Recherche au sang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Recherche au sang.

Message par acrosylve le Jeu 5 Mai - 9:47

Juste pour répondre à Kibok au sujet de la question : est ce que c'est tout aussi facile pour un chien de retrouver un animal blessé par balle ou par une flèche.

Voila quelques éléments de réponse chez nous en Provence sur sanglier bien évidement.

Il semblerais qu'une blessure par balle provoque plus de stress chez l'animal donc le sentiment laissée par celle ci sera plus fort et le chien suivra d'autant mieux la piste.
Par contre comme l'animal plus stressé parcourra peu être plus de distance avant de se coucher, la piste aura plus d'odeur mais sera plus longue.

Juste pour info les conducteurs d’expériences de chez nous ( entre 60 et 100 recherches/an) estiment que lorsqu'ils ont dépasser les 500 - 600 m de recherche sur un animal blessé avec une flèche ils ont très peu de chances de le retrouver, alors qu'a la cara les chances restent entières et bon nombre d'animaux sont retrouvés au delà de 1500 m.
Par contre pour les mêmes distances de recherche il semblerai aussi que l'on a pas moins de chance de retrouver un animal blessé avec une flèche lors d'une chasse silencieuse qu'un animal blessé avec une balle mais en battue avec encore des chiens au cul ...


Et si on se mettais de belles photos de bébêtes fléchées et retrouvées avec nos compagnons à quatre pattes ?
avatar
acrosylve

Messages : 1568
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche au sang.

Message par stak le Jeu 5 Mai - 10:20

dans mon expérience c'est surtout pour les blessures bénignes ( toutes les flèches qui sont superficielles ou venaison pure avec la flèche qui ne reste pas dans l'animal) où le sentiment est très peu différent de celui d'un animal sain et le risque de se tromper d'animal si on prolonge beaucoup le pistage est important ( is ça ne saigne plus )
ce type de blessure n'amènent pas a un résultat le plus souvent et les indices de blessures sont parfois important( sang ) alors que l'animal n' a pratiquement rien ( j'ai le souvenir d'un chevreuil relevé après plusieurs centaines de mèètres de piste, perdu en poursuite et qui avait laché un caillot de sang gros comme une mandarine et qui avait complètement guéri de cette blessure )lla blessure s'" était rouverte dans la poursuite et saignait abondemment et sirius n'avait pas pris ce chevreuil
par contre si ça saigne régulièrement le chien ne se trompe pas et on peut le suivre sans problème ( j'ai un exemple comme çà une blessure velours d'un brocard qu' on avait fini par prendre simplement parce que ça saignait constamment en le tirant en poursuite )
pour les blessures graves ( abdomen , thorax ou celle de cuissot sur le gros sanglier raconté aujourd 'hui ) le chien n'a aucune difficulté car l'odeur de stress est surement forte
quant au fait de la distance qui est plus rassurante qu' a balle je n'en suis pas sur du tout
j'ai un ami qui avait fléché un sanglier thorax ( du haut d'un stand ) l'animal avait été trouvé mort a environ 10 km du point de tir 15 jours plus tard
j'ai le souvenir d' une flèche identique sur chevreuil ( la flèche en drapeau dans l' épaule ) que je n'avais pas trouvé non plus avec une' blessure surement grave
c'est surement en général le cas ( blessure pas grave si on va loin ) mais suremnet pas une règle absolue
avatar
stak

Messages : 3289
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche au sang.

Message par acrosylve le Jeu 5 Mai - 12:11

stak a écrit:dans mon expérience c'est surtout pour les blessures bénignes ( toutes les flèches qui sont superficielles ou venaison pure avec la flèche qui ne reste pas dans l'animal) où le sentiment est très peu différent de celui d'un animal sain et le risque de se tromper d'animal si on prolonge beaucoup le pistage est important ( is ça ne saigne plus )
ce type de blessure n'amènent pas a un résultat le plus souvent et les indices de blessures sont parfois important( sang ) alors que l'animal n' a pratiquement rien ( j'ai le souvenir d'un chevreuil relevé après plusieurs centaines de mèètres de piste, perdu en poursuite et qui avait laché un caillot de sang gros comme une mandarine et qui avait complètement guéri de cette blessure )lla blessure s'" était rouverte dans la poursuite et saignait abondemment et sirius n'avait pas pris ce chevreuil
par contre si ça saigne régulièrement le chien ne se trompe pas et on peut le suivre sans problème ( j'ai un exemple comme çà une blessure velours d'un brocard qu' on avait fini par prendre simplement parce que ça saignait constamment en le tirant en poursuite )
pour les blessures graves ( abdomen , thorax ou celle de cuissot sur le gros sanglier raconté aujourd 'hui ) le chien n'a aucune difficulté car l'odeur de stress est surement forte
quant au fait de la distance qui est plus rassurante qu' a balle je n'en suis pas sur du tout
j'ai un ami qui avait fléché un sanglier thorax ( du haut d'un stand ) l'animal avait été trouvé mort a environ 10 km du point de tir 15 jours plus tard
j'ai le souvenir d' une flèche identique sur chevreuil ( la flèche en drapeau dans l' épaule ) que je n'avais pas trouvé non plus avec une' blessure surement grave
c'est surement en général le cas ( blessure pas grave si on va loin ) mais suremnet pas une règle absolue

je suis d'accord c'est pourquoi je disais que "peu etre" avec une balle à la place d'une flèche l'animal etait suposé aller se coucher plus loin. Par contre c'est sur avec une flèche qui touche un organe vital l'animal de toute fàçon dégage un sentiment qui est fort (mais je pense quand mème moins fort qu'une balle), que le chien suivra sans problème.

Pour répondre encore une fois kibok (comparaison balle/ flèche) il y a aussi le fait que pour une mème zone de bléssure (ormis celles qui sont sans appels : coeur, deux poumons ...) une lame aura un pouvoir vulnerant casi tous le temps moindre qu'une balle.
Un sanglier qui sera touché à un poumon avec une balle sera "plus" mortelement touché qu'avec la flèche mème si au bout du compte il meurt dans les deux cas. Donc d'une part il dégagera plus d'odeur et d'autre part son esperance de vie sera plus courte.

Exemple: si on prend deux memes animaux tirés dans les mèmes conditions au mème endrois qui décident de cavaler tous les deux jusqu'a ce que mort s'en suive, celui touché par balle ira certainement moins loin et dégagera plus d'odeur que l'autre.

j'ai le souvenir de deux sangliers flèchés aux poumons cette année (sang rouge buleux clair) qui ont saignés sans discontinuité en abondance sur plus de 1000 m, jamais retrouvé compte tennu des indices ont etaient pourtant sur que ... avec une balle ça aurai certainement été different.

Un deuxième exemple pour ilustrer un autre aspect de la difference entre une atteinte par balle et par une flèche:

toujours cette année je tire un eterlou à l'aproche. L'animal ne m'a pas vu et je vois la flèche rentrer au milieu des poils dans le thorax à 20 cm au dessous de la ligne de dos. La flèche a traversé L'animal qui s'est rendu compte de rien et comme celui ci ne m'a jamais detecté il a fait quatre à cinq metres et s'est couché. Malheuresement je ne le distinguais plus et je n'ai pas pu le doubler à mon grand malheur car c'etait une flèche d'apophyse. Plus tard l'animal c'est levé et a glissé dans la pente sans me donner plus de chance de le doubler. Si il avait pris une balle à la place de la flèche je doute qu'il se soit couché à quelques metres du lieu du tir... voila pourqu'oi je disais que blessé par une flèche un animal etait suceptible de parcourir moins de distance que si il etait touché par une balle.

En fait dans la recherche comme ailleurs d'ailleur, il n'y a pas de règles imuables. C'est pourqu'oi chaque recherche est une vrais enquette de détective et c'est passionant.

avatar
acrosylve

Messages : 1568
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 49
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche au sang.

Message par OrangeEdelweiss le Jeu 5 Mai - 12:43

acrosylve a écrit:
Exemple: si on prend deux memes animaux tirés dans les mèmes conditions au mème endrois qui décident de cavaler tous les deux jusqu'a ce que mort s'en suive, celui touché par balle ira certainement moins loin et dégagera plus d'odeur que l'autre.

j'ai le souvenir de deux sangliers flèchés aux poumons cette année (sang rouge buleux clair) qui ont saignés sans discontinuité en abondance sur plus de 1000 m, jamais retrouvé compte tennu des indices ont etaient pourtant sur que ... avec une balle ça aurai certainement été different.

Un deuxième exemple pour ilustrer un autre aspect de la difference entre une atteinte par balle et par une flèche:

toujours cette année je tire un eterlou à l'aproche. L'animal ne m'a pas vu et je vois la flèche rentrer au milieu des poils dans le thorax à 20 cm au dessous de la ligne de dos. La flèche a traversé L'animal qui s'est rendu compte de rien et comme celui ci ne m'a jamais detecté il a fait quatre à cinq metres et s'est couché. Malheuresement je ne le distinguais plus et je n'ai pas pu le doubler à mon grand malheur car c'etait une flèche d'apophyse. Plus tard l'animal c'est levé et a glissé dans la pente sans me donner plus de chance de le doubler. Si il avait pris une balle à la place de la flèche je doute qu'il se soit couché à quelques metres du lieu du tir... voila pourqu'oi je disais que blessé par une flèche un animal etait suceptible de parcourir moins de distance que si il etait touché par une balle.

En fait dans la recherche comme ailleurs d'ailleur, il n'y a pas de règles imuables. C'est pourqu'oi chaque recherche est une vrais enquette de détective et c'est passionant.


Salut, c'est marrant mais je ne partage pas du tout ton avis.

Je reviendrai simplement sur le récit de ton chamois, je pense que tu fais erreur, un chamois qui prend une flèche 20 cm en dessous de la ligne du dos, ce n'est jamais une flèche d'apophyse. Un eterlou, , c'est maxi 30 cm (la moyenne étant plutôt de 25/26 cm) de la colonne au bas du thorax, donc 20 cm plus bas de la ligne du dos et t'es plein spot de chez spot. Tu es passé entre la colonne et les poumons, sinon il y serait pas 20 cm en dessous de la ligne du dos.

En ce qui concerne les 2 sangliers touchés au même endroit par une flèche et une balle, je pense tout le contraire, pas au niveau de la léthalité des projectiles mais en prenant la totalité des paramètres de chaque arme. La détonnation d'une arme à feu booste le gibier, à cause de cela, il ira plus loin qu'un gibier qui prend une flèche et ne fait pas immediatement la relation entre douleur et danger. Alors que, le gibier tiré sait très bien ce qu'est une détonnation d'arme à feu, il a donc toutes les chances d'aller plus loin, pour tenter de se mettre en sécurité en voulant s'éloigner du danger et du bruit.
avatar
OrangeEdelweiss

Messages : 337
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 44
Localisation : Haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche au sang.

Message par stak le Jeu 5 Mai - 12:56

a mon avis ce débat est un peu stérile car vous allez trouver des exemples et contre exemple a foison ce qui n'a pas d'interet pratique
en fait les conditions sont différentes ( notamment le stress de l'animal au tir ) et ça va déterminer les réactions après
certaines blessures sont plus graves avec une flèche qu 'avec une balle ( c'est plus rare que l'inverse bien sur ) notamment une flèche de foie qui dans mon expérience est très rapidement mortelle ce qui est moins le cas avec une balle si elle ne touche que le foie
la célèbre balle de coeur qui embarque le sanglier à 300 mètres est surement aussi plus rapidement mortelle pour une flèche
mais ça n'a pas grand interet en fait , si on doit s'interesser a ce sujet c'est surement en se racontant des histoires d'animaux tirés par flèches
tiens je vous en raconte une qui est instructive

un tir rasant en dessous sur un chevreuil
un peu de poil riend 'autre
pas de sang
on ne le cherche pas en se disant il n' a rien ; la flèche est rasante
animal trouvé mort un peu plus tard dans la saison dans le meme secteur : la flèche avait ouvert la peau de l'abdomen , les intestins ont fait hernie sous la peau et il est mort d'occlusion
moralité il faut se méfier de tout Crying or Very sad
pour l'éterlou : vous avez une zone dans le thorax en haut qui donne une blessure pas très grave avec un animal qiu peut filer loin ; cette notion est bien décrite dans les vieux grimoires comme celui de gaston phoebus
si vous vous interessez a ce sujet d'ailleurs en lisant les vieux grimoires tout est a peu près écrit a mon avis sur le sujet Wink
avatar
stak

Messages : 3289
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche au sang.

Message par Vulpinus le Jeu 5 Mai - 16:39

N''oublions pas qu'une balle tue par effet de choc et qu'une flêche par hémorragie. cheers

Avec une balle, des facteurs ''bénins pour une fléche'' doivent être pris en compte.
Si l'animal expire ou inspire lors de l'atteinte avec une balle dans le thorax etc... Rolling Eyes

C'est pas pour rien qu'on utilise des ogives lourdes en battue et pas à l'affût..

Enfin bref la chose la plus importante pour moi c'est la précision scratch

Vulpinus

Messages : 154
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 22
Localisation : Moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche au sang.

Message par BLOODTRACKER le Jeu 6 Oct - 19:42

le sentiment d'un gibier fléché est différent de celui d'un gibier tiré à balle,

il y a plusieurs parametres qu'il faut integrer pour que le chien puisse travailler sur ce sentiment et ce depuis son plus jeune age.

Un gibier flécher l'est dans le plus grand silence (la plupart du temps) donc absence de stress, désorientation momentanée puis retour au calme.

Il y a ensuite le parametre climatique qui va pour beaucoup influer sur la recherche, en ce moment temps sec et très chaud, pluie neige etc.

Il faut donc que l'équipage soit rompu a tous les cas de figures et malgrès tout l'échec est au rendez-vous.

au dela de 500 m je considère l'atteinte peu importante, mais tant que le chien travaille je continu, j'ai fais une fois plus d'un kilomètre pour un apophyse mais le chien travaillé alors j'ai continué.JUSQU'AU BOUT...
avatar
BLOODTRACKER

Messages : 94
Date d'inscription : 06/10/2011
Localisation : Cévennes gardoises

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche au sang.

Message par stak le Ven 7 Oct - 5:08

BLOODTRACKER a écrit:le sentiment d'un gibier fléché est différent de celui d'un gibier tiré à balle,

il y a plusieurs parametres qu'il faut integrer pour que le chien puisse travailler sur ce sentiment et ce depuis son plus jeune age.

Un gibier flécher l'est dans le plus grand silence (la plupart du temps) donc absence de stress, désorientation momentanée puis retour au calme.

Il y a ensuite le parametre climatique qui va pour beaucoup influer sur la recherche, en ce moment temps sec et très chaud, pluie neige etc.

Il faut donc que l'équipage soit rompu a tous les cas de figures et malgrès tout l'échec est au rendez-vous.

au dela de 500 m je considère l'atteinte peu importante, mais tant que le chien travaille je continu, j'ai fais une fois plus d'un kilomètre pour un apophyse mais le chien travaillé alors j'ai continué.JUSQU'AU BOUT...


j'ajouterai que pour la distance il y a un élément qui change la donne : l'animal a été relevé par le tireur qui a été farfouiller pour chercher sa bete , car on peut alors avoir une distance de fuite relativement importante et un animal qui a quand même une blessure importante
il y a alors une grande difficulté supplémentaire pour le trouver car le gibier qui n'a pas compris au début , comprend tout quand il est relevé et va ruser ( c'est particulièrement le cas pour le chevreuil par exemple )
pour ce qui est du sentiment c'est particulièrement vrai en cas de blessure bénigne et là pour ma part j'ai bien l' impression que l'odeur est très peu différente d'un animal sain dès que cela ne saigne plus ( blessure de venaison par exemple ) , c'est surement très compliqué de ne pas changer d'animal pour le chien si le blessé va se mettre dans une zone où il y a beaucoup de change . ce type de situation est probablement a éviter avec un jeune chien
par contre pour les blessures graves ( par exemple abdomen ) cela ne change rien a mon avis
avatar
stak

Messages : 3289
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum