Serpent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serpent...

Message par Melo le Sam 18 Déc - 3:39

Suite à la question de l'admin "dans où au pieds de..." je me suis souvenu de ma troisième saison de chasse ici au Québec, j'ai eu la chance de rencontrer un compatriote installé 10 ans avant moi et propriétaire de 400 acres à demi boisé et le restant en pacage pour son élevage de moutons.
Fabrice m'a offert la possibilité de chasser sur sa terre, une partie seulement car l'autre été occupée par 2 autres archers dont j'avais fait la connaissance la saison précédente. L'offre étant arrivée un peu juste avant l'ouverture je n'ai eu qu'une fin de semaine pour visiter en essayant de ne pas déranger le gibier présent. En longeant la clôture qui sépare sa terre de celle de son voisin je vois quelques petites coulées où les cerfs sautent pour aller se nourrir dans ses champs mais rien pour s'abriter du regard de ces animaux même pas un arbre, je continue traverse un petit ruisseau qui doit les abreuver, une nouvelle prairie et enfin le boisé, je suis dans un thalweg, d'un coté une plantation d'épicéa assez serrés (chez le voisin)et de l'autre en amont une érablière. Ils doivent coucher dans la plantation en contrebas et remonter manger dans les champs et l'érablière pour ses bourgeons appétîssants, pas facile la chasse du soir avec les odeurs qui descendent...
Je découvre une belle coulée bien utilisée, ce n'est pas une autoroute mais c'est prometteur...Un bel érable de bordure bien branchu me permets d'installer mon ts en quelques minutes, je coupe quelques petites branches avec un sécateur à perche de 4 m et ouvre quelques petites fenêtres discrètes.
Le samedi suivant c'est le lour "J" il fait nuit losque j'arrive et pour ne pas faire de bruit en marchant j'avais mes chaussures les plus légères...je ne sais pas si vous avez connu les "Ligne7" nylon et cuir trés fin, légere, superbes, souples, tout pour rendre son chasseur heureux sauf qu'à la fin de septembre la rosée et l'herbe haute jusqu'au genou mon offert un sacré bain de pieds, je cherchais désespérement les coins ou l'herbe était la moins haute pour éviter les "splash" "splash" à chaque pas. J'était tellement concentré à regarder par terre que ce qui devait arriver arriva...Shouuuuu!!!!! shouuuuu!!! je ne l'avais pas vu le temps de reprendre mes esprits j'admire son "fly" le dessous de sa queue et sa croupe blanche presque phosphorescente au petit galop...En longeant le champs du voisin je me suis fait souffler par trois bucks de belle taille, la journée s'annonce belle, ils sont chez le voisin et pas d'accés autorisé...tant pis je continue doucement "splash"! "splash!"...
J'arrive à mon perchoir, grimpe en douceur, accroche mon sac à dos, enfile un polar léger, quelques étirements et attente somnolente...
Le soleil commence à faire rougir l'horizon, je me prépare s'ils arrivent par l'érablière dans mon dos je pourrais tirer avant le saut de la cloture , ça craque...dans la plantation...bizarre la nuit ils devraient manger dans les champs et redescendre alors que là ils remontent...je me prépare quand même à les recevoir il y a de plus en plus de mouvements. La première petite biche arrive, arrête, une autre passe devant et se dirige vers moi, je commence à avoir le coeur qui bat. Une troisième sort suit les 2 autres et trois jeunes de l'année arrivent courant et en jouant et entrainent ce petit monde trop loin de mon affût pour faire un tir, encore quelques autres biches passent à une vingtaine de mètre dans la partie la plus épaisse et un petit faon arrive à la grande course et passe dessous mon ts pour me narguer,le petit c...a dû parier avec ses frères et soeurs qu'il le ferait...
Fin de la matinée, je redescends vais voir plus loin ou les autres biches sont passées et là une autre belle coulée encore plus marquée... je déplace le ts et fais ma soirée à l'affût à terre plus loin pour ne pas déranger mais sans rien voir d'interessant.
Le lendemain en place de bonne heure au bon endroit rien ne passe, déçu je remonte croise Fabrice en tracteur et la question à 100 balles "pis as-tu vu quelque chose" je lui réponds que non et là il m'explique qu'il a fauché son champs de l'autre coté du boisé il y a quelques jours et que les cerfs sont la à se nourrir en plein jour dans le beau trèfle tout frais poussé!!! Re déménagement quand ce petit monde se déplace et je les suit avec une journée de retard comme ça pendant 4 week-ends de champs fraichement fauchés en champs fraichements fauchés...
Le dernier samedi arrive et je décide de changer de tactique et de coin aussi, je suis écoeuré d'être à la merci du gars qui fauche son champs n'importe quand et n'importe où sur MON territoire!!!
Je me dirige vers le petit ruisseau qui traverse la terre à Fabrice et s'en vas arroser celle du voisin, je cherche quelques traces qui pourraient trahir le passage d'un animali qui va boire. Je repère une piste fraiche mais pas trés grosse, je dégage un emplacement encombré près de l'eau mais me sentant trop à découvert je me replis vers l'arrière dans une petite faille qui conduit au milieu d'un roncier. J'ouvre trois fenêtres de tir au sécateur le long de sa piste et me dégage une place à terre d'un métre par un métre et demi. Je me mets à genoux essaye quelques allonges en direction des trois fenêtres tout baigne...Je dépose ma veste en polar à terre et m'installe dessus pour ne pas faire de bruit, je retire quelques feuilles encore au cas ou...et grignotte un peu en attendant. Le soleil commence à baisser lentement, je jumelle et re-jumelle quand je le vois sortir de la plantation avec son petit panache, il longe le champs en bordure du ruisseau. Fabrice m'avait dit qu'un petit buck remontait avec les moutons pour se nourrir toujours un peu à l'écart mais ça devait le rassurer tout ces yeux autour de lui. J'avais laissé mon linge de chasse dans la bergerie en espérant tromper son odorat. Il s'approche toujours 50m, 40m, 30m, 20m de l'autre coté de la haie il devrait passer devant mes fenêtre de tir quand tout à coup il fige et regarde dans ma direction, je suis à genoux penché par en avant (pas de mauvaises pensées les gars!!!) il fait demi tour, je ne tirerais pas mais lève mon arc et allonge juste pour voir... je ne le sent vraiment pas, arrivé à 40m il ralentit descends dans le lit du ruisseau et reviens droit sur moi, je me baisse et vois son panache se rapprocher tout doucement il mange et avance toujours dans ma direction... s'il continue il va me passer dessus 15m, 10m, 5m il fige regarde toujours vers moi mais ne me voit pas, je m'écrase à terre, il est presque de face, je cherche une trouée pour passer ma flêche, il y a bien cette fourche à trois mètres devant moi, un triangle assez large à cette distance, trois cotés de 50cm et pas de brindilles je tends le cou et essaye de m'aligner tout doucement, il tourne légerement la tête à l'opposé j'allonge mon waka tout doucement et a peine arrivé à la commissure des lèvres ça part, pas eu le temps de réfléchir, poc! il démarre comme une fusée en direction du coteau, je l'entends sur 10m puis plus rien...à part mon coeur qui tape comme un fou. A l'odeur il a dû me prendre pour un mouton, 5m pas croyable. Je regarde ma montre et attends, 5mn passent je pose mon arc à terre et avance à quattre patte pour ne pas me faire repérer et vais voir là ou il était au moment de la décoche, je vois la trace de ses sabots bien enfoncé pour son départ j'avance voir quelques mètre plus loin, et devant un bouquet d'aulnes deux grosses flaques de sang de chaques cotés avec la moitié de ma flêche en cèdre les plumes trempées de sang. Je reviens chercher mon stock dans le roncier, ça fait quinze minutes maintenant, certain de mon tir je prends la piste avec lenteur, sans bruit. Je traverse le bouquet d'aulne et trouve du sang en abondance de chaques cotés de sa fuite je fait une vingtaine de mètre et l'apperçois couché sous un petit pommier sauvage où il devait venir quand il a croisé ma flêche. Quelle joie pour l'avoir retrouvé si vite après neuf jours de chasse mais toujours un petit pincement au coeur quand on caresse cet animal intouchable de son vivant son corps est encore chaud, humide avec cette légère odeur d'écurie. Je remercie la nature de ce cadeau quelle viens de me faire et lui parle tout doucement à lui...
La flêche est rentrée de presque de 3/4 face dans l'aisselle coté gauche en remontant légerement et à traversée de part en part coeur et poumons, l'arc était un Grand Gallois Wak de 58" 58# @ 29" et une flêche en cèdre avec une zwickey dont je ne me souviens plus du poids...





avatar
Melo

Messages : 1173
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 63
Localisation : Notre Dame de Ham Québec et Grenoble 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par Hector de Troie le Sam 18 Déc - 4:53

Beau récit !

Hector de Troie

Messages : 3066
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par lymnocryptes le Sam 18 Déc - 10:03

Très beau récit.
Amitiés
JJ
avatar
lymnocryptes

Messages : 626
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 66
Localisation : Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par babow le Sam 18 Déc - 16:59

bravo et merci de partager ces moments avec nous
avatar
babow
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 997
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 61
Localisation : Aléria

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par kibok le Sam 18 Déc - 17:43

joli !
avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10672
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par ttk le Sam 18 Déc - 19:09

merci beaucoup pour le récit!! cheers
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2719
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par olivier c le Dim 19 Déc - 19:10

sympa à lire .

olivier c

Messages : 234
Date d'inscription : 14/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par Fred63 le Sam 8 Jan - 9:37

magnifique récit, on s'y croirait ! Et ça fait du bien de lire les histoires de chasse des autres quand on a pas suffisamment d'opportunités de chasse pour avoir soi-même d'histoire à raconter...
avatar
Fred63

Messages : 369
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par ttk le Sam 8 Jan - 11:11

merci pour ce très bon récit cheers

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2719
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par Fidjbow le Sam 8 Jan - 11:44

Très beau récit et très belle action.
Bravo
Arnaud
avatar
Fidjbow
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 589
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 42
Localisation : Vauchassis

http://fidjbow.com; http://fidjbowcompany.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par Le vieux Bill le Sam 8 Jan - 18:40

Décidément TOP tes récits
Merci. cheers
avatar
Le vieux Bill

Messages : 493
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 60
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par Melo le Sam 8 Jan - 18:54

Merci mais je crois que c'est KK qu'il faut remercier, ici on n'hésite pas à raconter nos histoires, pas de jugement, c'est notre vécu, de débutant dans les années 80 à apprentis en 2011 Smile
Merci à ATO.
avatar
Melo

Messages : 1173
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 63
Localisation : Notre Dame de Ham Québec et Grenoble 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serpent...

Message par ishi le Ven 14 Jan - 20:12

très beau récit cheers

et un grand merci pour l'avoir partagé
avatar
ishi

Messages : 152
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 53
Localisation : Richelle - Belgique

http://www.fwca.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum