J'étais si près du caillou trophée

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

J'étais si près du caillou trophée

Message par Gwen le Lun 19 Nov - 22:45

Je n'interviens pas souvent sur le forum car je n'ai jamais imaginé pouvoir apporter une quelconque plus value aux différents post développés ci et là. J'en suis toutefois un lecteur assidu en particulier sur ceux traitant des optimisations.

J'ouvre donc ce post en l'honneur de tous ceux qui par ce forum m'ont guidé vers le réglage de mon arc et de mes flèches, point primordial dans des conditions climatiques plutôt défavorables et qui m'ont permis de vivre un pur moment de chasseur à l'arc et une vague réussite.

J'en profite pour avoir une petite pensée pour ceux qui depuis trois ans maintenant n'hésitent pas à s'enfermer avec moi et mon naturel chambreur dans un refuge du massif de l'Espinouse.

 Je leur dois bien ça, d'autant que mes dernières facéties leur ont coûté pas mal d'énergie.

 

Nous voilà donc au cœur de notre semaine annuelle à courir derrière les mouflons, nous sommes mercredi, et le temps n'est pas franchement au grand soleil. Pour tout dire je suis dans un brouillard à couper au couteau, j'entends bien des animaux mais impossible de les voir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 

Il est 10h00, mon tendon d'Achille rafistolé depuis juin me rappelle à son souvenir, il est le temps de prendre une pose ; à l'ouverture de mon sac, un constat : j'ai oublié mon thermos au refuge, sale journée en perspective, dans une humidité ambiante aux alentours de 96%.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 

Les conditions ont raison de ma motivation, je prends donc la direction du refuge. Au franchissement d'un torrent, 2 brebis se dérobent sur la roche à l'aplomb devant moi, dans ce brouillard et malgré toute mon attention je ne les avais pas vues. De vrais fantômes ces animaux.

A moins que... il est 11h00, bientôt l'heure du mouflon de midi, il pourrait arriver de la châtaigneraie pour suivre le brebis vues à l'instant. Une petite pensée pour Alain qui affûte là-bas.



Je contourne donc par le pied de la roche, fais quelques pas et me cale pour observer tant bien que mal dans la brume. C'est là que surgit de nulle part d'un pas tranquille un beau bélier, il est à un peu plus de 20 mètres en contre bas, bien qu'avec l'humidité l'empennage est rabattu sur le fût, la flèche file droit vers lui ( ça sert bien à quelque chose le réglage fûts nus et le gros foc) mais passe à ras du dos, maudit dévers je me suis encore fait avoir ( la mise en situation à l'entraînement aussi doit avoir son utilité...).


A l'impact dans les cailloux, le bélier fait un bond de côté et reprend son chemin en remontant à 90° droit sur moi, j'encoche une autre flèche et me tapis au sol. A ma hauteur, il s'arrête à moins de 10m juste derrière un gros arbre, je ne le vois pas et j'imagine que lui non plus et le vent est pour moi ; de quel côté va-t-il réapparaître, à gauche pour un tire 3/4 avant ? A droite pour un tire de profil ? Les secondes me paraissent une éternité et l'éternité c'est long, surtout vers la fin.



Il ressort de derrière l'arbre mais plutôt de 3/4 arrière, je me redresse, arme, décoche, mon mouvement l'a fait accélérer et la grosse Simmons treesharks poussée par les 55 livres du Predator rentre profondément dans le gigot droit.

Vision d'horreur, l'animal part avec l'empennage de ma flèche dépassant de sa cuisse. Il veut passer entre la berge du torrent et un arbre, handicapé il glisse et chute dans les eaux 3 mètres en contre bas. Je m'avance rapidement pour voir ce qu'il en est. Mon animal n'est plus dans l'eau, la brume masque les alentours. Je ne vois plus rien, ne l'entend pas et aucun sang sur ces premières dizaines de mètre. De quel côté de la gorge est-il parti ?  Et pourquoi j'ai pas anticipé son mouvement ? C'est le moment du doute.

Je ne poursuis pas plus loin, ça ne servirait à rien à part le relever ou polluer la voie de ce terrain accidenté. C'est bien une sale journée qui s'annonce et ça sent le caillou trophée

Il est 11h30, je marque l'anschuss et le sens de fuite, remets mon sac sur le dos et prends le chemin des sommets pour retrouver du réseau GSM. 12h00, le contact pris avec Marc le conducteur, rendez vous à 14h00 au refuge. Petits SMS à mes collègues pour les informer du tir et que le coin va connaître un peu d'agitation, et je me mets en route, je ne traîne pas j'ai pas mal de marche pour rentrer.

Arrivé au refuge je retrouve Christo, lui refais le film en mangeant un morceau, le territoire est physiquement exigeant, la recherche ne sera pas une partie de rigolade. C'est le moment des doutes...S'il est parti à gauche de la gorge, c'est sale et même très sale, s'il est partie à droite c'est raide et très chaotique; Et par où allons nous accéder au bas fond lieu de l'anschuss, j'aurais bien aimé deviner où il s'est remisé ça m'aiderait à décider.

Une fois Marc arrivé, je lui fait un topo de mon tir et de l'atteinte et nous partons en voiture, j'ai décidé, ce sera vers la barrière, choix qui s'avèrera des plus judicieux. Ceci dit, il y aura quand même de la marche. Nous récupèrerons en chemin Alain puis Pierre-Yves. Et nous voilà enfin à l'anschuss.

Le chien Filou prend immédiatement la voie, le conducteur travaille en libre, sans longe; il passe par l'eau une première fois puis une deuxième et disparaît. Le mouflon avait donc pris à droite de la gorge. Nous le suivons au GPS, lorsque Marc nous annonce qu'il a n'a plus de batterie. Il y a des jours ....C'est la descente psychologique et mes compagnons regardent déjà par terre quel sera mon caillou trophée.

Soudain Filou réapparaît 20 mètres au dessus de nous et il attend. Il nous attend surtout, nous remontons à sa hauteur, il y a du sang il est bien sur la voie et est venu nous chercher. Il repart, nous le suivons tant bien que mal dans ce chaos rocheux mais le perdons à nouveaux. Tout le monde fait ses poches et regarde dans les appareils que nous avons en main, mais aucune pile ne correspond à celle du récepteur GPS. J'aurais voulu être ailleurs, ne pas avoir lâcher la corde, enfin tout mais pas ça.

Je suis stupéfait par la sérénité de Marc et la confiance qu'il a en son chien

Nous prenons la direction vers laquelle que Filou s'est engagé et au bout d'un moment nous entendons le chien au ferme, nous nous rapprochons à l'oreille, la brume est toujours présente nous n'avons pas de visibilité.

L'ombre de Filou apparaît à une trentaine de mètres puis les cornes du mouflon, il tient tête au chien dressé sur ses pattes avant. Les conditions climatiques offrent une vision surnaturelle, image à jamais gravée dans ma mémoire.

Marc achèvera le bélier à la carabine. Beau boulot Filou, beau boulot Marc, respect.

Un grand soulagement m'envahit, je ne repartirai pas avec un caillou de l'Espinouse !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 

Passé ce moment d'émotions et les quelques photos d'usage, vient le temps du retour, l'aller n'était pas simple mais nous n'avions rien sur le dos. Maintenant il y a du portage. Par chance , ce brave animal s'est calé à une proximité toute relative de notre stationnement ; il n'y aura qu'un col à passer.

Une fois la bête harnachée sur une barre, c'est là que l'on explique à ses amis que la chasse en montagne est toujours collective !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Enfin retour au refuge, on se refait une petite photo pour l'album avec Marc

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour la petite histoire, ce brave mouflon de 8 ans environ était borgne point que mes compagnons n'ont pas manqué de relever pour justifier de la réussite que dame nature m'a offerte ce jour là.
Merci à eux de ne pas m'avoir épargné, j'aurais fait exactement la même chose... Very Happy

Gwen

Messages : 204
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 42
Localisation : LE TAILLAN 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par grégonimo le Lun 19 Nov - 23:04

Hahaha..... du grand et bon Gwen tout ça.... surtout la dernière phrase!!!  Razz

Bravo pour ce magnifique gibier, cette belle chasse et ton récit ! cheers

Comme quoi... même quand tout semble mal barré, la fin peut être bonne ! 
avatar
grégonimo

Messages : 2078
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 37
Localisation : Proche de Libourne

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Robindelarbre le Mar 20 Nov - 6:18

Super Gwen bravo un bel animal . tu as su profiter de son bon profil pirat 
Tu as dis à tes enfants que comme tu avais tué la bête de tête du traîneau du père noël, il n aurait pas de cadeaux à Noël??? clown
Bravo à toi pour ta réussite sur ce territoire si compliqué  cheers


Dernière édition par Robindelarbre le Mar 20 Nov - 10:15, édité 2 fois
avatar
Robindelarbre

Messages : 699
Date d'inscription : 31/03/2011
Age : 49
Localisation : sud GIRONDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par letub le Mar 20 Nov - 8:00

bravo, beau récit et photos sympas avec une belle réussite au bout

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
letub
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2587
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par corbow le Mar 20 Nov - 8:11

Félicitations Gwen. Bel animal. Beau récit.
avatar
corbow

Messages : 395
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 35
Localisation : Ariège, Foix

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par acrosylve le Mar 20 Nov - 8:44

Bravo, très beau récit et magnifique mouflon.  .

Les gros béliers suivent effectivement très souvent les autres animaux avec pas mal de distance derrière. Bien vu. 

Félicitation également au duo Marc et Filou que je connais un peu. Un duo conducteur chien très fort qui travaille en libre. À appeler sans modération . 

Juste un petit conseil, pour avoir tester un peu toutes les Simmons, oublie les tree sharks trop larges et qui se déforment assez facilement au profit des tiger sharks ou des nouvelles swamps sharks puisque les Safaris à coller ont disparues. 
40 mm de largeur de coupe c'est parfait surtout avec le profil concave . Ta flèche aurait eu beaucoup plus de pénétration certainement jusqu'au poitrail. 

Encore bravo et très content pour toi.
Merci pour cette belle histoire.


Dernière édition par acrosylve le Mer 21 Nov - 0:56, édité 1 fois
avatar
acrosylve

Messages : 1686
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 50
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par ttk le Mar 20 Nov - 14:49

superbe animal! Bravo cheers

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2842
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par stak le Mar 20 Nov - 17:54

etonnante histoire ...et félicitations 
pourrais tu nous dire la distance de fuite de ce vieux mouflon, etait il encore  capable de bouger au ferme du chien ?
avatar
stak

Messages : 3336
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par philax le Mar 20 Nov - 18:16

Félicitations Gwen  ,  Wink  cheers cheers cheers cheers .
avatar
philax
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 868
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 54
Localisation : landes girondines

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par kibok le Mar 20 Nov - 18:49

Beaux souvenirs merci pour le récit

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10819
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Gwen le Mar 20 Nov - 18:50

stak a écrit:etonnante histoire ...et félicitations 
pourrais tu nous dire la distance de fuite de ce vieux mouflon, etait il encore  capable de bouger au ferme du chien ?
la distance de fuite est approximativement de 650m. Au ferme il ne se dressait que sur ses pattes avant, même si elle est entrée très en arrière la lame avait quand même fait pas mal de dégats et il était au bout de ses forces. Il n'est pas reparti à notre arrivée. Elle ressortait juste derrière la première côte. Le trou était impressionnant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwen

Messages : 204
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 42
Localisation : LE TAILLAN 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Hector de Troie le Mar 20 Nov - 20:16

Bravo
Ç est dur au mal le mouflon. Ç est un gibier magnifique surtout à l arc traditionnel. Un truc : le mouflon réagit magnifiquement à l appel. Si tu fait un bruit de gorge ou un sifflement bref il s arrête 2-3 secondes. Bien assez pour ajuster le tir sans précipitation et aider la précision

Hector de Troie

Messages : 3260
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par nilo le Mar 20 Nov - 20:47

 Bravo et merci

nilo

Messages : 498
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 36
Localisation : ariege

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par erwann22 le Mar 20 Nov - 20:56

Super histoire!!!

erwann22

Messages : 1745
Date d'inscription : 11/03/2012
Localisation : côtes d'armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Gwen le Mar 20 Nov - 22:57

grégonimo a écrit:Hahaha..... du grand et bon Gwen tout ça.... surtout la dernière phrase!!!  Razz

Bravo pour ce magnifique gibier, cette belle chasse et ton récit ! cheers

Comme quoi... même quand tout semble mal barré, la fin peut être bonne ! 

Comment madame oserait t'empêcher de vivre ça ?

Gwen

Messages : 204
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 42
Localisation : LE TAILLAN 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Gwen le Mar 20 Nov - 23:06

Hector de Troie a écrit:Bravo
Ç est dur au mal le mouflon. Ç est un gibier magnifique surtout à l arc traditionnel. Un truc : le mouflon réagit magnifiquement à l appel. Si tu fait un bruit de gorge ou un sifflement bref il s arrête 2-3 secondes. Bien assez pour ajuster le tir sans précipitation et aider la précision
Sur le coup et vu la proximité je n'ai pas pris trop le temps
Par contre il y a 2ans j'avais capter l'attention de ces 2 béliers en belant tout simplement Very Happy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwen

Messages : 204
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 42
Localisation : LE TAILLAN 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par acrosylve le Mer 21 Nov - 1:21

Gwen a écrit:
stak a écrit:etonnante histoire ...et félicitations 
pourrais tu nous dire la distance de fuite de ce vieux mouflon, etait il encore  capable de bouger au ferme du chien ?
la distance de fuite est approximativement de 650m. Au ferme il ne se dressait que sur ses pattes avant, même si elle est entrée très en arrière la lame avait quand même fait pas mal de dégats et il était au bout de ses forces. Il n'est pas reparti à notre arrivée. Elle ressortait juste derrière la première côte. Le trou était impressionnant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entrée cuissot sortie dans la région du foi avec un peu de chance peut être le bout d'un poumon...

 Quand on connaît la résistance d'un mouflon l'animal aurait pu faire plusieurs kms avec ce type de blessure si la largeur de coupe n'avait pas été très importante. 
Tu peux dire merci la grosse largeur de coupe car avec une lame beaucoup moins large style 30 mm, une atteinte abdomen de ce gibier signifie très longue recherche et du coup beaucoup moins de chance de le récupérer.

Par contre, heureusement que la tree shark a pu faire du chemin et ressortir... Avec un os sur la trajectoire ou moyennement affutée la aussi ça aurait pu donner une autre issue à l'histoire. 

Mais tout est bien qui fini bien et c'est la meilleure chose qui soit. 

Encore merci pour le récit gwen. 
avatar
acrosylve

Messages : 1686
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 50
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Gwen le Mer 21 Nov - 10:56

Effectivement Yann, la largeur de coupe de la Treesharks rattrape le coup.
J'ai fait une photo de l'entrée dans le gigot, ça donne une idée.
Par contre comme tu le dis elles sont plus fragile, celle ci s'est voilée. Je n'ai pas inspecté en détail le fémur pour voir si il avait été touché.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwen

Messages : 204
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 42
Localisation : LE TAILLAN 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par stak le Mer 21 Nov - 11:51

ok merci de ces précisions gwen  une belle distance de fuite tout de meme avec une blessure très handicapante
je vous laisse l'analyse de ce que f ait la grosse lame en étant pas vraiment de votre opinion
si vous allez plus loin dans le thorax, l'animal est plié beaucoup plus vite en trois quart arrière avec une entrée comme celle là si vous traverser plus loin la flèche file thorax et la mort est très rapide
une atteinte avec une entrée  très similaire faite par un ami sur un mouflon du caroux avec une petite lame ( une grizzly la plus petite ) avait amené a une traversée complète de l'animal et une mort très rapide
 

débat interminable que je ne souhaite pas entamer mais c'est simplement pour dire que certains font l (inverse et que ça se passe parfois très bien )....
penses tu  avoir bien ouvert l'arc gwen ? je sais c'est très difficile de répondre tant dans l 'instant on ne sait jamais bien ....
avatar
stak

Messages : 3336
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Gwen le Mer 21 Nov - 13:17

stak a écrit:ok merci de ces précisions gwen  une belle distance de fuite tout de meme avec une blessure très handicapante
je vous laisse l'analyse de ce que f ait la grosse lame en étant pas vraiment de votre opinion
si vous allez plus loin dans le thorax, l'animal est plié beaucoup plus vite en trois quart arrière avec une entrée comme celle là si vous traverser plus loin la flèche file thorax et la mort est très rapide
une atteinte avec une entrée  très similaire faite par un ami sur un mouflon du caroux avec une petite lame ( une grizzly la plus petite ) avait amené a une traversée complète de l'animal et une mort très rapide
 

débat interminable que je ne souhaite pas entamer mais c'est simplement pour dire que certains font l (inverse et que ça se passe parfois très bien )....
penses tu  avoir bien ouvert l'arc gwen ? je sais c'est très difficile de répondre tant dans l 'instant on ne sait jamais bien ....
Bonjour François,

Ma lame ressort bien de l'autre côté de l'animal derrière la première côte, le petit coup de rein qu'il a mis au moment où je décoche fait qu'elle est arrivée trop en arrière.

Dans ce cas de figure, la grizzly aurait suivi la même trajectoire, elle ne serait pas arrivée dans la cage thoracique. 

Concernant l'arc, au moment du tir je suis bien à mon allonge, bien calme.

Gwen

Messages : 204
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 42
Localisation : LE TAILLAN 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par oumpah pah le Mer 21 Nov - 18:41

Bravo et merci pour le récit.
avatar
oumpah pah

Messages : 63
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par acrosylve le Mer 21 Nov - 19:26

stak a écrit:ok merci de ces précisions gwen  une belle distance de fuite tout de meme avec une blessure très handicapante
je vous laisse l'analyse de ce que f ait la grosse lame en étant pas vraiment de votre opinion
si vous allez plus loin dans le thorax, l'animal est plié beaucoup plus vite en trois quart arrière avec une entrée comme celle là si vous traverser plus loin la flèche file thorax et la mort est très rapide
une atteinte avec une entrée  très similaire faite par un ami sur un mouflon du caroux avec une petite lame ( une grizzly la plus petite ) avait amené a une traversée complète de l'animal et une mort très rapide
 

débat interminable que je ne souhaite pas entamer mais c'est simplement pour dire que certains font l (inverse et que ça se passe parfois très bien )....
penses tu  avoir bien ouvert l'arc gwen ? je sais c'est très difficile de répondre tant dans l 'instant on ne sait jamais bien ....

J' ai eu le même raisonnement vis à vis de la trop grande largeur de coupe de la tree shark ( 50 mm) ,c'est pour cela que j'ai conseillé à gwen de descendre en largeur jusqu'à 40 mm qui pour moi et tous ce que je vois dans mon entourage donne vraiment le meilleur compromis pénetration /hémorragie interne et externe.

Dans le cas du mouflon de gwen l'atteinte est trop arrière et ne pénètre peut être même pas dans la cage thoracique.
C'est la très grosse largeur de coupe qui rattrape le coup. Si la lame avait étée fine la lésion dans les viscères n'aurait pas autant épuisé l'animal et la recherche aurait été certainement beaucoup plus laborieuse. C'est tout l'intérêt du grosse largeur de coupe au même titre que le gros foc, quand ce n'est pas parfait ça "peu faire la différence".

L'an dernier un jeune ami à fléché un mouflon avec une lame de 30 mm. Entrée plein thorax juste derrière la patte avant mais assez basse, sortie entre les pattes avant, tir presque plein profile mais avec beaucoup d'angle. 
Je suis sur des atteintes car j'ai eu le mouflon à plusieurs reprises dans mes jumelles à moins de 50 m en attendant le conducteur. L'énorme difficulté pour atteindre notre territoire à fait que le conducteur est arrivé plusieurs heures après et le mouflon c'était décalé.  Nous l'avons retrouvé mais le tir n'a pas été possible l'animal se déplaçait de cul dans une barre abrupte. A la fin de la journée fin de la poursuite quand la bête à monté tout droit 20 m de falaise que l'on ne peut casiment pas escalader et ceci après plus de 1,5 km et 6 heures après le tir... Animal perdu.

La encore un bon cm de largeur de coupe aurait pu changer la donne comme pour un autre mouflon que je tire l'année précédente à peu près avec la même atteinte mais dans l'autre sens et que l'on a retrouvé après une recherche aussi mais raide mort. 

Une bonne largeur de coupe, pas démesurée non plus, ne remplace pas un tir parfait mais aide beaucoup quand le tir est moyen.  

En plus, vu que pas mal d'archers autour de moi qui utilisent des arcs de moindre puissance, autour de 55#, se sont mis également aux lames larges avec succès depuis quelques années , on peut en plus affirmer que ce n'est pas forcément obligatoire de tirer 65 # pour avoir de la pénetration. Le gros foc et le bon réglage du couple arc/flèche remplacent aisément la puissance, en tout cas jusqu'à 55 #.
avatar
acrosylve

Messages : 1686
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 50
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Gwen le Mer 21 Nov - 19:45

Je suis à 23,5% de foc environ.

Gwen

Messages : 204
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 42
Localisation : LE TAILLAN 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par acrosylve le Mer 21 Nov - 22:48

Gwen a écrit:Je suis à 23,5% de foc environ.

C'est  très bien.  

Avec les tubes VAP sport 166, (léger même en spine 300 ), j'arrive à monter à 27% tout en restant à 10,5 grains /livres. Mais la je crois que c'est ce que l'on peut optenir de mieux en terme de foc en restant dans un poids qui soit proche de 10 grs/# pour ne pas trop peser sur la balistique.
avatar
acrosylve

Messages : 1686
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 50
Localisation : Le sud pas loin de Massillia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par corbow le Mer 21 Nov - 22:50

Quelle lame conseille tu Yann,, dans 200grs à coller ?
avatar
corbow

Messages : 395
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 35
Localisation : Ariège, Foix

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'étais si près du caillou trophée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum