C'est parti mon kiki ... !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par acrosylve le Jeu 20 Aoû - 16:38

FASCERIAS a écrit:Bravo a toi Yann félicitation cheers le premier d'une longue liste a venir , je l espère 
Ici depuis le 15 août la chasse est ouverte donc ils les ont fait bougé  c'est un peu mort ,mais j'y crois encore

Je croise les doigts pour toi.


acrosylve

Messages : 1551
Date d'inscription : 09/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par acrosylve le Jeu 20 Aoû - 16:40

sierraleonn a écrit:
kiowa a écrit:Bravo Yan superbe......tu leur ressembles de plus en plus......clown

ton doudou c'était pas un sanglier des fois.

t'as pas une ptite vidéo je suis en manque.

lionel

On va tacher de faire quelque chose pour toi assez vite.
avatar
acrosylve

Messages : 1551
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par acrosylve le Jeu 20 Aoû - 16:47

Michel_Savoie a écrit:Bravo yann

et encore une trois quart avant si je ne me trompe, c'est ta spécialité.
Salut michel, et bien non c'était bcp trop tard pour ce genre d'angle que j'aime bien pourtant. 
Tir presque plein profil tres légèrement tourné vers moi.
La flèche a sectionnè une partie de la vertebre a la base de la première cote. Au passage la lame a trancher l'aorte , et la trachée si mes souvenirs sont exactes.
avatar
acrosylve

Messages : 1551
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par acrosylve le Jeu 20 Aoû - 16:53

Merci a tous pour vos commentaires ća fait rudement plaisir.

Je vous souhaite a tous d'avoir tres vite de belles histoires a partager également sur Ato.

Je rentre demain de quelques jours de vacances consacrés à ma moitié. Le petit recit ne devrait pas tarder.
avatar
acrosylve

Messages : 1551
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par ursus le Jeu 20 Aoû - 17:13

On reconnaît là , la maîtrise parfaite du chasseur complet, faire plaisir à madame pour pouvoir s'absenter avec sa bénédiction Twisted Evil  .Et bravo pour ce  prélèvement
avatar
ursus
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 27
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par acrosylve le Dim 23 Aoû - 23:10

Début  Aout je retrouve  le régisseur de  notre plus grand territoire de chasse Camarguais chez  Jean pour finaliser un événement important, Olivier rejoint la grande famille de chasseurs à l’arc. 



Pendant que sous  l’œil du maître la mise au point de l’arme et du tireur se peaufine, la discussion s’engage sur les premières actions de chasse à mener sur le terrain.

Presque immédiatement un grand sourire  envahie mon visage quand Olivier me dit :
« Je vais bientôt avoir fini de faire baisser le niveau d’eau dans le marais des Relongues, vous allez pouvoir  y chasser en restant dans la partie sud  pour ne pas déranger les colonies d’oiseaux qui sont au nord»

Devant le poste, le marais asséché mais encore boueux avec quelques traces ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Derrière une petite étendue d'eau avec les oiseaux à ne pas déranger. Ici les deux espèces de cigognes. Mème sans sangliers le spectacle du marais est toujours grandiose.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut juste savoir ne pas être proie à son tour. 

Ambiance Mousticos attac ....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce marais magnifique est également une des plus importante remise du territoire. Situé tous proche des rizières de « la grande barre », en septembre il sert de camp de base aux sangliers qui n’ont que deux pas à faire pour aller se rassasier dans les cultures.
Connaissant assez bien la pointe sud de la roselière, je sais  qu’en baissant le niveau d’eau les tubercules et les rhizomes vont être faciles à arracher pour les sangliers sans qu’ils soient obligé de partir en apnée. 
  Par contre les roselières sont denses et les ragondins nombreux. 
  Si je dois faire une recherche  la dedans sans avoir de bons indices avec Easton qui devient hystérique devant les rags, ce sera  peine perdue.

Des le lendemain je pars chasser et d'emblé je suis au contact d’une compagnie.
 Au bout de 20 mn d’approche je me retrouve à moins de deux mètre d’un petit  format papillote qui  se régale de tubercules. 
Je ne vois encore que sa tète quand j’entends sur ma gauche le souffle d’un animal autrement plus charpenté qui hume fortement l’air.
Je me tourne très lentement, maman est là peu rassurée par cette masse qu’elle ne reconnait pas. Elle cherche à me prendre au vent.
Au détour d’une touffe de tamaris  je l’arme pour le fun car je sais très bien que c’est foutu pour ma papillote.
Le gros « ROUF ! grrrrrrrr …… » ne tarde pas et tous le monde plie baguage.

Pas de tir mais cette action des la première sortie me laisse présager qu’il va y en avoir d’autres. Alors pas de stress ni de précipitation, il va juste falloir attendre la vraie bonne occase.

S’en suivent 3 autres sorties avec contacts mais sans plus de possibilité de tir. Par contre je commence à cerner les mouvements des animaux et de ce fait, localiser deux postes qui ne devraient pas être trop mal.

A la cinquième sortie Jean peut se joindre à moi, et après un habillage rapidos nous partons nous poster.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon compagnon va se placer devant le champ de cirpes là ou se trouvait ma papillotte et sa famille, alors que moi je vais me caler dans la bande de roseaux qui borde le marais au niveau d’un layon naturel de deux mètres de large. 
Si des animaux décident de faire la navette le long de l’étang de ce coté de la berge, ils devraient forcement traverser mon layon.

M’étant fait ramasser deux fois la veille parce que j’avais compté uniquement sur mon immobilité je décide cette fois ci de me cacher derrière un écran de végétation.
A peine arrivé sur place j’aménage au sécateur une petite placette et deux fenêtres  de tir dans la seule touffe de roseau qui se trouve au milieu du layon. Ce sera mon affut.


Ce soir le vent est légèrement soutenu mais exactement dans l’axe du layon en venant de l’étang. Ca condamne (théoriquement), la partie derrière moi lorsque je regarde l’étang, mais casse la tienne les plus belle coulées sont du bon coté.

Vue de mon poste coté étang. Entre l'étendu d'eau et mon affut, une belle flaque qui brille bien ....  Laughing
Le genre de configuration que je recherche chaque fois que j’affûte le soir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que je suis en train de terminer ma deuxième fenêtre de tir, un premier démarrage de sangliers me fait sursauter  et je manque de peu de me filer un coup de sécateur dans les doigts.
« Merrrrrr… e », avec le vent je ne l’ai pas du tout entendu arriver celui la et à peine s’enfuir.

Du coup j’empoigne l’arc et me met enfin en mode chasse.

10 mn se passe sans que rien ne bouge. Maintenant attentif à tout,  les deux ou trois petits brins de roseaux que je n’ai pas eu le temps de couper tout à l’heure me chagrinent de plus en plus et je fini par ne voir plus que ça.

Au fond de moi j’ai une petite voix qui me dis, « yann tu vas faire une connerie », mais bien évidement, n’y tenant plus, je pose dooooocement l’arc et la flèche par terre, j’attrape dééééééélicatement mon sécateur, j’écoooooute bien la roselière, et persuadé que rien ne va arriver pendant les 10 secondes nécessaires pour terminer le boulot, je coupe le premier brin et … «  FRRRRRRR ….. !!! », deuxième démarrage de sanglier presque au même endroit que le premier.

La vous savez …. , comment dire ?…... il s’installe un grand moment de solitude avec flagellation intracérébrale auto appliquée qui, en résumé,  vous font crier intérieurement : «  mais qu’est que tu peux être abrutis certaines fois mon pauvre …. » 

Cette fois ci je me colle l’arc dans les mains à la super glue et je ne regarde même plus le sécateur qui restera la ou je l’ai éjecté jusqu'à la fin de chasse.

Etait-ce  parce que j’y croyais très fort, parce que j’avais affaire à un même sanglier qui voulait absolument passer ce layon ou tout simplement parce que j’étais au bon endroit au bon moment, je n’en sais rien , mais toujours est –il que mon troisième contact n’a pas tardé à se manifester.
Par contre ce coup ci le sanglier fait des vas et viens dans les roseaux en reniflant très fort signe que quelque chose ne lui plait pas.
Au même moment je tourne la tète du coté de la trouée inachevée et qu’est ce que je vois en plein milieu ????, la tète d’un goupil carrément encastrée dedans …

La deuxième fenètre de tir découpée dans la touffe de jonc ou c'est présenté le goupil.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Noooon pas possible …. Sous le vent , à 5 metres  le renard me fixe et de temps en temps renifle les roseaux que je tenais à pleine mains il n’y a pas un quart d’heure sans prendre la poudre d’escampette …  quelques fois il y a des choses que je n’arrive pas à expliquer, ou, je sens moi aussi le renard ….

Mais revenons vite à notre sanglier qui maintenant n’est pas beaucoup plus loin que le goupil mais coté étang. Il est  si prêt de la lisière de roseaux que son groin commence à pointer dans le layon.
Immobile il respire toujours très fort et j’imagine les milliers de capteurs olfactifs de son nez en train de traquer la plus petites de mes particules odorantes.

Si je sens effectivement  le renard ça devrait bien se passer.

 Par contre il faut qu’il se décide car cela fait déjà quelques secondes que je suis à l’encrage la shark pointée comme un canon et je ne tiendrai pas comme ça 2 heures.
Cette fois ci la petite voix dans la tète me dit : « prépare toi, il va sortir, tu vas tirer »

Le sanglier à du l’entendre aussi.

Telle une grenouille géante ma proie traverse le  layon par la voie des airs en un bond sans élan….
Le pire c’est que atterri de l’autre coté, au lieu de déguerpir dans sa lancé, l’animal est venu me chercher au vent tout prêt tout prêt dans le dos.

Séquence frissons assurée. 

J’avais l’impression qu’il me chuchotait à l’oreille,  « je sais que tu es la …. Et toi tu ne m’aura pas ….. »

Fin de l’acte trois, toutes les flèches encore dans le carquois, et  grand désarrois ….

Autant certains jours  j’ai impression de chasser en plein Sahara ou au milieu de l'océan tant c’est le néant au niveau contact, autant de temps en temps c’est bon du début jusqu'à la dernière minute.

A peine plus tard j’entends très distinctement arriver ma quatrième occase.

 Cette fois ci ca vient du marais. Les « flocs flocs flocs » réguliers des pas trahissent une insouciance qui me plait bien.
Je suis a bon vent, j’ai le temps de me préparer et quand  je vois que l’animal remplis tous les critères de la proie parfaite, (ni trop gros ni trop petit, seul, tranquille), je commence à vendre la peau de l’ours avant de l’avoir de l’avoir tué dans ma tète.

Je vous passe la description des petites ablutions du sanglier dans une magnifique souille, toujours est t’il que quand il sort de son bain de boue mon pins imaginaire est posé sur le défaut de son épaule.
Dans une position plein travers à une petite quinzaine de mètres je vois déjà la photo souvenir du chasseur heureux.

Je verrouille le bras d’arc et m’applique sur la décoche. Le skud décolle le feu allumé aux fesses.  Je le regarde traverser  la fenêtre de tir quand d’un coup Eole décide de mettre une grosse claque à ma flèche en pliant les roseaux sur celle-ci à l’aide d’une belle bourrasque de vent.

Résultat une magnifique nocturnal plantée sur le bord de la bauge, …. VIDE ….
 
Acte quatre : Confirmation d’un proverbe ou plutôt « DU » proverbe du chasseur ci dessus cité, action vraiment intense , moral dans les chaussettes.
 
Je finis par me dire que quand ça ne veut pas le faire ça ne veut pas le faire et que l’issue de la soirée prend une tournure uniquement faite d’histoires à raconter.

Dubitatif devant le petit point rouge, …. seul ….. je repense aux chasses de mon ami O’manu spécialiste du doublé, voir plus.
Certaines de ses histoires racontent comment quelques fois la foret fut éclairée par la lumière des luminog qui s’allumaient les uns derrière les autres avec la plupart du temps un animal au bout.  Après les tirs, paraît-il, les survivants les plus curieux revenaient examiner la, (ou les), petites lueurs étranges  comme si celles-ci les avaient attirés.

Le moral un poil remonté en me disant si ça marche pour lui, ça doit marcher pour moi, je repasse en mode affût devant ma nocturnal.

Dans ce dernier quart d’heure légal de chasse la luminosité commence à être basse. Avec l’étang en fond et le petit point rouge j’ai l’impression d’être à la pèche.

Au bout de quelques minutes alors que j’etais en train de me dire que finalement ce qui marche pour les uns ne marche par forcement pour les autres, j’entends au loin cette petite cantonade qui m’émoustille à chaque fois.
Vous savez ce « grouiiii, grouiiii, grouiiii, grouiiii, ….etc » des petits sangliers qui suivent tranquillement la compagnie …

Aurais-je une dernière chance ????

Pas évident car la faible lumière ne m’autorise plus qu’un tir prêt, sur un animal léger  et en plus il faut que celui-ci soit placé sur une zone claire pour pouvoir parfaitement distinguer sa position.

Ca se rapproche toujours …. , Ca va sortir…., Je monte à l’encrage…. , c’est là …. , ça avance vers moi, … , ça fait pil poil la bonne maille pour l'heure, (50 kg), et pour finir de mettre tous les voyants au vert, ça stop à 10 m plein travers dans une flaque qui me permet de voir ma cible comme en plein jour.

Je remonte la patte avant et des que j'arrive dans le bas du coffre je libère la corde.

YEEEES …. Cette fois ci le point rouge c’est posé exactement sur le spot avant de disparaître au milieu des poils.

J’entends une très brève cavalcade dans la roselière puis seulement les petits grognements des sangliers qui n’ont pas encore traversé.
Peu de temps après je ne fais que regarder les  3 ou 4 petits quinze kg traversent à leur tour la flaque d’eau.

 Ne pas mélanger les sangs.

OUUUUUUUF ….. ça y est je me dégonfle comme une baudruche et commence à profiter à fond d’un petit quart d’heure de zennitude en me laissant avaler par l’ambiance du marais. 

Ca c’est bon aussi.
 
Complètement dans l’obscurité maintenant j’allume la frontal et je me dirige vers l’anchuss.
Arrivé au niveau de la flaque, je récupère la flèche immaculée qui à complètement traversé et  comment dire ……
 Je pense que Jean va pouvoir vivre en live une recherche au sang sans chien.
C’est rouge sur prêt d’un mètre de haut …….

De retour à la voiture je retrouve mon compagnon qui a eu une soirée moins mouvementée que la mienne. Il n’a pu qu’entendre les animaux sans les voir. Je lui raconte mon histoire et après un petit message envoyé à olivier pour l’avertir que deux frontales vont se promener un peu tard dans la roselière, nous rejoignons le lieu du tir.

Juste après la flaque nous nous engageons dans la roselière.  J’entends Jean derrière moi qui dit : « Ah oui, quand même …. », « houlaaaa …ça saigne … »,  et au bout de 25 à 30 metres nous retrouvons cette petite laie de 47 kg étendue de tout son long dans la position de fuite. La vie a du la quitter en quelques secondes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les dégâts : 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour terminer voici la bouille ravis de mon ami Jean, certainement parce que enfin nous étions à la voiture  What a Face

Un grand merci à toi pour le coup de pouce dans la sequence débardage mais surtout pour ta bonne humeur et le partage.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Atteinte : aorte, trachée et section d'une vertèbre au ras de la première cote.

Matos : arc : Static Saramaca de 63 # à 28 , (65 # à mon allonge)
           flèche : VAP de 680 grains donc 380 grains en pointe avec une grosse shark Safari de 39 mm de largeur de coupe au bout.
avatar
acrosylve

Messages : 1551
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par philax le Lun 24 Aoû - 10:34

Merci pour ce beau récit ,Jean avait sorti le Buffalo ?
cheers cheers cheers
avatar
philax
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 818
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : landes girondines

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par foudarme le Lun 24 Aoû - 10:45

philax a écrit:Merci pour ce beau récit ,Jean avait sorti le Buffalo ?
cheers cheers cheers

non je ne l'ai plus...c'est un ensemble ILF sur la base d'une poignée ww inno cxt de 23" et une paire d'xcurve de chez uukah...le tout fait 64"...

_________________
quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console...faute de temps, je ne donne aucun conseil technique par mp, merci de BV l'accepter sans en prendre ombrage.
avatar
foudarme

Messages : 5914
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ailleurs (depuis le 24/07/17) !

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par philax le Lun 24 Aoû - 10:58

Merci jean , parfait pour aller patauger dans les marais sans avoir peur de l'abimer .
avatar
philax
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 818
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : landes girondines

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par grégonimo le Lun 24 Aoû - 11:38

Génial! Merci pour le voyage dans tes marais....
Félicitations pour cette belle flèche!
avatar
grégonimo

Messages : 1766
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 36
Localisation : Proche de Libourne

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par spitz le Lun 24 Aoû - 13:09

Super bravo !

_________________

“L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est.”


  Hector Hugh Munro 1870

avatar
spitz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3492
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par Robindelarbre le Lun 24 Aoû - 13:53

super soirée merci pour ce récit cheers
avatar
Robindelarbre

Messages : 542
Date d'inscription : 31/03/2011
Age : 48
Localisation : sud GIRONDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par Ti racoon le Lun 24 Aoû - 17:13

Belles émotions et merci pour le partage.
avatar
Ti racoon

Messages : 331
Date d'inscription : 21/06/2011
Localisation : SOLOGNE du 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par acrosylve le Lun 24 Aoû - 23:43

Merci, pour les commentaires les amis.

La prochaine histoire sera un peu plus courte, l'affaire était faite avant même d'avoir rejoins le poste 

Ce matin en constatant que la pluie tombait depuis prêt de 12 heures sans discontinuité j'ai dis à cherie , "ce soir je ne serai pas là, demain on fait ce que tu veux "

Les sangliers c'est comme toutes les autres bebètes, après la pluie ça sort comme les champignons. Faut pas manquer la levé. What a Face What a Face What a Face

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
acrosylve

Messages : 1551
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par kiowa le Mar 25 Aoû - 4:13

Pffffffuuuuuu Yan, tu me prète ta femme LaughingLaughing.
Superbe. La Camargue me gagne de plus en plus....... . Photos et récit, tout y est.
Bravo à toi et merci de nous faire baver....... .clown
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3179
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par Estève le Mar 25 Aoû - 6:30

félicitation Yann

la saison commence fort tu vas faire des envieux


Estève

Messages : 644
Date d'inscription : 09/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par FASCERIAS le Mar 25 Aoû - 11:00

acrosylve a écrit:Merci, pour les commentaires les amis.

Les sangliers c'est comme toutes les autres bebètes, après la pluie ça sort comme les champignons. Faut pas manquer la levé. What a Face What a Face What a Face

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
chez moi j'ai bien trouvé des cèpes il y a eu une belle pouce  mais a mon grand regrée pas de sangliers ,il faut dire qu'il y en a beaucoup moins que chez toi Yann 
encore bravo 
avatar
FASCERIAS
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 379
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 55
Localisation : pyrénées atantiques

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par philax le Mar 25 Aoû - 14:14

Félicitations Yann  cheers cheers cheers
avatar
philax
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 818
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : landes girondines

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par arnaud 45 le Sam 29 Aoû - 13:32

PFFFF....il m'énerve ....BRAVO quand même cheers .
Bon je vais aller voir si les champignons sont de sortie.
avatar
arnaud 45

Messages : 621
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 47
Localisation : entre Loire et Canal

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par greg45 le Sam 29 Aoû - 16:23

je debute la chasse a l arc ::::::et je pensait que la zone vitale etait derriere l epaule ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;arfffff
 chasseurs y es tu?  tu en est;;;;
amitie greg

greg45

Messages : 41
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 40
Localisation : orleans

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est parti mon kiki ... !

Message par jmgoelzer le Dim 30 Aoû - 8:04

salut à tous eh oui quand cela ne veux pas sourire, même constat pour mon affût d'avant hier sur le même site avec plusieurs sangliers dans mon dos à la nuit tombante des petits qui joue et font un bruit d'enfer à qqs mètres de moi je ne bouge pas je suis à bon vent , au moins trois plus  gros qui font comme bruit comme des dents qui frottent et un grognement de temps en temps(cela a-t-il une signification particulière?)  à ma gauche puis à ma droite sans que je puisse les distinguer trop salle, mais très proche, au souffle moins de 5m,  j'ai deux drailles mais aucuns ne sort après une bonne heure sans bouger ils m'ont très certainement pipé et choisi de rester à couvert, par contre les moustiques eux sont bien là, des nuages et un bzzz permanent dans les oreilles.
super soirée beaucoup d' émotion et avec une présence aussi proche, l'impression de pouvoir décocher  à chaque instant cela c'était sans compter sur la malice des sangliers.
Merci de nous faire vivre de tel instants..............
avatar
jmgoelzer

Messages : 42
Date d'inscription : 23/03/2012
Age : 57
Localisation : marignane

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum