme déjà dit, Bravo !
Une chasse à l'arc comme on rêve de la vivre un jour.
Merci pour ce récit.
Au plaisir de papoter un jour autour d'un verre!
Alexandre

alexv

Messages : 35
Date d'inscription : 30/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par Errol BENSTEAD le Sam 29 Mar - 8:27

Un rêve de môme, merci pour le partage.
avatar
Errol BENSTEAD

Messages : 13
Date d'inscription : 23/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par Manu87 le Sam 29 Mar - 11:07

Excellent récit et superbe aventure, merci à toi !  sunny

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2559
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par nounours84 le Dim 30 Mar - 15:54

Bravo, tout autant pour ton périple que pour l'envoûtante  narration que tu en
as fait [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
nounours84
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 198
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 50
Localisation : Peypin, Provence (13)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par noumea1 le Dim 30 Mar - 19:48

J'espére un jour réaliser se rêve, c'est tout simplement magique et merci pour ce récit.
A+
avatar
noumea1

Messages : 101
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 41
Localisation : DAX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par Toshu le Mar 9 Sep - 11:21

Tu nous a fait vivre une superbe aventure Smile !
Je réve moi aussi un jour d'aller chasser dans les étendues vierges d'amérique du nord. Le retour aux sources, le Vrais !!

Félicitation pour cette magnifique prise réalisée via une approche pas évidente du tout !
avatar
Toshu

Messages : 133
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 27
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caribous, six ans déjà !

Message par Le vieux Bill le Mar 9 Sep - 15:37

Merci Toshu

Souvenir inoubliable !
Et pas mal de chance pour l'approche.. Very Happy
avatar
Le vieux Bill

Messages : 493
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 60
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum