Ce coup la le héro c'est lui.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par phil84 le Mar 17 Mar - 5:08

Bon récit, juste un conseil, partie 1/2 heure après le tir est trop juste pour faire une recherche. 
En tout cas tu as eu raison d'y retourner le lendemain.

phil84

Messages : 24
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par Michel_Savoie le Mar 17 Mar - 7:18

Encore une histoire de camarguais, félicitation yann et esaton, tu as bien fait de lâcher le boulot et d'aller jusqu'au bout, c'est une liberté que seul nous les indépendants pouvons nous offrir

Bravo encore 

mais bon 

Pfff, ce n'est qu'un petit sanglier camarguais Very Happy

n'oublie pas que l automne prochain vous avez rendez vous avec les gros dur de la montagne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lol!
avatar
Michel_Savoie
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 406
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 63
Localisation : savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par arnaud 45 le Mar 17 Mar - 7:45

Bravo au   et à toi Yann pour ton acte mené jusqu'au bout .....
avatar
arnaud 45

Messages : 621
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 47
Localisation : entre Loire et Canal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par lymnocryptes le Mar 17 Mar - 13:57

Bravo, belle recherche !
avatar
lymnocryptes

Messages : 628
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 66
Localisation : Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par acrosylve le Mar 17 Mar - 23:23

Michel_Savoie a écrit:Encore une histoire de camarguais, félicitation yann et esaton, tu as bien fait de lâcher le boulot et d'aller jusqu'au bout, c'est une liberté que seul nous les indépendants pouvons nous offrir

Bravo encore 

mais bon 

Pfff, ce n'est qu'un petit sanglier camarguais Very Happy

n'oublie pas que l automne prochain vous avez rendez vous avec les gros dur de la montagne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lol!

Pascal me l'a montré celui-la, magnifique et il me fait réver. drunken drunken drunken

18 metres .... tu as bien fait de t'abstenir mais tu le retrouvera, je te fais confiance pour ça  .

A plus Michel, hates de refaire un bout de chemin dans ... TES BOTTES ...   Razz Razz Razz
avatar
acrosylve

Messages : 1549
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par stak le Mer 18 Mar - 10:08

felicitation au tandem 
mon cher acrosylve il te reste a faire l' analyse de tout cela 
je te donne ma version:
a mon avis la réussite qui est très belle est surement très largement liée au délai 
la recherche est en deux temps et le deuxième temps est très décalé c"'est surement ce qui aide a le coincer ; il est alors affaibli et plus facile a coincer
reste a réfléchir a ton délai d'intervention initial 
a mon avis si tu mets en place un délai décalé tu auras surement bien plus de situation comme celle là sous réserve de laisser faire ton artiste qui fait la danseuse dès qu' il est près d'un gros noir  Laughing
la seule limite a cette stratégie est sa tenue avec du délai dans le change , en tout cas pour ce qui est de cette recherche il n' a pas décroché du blessé ( le fait qu' il chasse le rend en principe moins apte a cela mais c'est pas constant certains chiens étant très capable de faire le distinguo entre les deux fonctions )
toute la difficulté est là( tenir le change  , car dans ton univers de marais ou les sangliers abondent , tenir le meme en prenant du délai est compliqué mais c'est surement comme çà que tu auras du succès)
c'est d'ailleurs ce qui fait la caractéristique du chien de sang , bien sur la difficulté de tenue dans le change est très variable en fonction de l'endroit où on pratique, de la densité en gibier , le marais avec plein de sanglier est surement fort compliqué bien plus que la plupart des situations classiques de recherche mais raccourcir le délai pour minimiser ce problème n'est surement pas la bonne méthode pour réussir
la logique voudrait qu' il se tangue en zone sèche et couverte s'il est blessé 
après si tu as peur de perdre un très lourdemnet touché ( ce qui fait que tu pars tot derrière si j'ai bien compris ) en le perdant noyé et sous l'eau , resterait alors a prendre une décision de mettre du délai ou pas en fonction de la gravité de la blessure ( là tu as bien l'appréciation dès le départ d'une mauvaise flèche par exemple ) 
on pourrait échafauder deux stratégies( en tout- cas c'est comme çà que je m' y prendrais si j'avais a faire de la recherche arc dans ton marécage ) 
délai court comme tu fais si tu penses que la blessure est mortelle a brève échance 
délai long si tu penses avoir fait une mauvaise flèche 

ahaha je vois déjà l' accrosylve phosphorer du ciboulot 
avatar
stak

Messages : 3283
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par Seb.Messina le Mer 18 Mar - 13:12

Si je peux me permettre, pour avoir un peu évoluer en Camargue, mais rien comparé à Acrosylve, et connaissant un peu le tandem Very Happy , il y a vraiment des zones différentes qui se mêlent sur ce territoire.

Comme l'a écrit Yann, on passe d'une ancienne rizière à un champs de filaires juste séparés par un ancien petit canal d'irrigation (lévadon).

Dans les filaires, les sangliers se remisent sous les retombés de la végétation, ce qui laisse entendre, qu'un animal sain peut y passer la journée, et il faut y marcher dessus (sans jeu de mot) pour que le sus scrofa se mette sur pied. Lors de notre sortie, deux sangliers ont démarrés de mes pattes : quand on les a pas vu avant, cela surprends !
De plus ce genre de végétation, interdit les tirs car la zone vitale devient très vite invisible.

Il y a une dizaine de jour, un malheureux a voulu rester coucher sur un lévadon au soleil quand le "sus scrofa killer" est passé.

Malgré la vision de la fuite sur plus de 100 m, la zone "sèche" et les filaires, nous avons commencés un début de recherche puis nous avons décidés de revenir après. Il faut dire aussi que le tir a été fait à 10h !

Plus tard, nous avons évolué dans une zone de sansouire, petite végétation rigide en forme de boules où les animaux zigzaguent.

Deux animaux mis sur pieds, viennent sur moi.
Accroupis l'arc monte, juste le temps de me dire que le premier a fait un crochet et que je ne pourrais pas le tirer, que le deuxième lui emboitant le pas était l'objet de convoitise.
L'empennage est bas, je pense légèrement en arrière sur ce que j'en pense.
Vous l'aurez compris, je n'ai pas le souvenir d'avoir tiré et pourtant sur un swing de la droite vers la gauche, un tube a bien quitté mon arc.

Nous retrouverons ma flèche 20 m plus loin, maculée de sang de la lame à l'encoche, et déjà du sang sur le sol.
L'animal devait faire environ 25 kg.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La piste est là, l'empreinte du pied et le sang.
Au bout d'une demi heure, nous attaquerons car plusieurs paramètres nous incitent  :
- la taille de l'animal,
- le ou plutôt les milieux que l'on rencontre,
- l'atteinte et le sang qui ont été vu par un autre archer au moment où la flèche est éjectée par l'animal,
- la fuite,
- le couinement du sanglier à l'impact,
- l'euphorie du chasseur...

Nous traverserons des zones "sèches" mais aussi des zones où nous avions de l'eau au niveau des chaussures, avec toujours cette trainée de sang .....
Après bien des efforts, de mes collègues chasseurs, d'Yann en professeur de recherche d'indices, et d'Easton malgré les complications, le sanglier ne sera malheureusement pas retrouvé ..... nous avons fait de l'investigation jusqu'à la nuit noire  Suspect

Peut être que si nous avions beaucoup plus attendu, nous n'aurions pas trouvé les indices sur l'eau (35 % du milieu !), et quand même pas retrouvé malheureusement ce sanglier.

Il y a les  recommandations et l'expérience, la connaissance du terrain et l'analyse des avantages et inconvénients, enfin pleins de paramètres qui font que si Yann a décidé d'attaquer la recherche sur son sanglier au bout d'une demi heure, c'est bien pour quelque chose..... C'est aussi ce petit quelque chose, qui lui a dit d'y retourner le lendemain matin ...

Jusqu'au bout ....  cheers

Une fin heureuse et c'est tant mieux   .


Dernière édition par Seb.Messina le Jeu 19 Mar - 20:40, édité 1 fois
avatar
Seb.Messina

Messages : 1061
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 36
Localisation : Marseille

http://cortobowhunter.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par Benjamin BOUE le Mer 18 Mar - 22:27

Salut Yann,
Comme tu m'as dit, c'était chaud! Merci pour ce réçit, au top comme d'habitude. J'espère qu'on aura l'occasion de prmené l'arc ensemble d'ici peu!

a+, Benjamin
avatar
Benjamin BOUE

Messages : 37
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 28
Localisation : Fleurance

http://www.letsshareanadventure.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par acrosylve le Jeu 19 Mar - 20:11

stak a écrit:felicitation au tandem 
mon cher acrosylve il te reste a faire l' analyse de tout cela 
je te donne ma version:
a mon avis la réussite qui est très belle est surement très largement liée au délai 
la recherche est en deux temps et le deuxième temps est très décalé c"'est surement ce qui aide a le coincer ; il est alors affaibli et plus facile a coincer
reste a réfléchir a ton délai d'intervention initial 
a mon avis si tu mets en place un délai décalé tu auras surement bien plus de situation comme celle là sous réserve de laisser faire ton artiste qui fait la danseuse dès qu' il est près d'un gros noir  Laughing
la seule limite a cette stratégie est sa tenue avec du délai dans le change , en tout cas pour ce qui est de cette recherche il n' a pas décroché du blessé ( le fait qu' il chasse le rend en principe moins apte a cela mais c'est pas constant certains chiens étant très capable de faire le distinguo entre les deux fonctions )
toute la difficulté est là( tenir le change  , car dans ton univers de marais ou les sangliers abondent , tenir le meme en prenant du délai est compliqué mais c'est surement comme çà que tu auras du succès)
c'est d'ailleurs ce qui fait la caractéristique du chien de sang , bien sur la difficulté de tenue dans le change est très variable en fonction de l'endroit où on pratique, de la densité en gibier , le marais avec plein de sanglier est surement fort compliqué bien plus que la plupart des situations classiques de recherche mais raccourcir le délai pour minimiser ce problème n'est surement pas la bonne méthode pour réussir
la logique voudrait qu' il se tangue en zone sèche et couverte s'il est blessé 
après si tu as peur de perdre un très lourdemnet touché ( ce qui fait que tu pars tot derrière si j'ai bien compris ) en le perdant noyé et sous l'eau , resterait alors a prendre une décision de mettre du délai ou pas en fonction de la gravité de la blessure ( là tu as bien l'appréciation dès le départ d'une mauvaise flèche par exemple ) 
on pourrait échafauder deux stratégies( en tout- cas c'est comme çà que je m' y prendrais si j'avais a faire de la recherche arc dans ton marécage ) 
délai court comme tu fais si tu penses que la blessure est mortelle a brève échance 
délai long si tu penses avoir fait une mauvaise flèche 

ahaha je vois déjà l' accrosylve phosphorer du ciboulot 

Très bien analysé la problématique Stak.

Effectivement en fonction de l'atteinte il faut plus ou moins attendre. Plus l'atteinte semble fatale a cour terme plus on peu engager la recherche tôt. 

En fait le problème du change avec Easton il est flagrant sur les animaux remisés. Si il passe à coté d'un sanglier gité et que l'odeur lui arrive aux narines il va a tout les coup aller dessus, blèssé ou non blèssé. Mais bon comment enlever ça de la tète d'un chien qui à la chasse dans les tripes .... je ne peux pas lui en vouloir et doit faire avec. Il me le rend mille fois lorsque l'on chasse, c'est un véritable rateau, si il y a un sanglier dans un périmètre de 50 m impossible qu'il le rate.

Par contre sur la voie d'un blessé si il croise celle d'un sanglier qui vient de passer même récemment, j'ai l’impression qu'il tiens bien le blessé.

En fait avant une recherche il faudrait attendre que le blèssé ce cale puis avant de lancer le chien, passer à pieds dans les remises pour faire circuler les bestiaux bien valides ... 

avatar
acrosylve

Messages : 1549
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par stak le Ven 20 Mar - 15:07

non ça marcherait pas car il serait attiré par les betes partis(l'odeur serait encore là) et tu risquerais de faire partir le blessé 
nan c'est le problème du chien de sang , tu peux difficilement avoir les deux( le chien qui chasse  et garder cette capacité a suivre uniquement le blessé  en voie tardive )sauf a avoir un chien qui ne fait que cela .. 
a voir pour ultérieurement mais c'est vrai que c'est frustrant si tu chasses beaucoup pour le chien qui ne fait que le sang 
après c'est surement très difficile dans ton biotope car le chien doit taper souvent dans une remise avec des noirauds tout bien vivant et pas blessé ....
avatar
stak

Messages : 3283
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce coup la le héro c'est lui.

Message par acrosylve le Sam 21 Mar - 8:49

En fait mise à part quelques sorties aux lapins et 3 ou 4 chasses aux cervidés dans les Vosges, je n'ai fait que de la recherche avec Easton pendant 4 ans. 

C'est vrais que c'était hyper frustrant pour lui de ne pas pouvoir cavaller librement derrière les sangliers qui représentent 99% de nos recherches. 
Les quelques fois ou je l'ai lâché en poursuite ça à été démoniaque. Ces dix petits kilo de chien faisait trembler les ronciers autant qu'une véritable meute à tel point qu'un jour mon ami Pierre chef de battue Camarguais qui possède une centaine de chiens courant et qui tue environ 1500 sgl/an m'a dis après une longue bataille pour récupérer un bléssé de la battue du matin : 

" Yann ton chien il vaut 10 des miens..." 

L'année qui suivait, marre de voir mon pauvre Easton toujours bridé, j'ai décidé de le faire chasser et de faire appel aux autres conducteurs du coin en cas de recherche compliquée. Entre parenthèse dans ce milieu si atypique que le marais , les autres n'ont pas fais mieux. L’avantage d'Easton ici c'est qu'il est né au milieu des roseaux, c'est son élément.

Finalement, vu que je fais toujours de la recherche de temps en temps et que du coup le chien est toujours en contact avec le sentiment d'animaux blessés, il continue à s'y intéresser. Je suis mème casi persuadé que à choisir entre la piste d'un blessé et la piste d'un frais il préfère la piste du blessé car il sait, par expérience, que au bout il y à plus de chance d'avoir un bon baston comme il adore et plus de chance d'attraper la proie que sur du frais.

C'est pour cette raison que mème au milieu d'une multitudes de voies fraîches si il y en a une d'un animal blessé il va la choisir comme un prédateur serait reconnaître l'animal faible au milieu d'un troupeau.

Par contre si l'odeur d'un animal gîté à proximité arrive à ces narines la c'est sur il foncera dessus.... c'est le problème chez nous
avatar
acrosylve

Messages : 1549
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum