Une vache dans un couloir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une vache dans un couloir

Message par benoitdesbois le Mar 25 Sep - 11:42

Impossible de me lever ce matin pour aller à l'approche. Pourtant on est déjà fin aout et je n'ai toujours pas réussi à fermer ce precieux bracelet que je trimbale dans ma poche depuis juin mais rien à faire, malgré mon immense motivation j'étais trop crevé de ma semaine de boulôt. Du coup je décide de partir tôt en cette fin d'apres-midi ensoleillé.

quelques petites flèches d'entrainement pour se rassurer avant de partir. Balle de tennis, judo...poc! joli! bouteille d'evian abandonnée sur la pelouse, 15m.... poc! l'étiquette! tiens la balle de tennis revient me narguer, à genoux....poc! oh, oh, oh, je suis en super forme ce soir, si j'ai la chance d'avoir une rencontre ça va faire mal.

Je n'ai pas eu beaucoup l'opportunité de "sortir" cet été. J'ai bien joué à cache-cache de nombreuses fois avec un joli brocard que je convoitais, mais malgré de belles approches et des affuts au sols stratégiques, il y a toujours eu un petit rien, un manque de chance (ou de talent...) qui m'a empeché de tirer. Son territoire jouxtant l'étang sur lequel va se faire ce soir la passée aux canards je me vois contraint de renoncer à lui jusqu'à la saison prochaine et de tenter ma chance ailleurs.

Mon choix se porte sur une petite plaine toute en longueur coincée entre deux sapinières. Sarasin, colza, moutarde, ce couvert plait sans aucun doute aux chevreuils. J'emprunte une belle allée pour m'approcher de la culture. A ma droite une sapinière assez claire que je longe, à ma gauche une haie de feuillus, un fossé et à nouveau des sapins. Arrivé au bout de l'allée la culture s'ouvre sur ma droite. Je passe le bout du nez, un oeil, puis deux, je retiens mon soufle...rien. Bon, le soleil est encore haut. Tout à coup à 25m quelque chose se met à bouger au dessus des fleurs alors qu'il n'y a pas un pet de vent.....jumelles...des bois! c'est un 6....un beauuuu 6! Je respire à fond. Il me tourne le dos mais impossible de l'approcher dans la culture et de toute façon elle est trop dense je ne verrais pas son corps. Je connais bien l'endroit. Deux solutions: soit l'attendre au coin de la plaine en espérant qu'il fasse demi-tour pour passer dans la grosse coulée qui est dans mon dos et qui traverse l'allée et le fossé pour rentrer dans les sapins, soit longer la culture sur ma droite et rester à une dizaine de metres de lui en pariant qu'il tournera à angle droit sur sa droite pour rentrer dans l'autre bois en passant devant moi.

j'obte pour la seconde solution. 15mn plus tard j'ai progressé d'une vingtaine de metres le long de la culture, transpirant, harcelé par les taons et les moustiques, je me retrouve à 8-10m de mon brocard mais dont le corps m'est toujours caché par la végétation. C'est (évidemment!) le moment qu'il choisi pour faire demi-tour... viandant tranquilement, il me passe devant, à 5-6m, avec une lenteur désespérante. Une feuille par-ci, une fleur par là, un petit pas, un autre,c 'est pas possible ça dure trop longtemps, il va finir par me capter. C'est un très bel animal, pas encore un "grand" brocard mais un très beau trophée. Il m'a maintenant dépassé et progresse toujours droit devant lui. Le seul endroit où je vais pouvoir le tirer c'est quand il sortira de la culture sur l'allée...là d'où je viens. Je fais donc moi même demi-tour et calque ma progression sur la sienne.

ça y est, enfin, il sort lentement. Je vois son corps , trois quart arrière, magnifique. Je suis déjà à moitié redréssé (il me faut passer au dessus des fleurs) l'arc tenu devant moi, concentré à mort sur le plus petit point possible sur son poitrail j'arme len-te-ment en essayant de contenir les battements de mon coeur qui semble vouloir s'échapper de ma poitrine. Point d'ancrage..........

il tourne la tête vers moi! impossible de tirer.

Je reste à pleine allonge immobile. Il regarde dans ma direction mais je vois dans son regard qu'il ne m'a pas vu. Il detourne enfin la tête et s'apprete à avancer lentement. La flèche part, vole sans un bruit et.....passe derrrière lui! NOOOON! il se retourne d'un bond en entendant le projectile passer derrière ses fesses, reste là quelques secondes, intrigué, puis prend lentement sa coulée et rentre dans le bois.

Sur le coup je suis scié. Comment ai-je pu le rater à ce point! Une vache dans un couloir! moins de 15m, pas de saut de corde, pas de brindille pour detourner ma flèche, rien, juste un raté monumental, je n'en reviens pas. Je reste là hébété à regarder mon arc comme si il allait soudain me donner l'explication.

Bien sur il m'est arrivé de rater et je ne me prends pas pour ce que je ne suis pas, je suis loin d'être un grand tireur mais je ne suis pas totalement un manche non plus et une erreur d'UN METRE en latéral c'est invraissemblable.

Je n'ai pas compris tout de suite et puis en y réflechissant quelques minutes après, j'ai réalisé ce qui s'était passé. C'est d'ailleurs pour ça que je partage cette expérience avec vous, au delà du plaisir de vous distraire quelques minutes et de m'auto-flageller devant vous.

Je pense que si j'avais tiré dans la continuité de mon geste d'armement l'issue en aurait été toute différente (je me voyais déjà poser avec le t-shirt ATO...)mais le fait de quitter des yeux l'endroit où je visais quelques secondes pour croiser son regard même en restant parfaitement immobile m'a déréglé. Du coup, au moment où il a détourné la tête j'ai laché ma flèche trop vite sans avoir pris le temps de me remettre pleinement "dedans", de me reconcentrer sur le-pou-qui-est-sur-le-poil ne serait-ce qu'une seconde et....vous connaissez le résultat. Tout ça va bien sur très vite mais j'aurai du être capable de gerer ce moment mieux que cela.

Comme quoi malgré les longues années de pratique on continue à apprendre tous les jours dans cette chasse et j'espère que mon expérience malheureuse pourra être utile à certains d'entre vous.

Ma seule consolation c'est de l'avoir complètement raté, je pense souvent que j'aurais aussi bien pu lui coller une flèche de cuissot......

Bonnes flèches à tous!



Ben.
avatar
benoitdesbois

Messages : 35
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 54
Localisation : paris/chaon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par spitz le Mar 25 Sep - 11:49

quelle belle école d'humilité que la chasse à l'arc...

cool ton histoire !c'est pour la prochaine fois...

_________________

“L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est.”


  Hector Hugh Munro 1870

avatar
spitz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3492
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par AIRYO le Mar 25 Sep - 12:32

Super, bien argumenté, on s'y croyait.... cheers


Dernière édition par AIRYO le Mar 25 Sep - 12:51, édité 1 fois
avatar
AIRYO

Messages : 296
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 50
Localisation : Plateau Bortois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par grégonimo le Mar 25 Sep - 12:39

benoitdesbois a écrit:....Je pense que si j'avais tiré dans la continuité de mon geste d'armement l'issue en aurait été toute différente (je me voyais déjà poser avec le t-shirt ATO...)mais le fait de quitter des yeux l'endroit où je visais quelques secondes pour croiser son regard même en restant parfaitement immobile m'a déréglé. Du coup, au moment où il a détourné la tête j'ai laché ma flèche trop vite sans avoir pris le temps de me remettre pleinement "dedans", de me reconcentrer sur le-pou-qui-est-sur-le-poil ne serait-ce qu'une seconde et....vous connaissez le résultat. Tout ça va bien sur très vite mais j'aurai du être capable de gerer ce moment mieux que cela.

....

Ben.



Salut!

Merci pour le partage d'expérience et désolé pour toi!

Et oui, F Asbell, dont je suis entrein de dévorer les oeuvres (merci Lucien), l'explique à merveille!

et comme tu dis, pour en avoir fait l'expérience sur quelques rag, tenir armé son arc plusieurs dixaines de seconde en espérant que la situation se déverrouille puis réussir à re-focaliser sur ce petit, tout petit spot n'est pas chose simple!

Tout l'art du tir instinctif quoi!



Encore merci!
avatar
grégonimo

Messages : 1790
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 36
Localisation : Proche de Libourne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par pat21 le Mar 25 Sep - 13:41

je me sens moins seul grâce à toi....
moi c'est un gros noir armé que j'ai enfumé hier soir....pas dans un couloir, dans un placard !!!
tir effectué sur mon mauvais coté, je suis gaucher, donc tir sur le coté gauche... sous allonge d'enfer, flèche qui sort comme une saucisse et qui plonge juste avant l'impact... résultat, deux poils sur la lame et un sanglier qui n'a rien capté et qui continu son histoire à une vingtaine de mètres de moi sans que je puisse le doubler !
tir à 9-10 mètres au sol...
ça fout les boules grave... surtout que j'ai enfumé deux fois un broc cette saison...
trois loupés en une saison, ça commence à faire beaucoup je trouve !!
avatar
pat21

Messages : 2876
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 54
Localisation : buzy 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par piratkey le Mar 25 Sep - 13:43

Super récit,merci
La concentration,perturbé par l'adrénaline,n'est pas chose facile a gérer,cela arrive a tout le monde.
avatar
piratkey

Messages : 961
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 52
Localisation : lege cap-ferret

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par kiowa le Mar 25 Sep - 14:22

Cela fait plaisir de voir qu'il n'y as pas que des mutans sur ce forum:D . Enfin un truc qui nous arrive encore. J'ai eu le même problême sur un chevreuil qui est venu sentir ma flêche après l'avoir enfume plein vent d'autan à moins de 6 m:suspect: .

Bon récit[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3179
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par ttk le Mar 25 Sep - 15:11

merci pour l expérience, malheureuse certes mais formatrice Wink

des loupés magistraux , j en ai a la pelle Embarassed

comment ? pourquoi? la recherche est interressante Question

la seule chose que j ai apprise , ne jamais se dire que c est un tir facile et s appliquer .

Concernant l armement et la décoche , les yeux fixés sur la zone a atteindre, c est explosif!
c est ce qui me réussi le mieux Very Happy

l armement lent et tenu, c est là que les pensées parasites arrivent, les loupés aussi dans mon cas

dans de nombreux cas , je n ai aucun souvenir de l armement de l arc et d avoir décoché, c est fulgurant.

combien de fois je me suis dis :"toi tu es mort" , ce sont mes plus beaux loupés. pale


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ttk
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2747
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par zabaltz le Mar 25 Sep - 16:23

ttk a écrit:
des loupés magistraux , j en ai a la pelle Embarassed

la seule chose que j ai apprise , ne jamais se dire que c est un tir facile et s appliquer .
combien de fois je me suis dis :"toi tu es mort" , ce sont mes plus beaux loupés. pale


C'est exactement ça........
C'est vraiment l'opposé d'un affut ou d'une approche à la carabine, quand tu sais au plus profond de toi, que ton brocard est déjà par terre. A l'arc, il me semble que l'animal garde toutes ses chances jusqu'au bout. Parfois, même quand tu le vois filer avec ta flêche.....
avatar
zabaltz
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 325
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 52
Localisation : Jatxou / Lapurdi / EH

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par yann le Mar 25 Sep - 17:09

sanglier a 12 m arrete, j'ai une fenetre entre 2 arbre decales entre lui et moi. je suis a l'allonge, je sais que le vent ne joue pas en ma faveur, je regarde un instant ses oreilles bouger et crac, la fleche est dans l'arbre de droite, du cote des oreilles que j'ai vu bouger.snif

yann

Messages : 43
Date d'inscription : 26/01/2011
Localisation : savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par kibok le Mar 25 Sep - 17:20

on va dire .............. que ça arrive !!!!!!!!!!!!!!! welcome to ze cloub ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10699
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par fifi83 le Mar 25 Sep - 18:44

et bien Very Happy Very Happy bonne chance pour la prochaine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
fifi83
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 603
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 51
Localisation : VAR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par lymnocryptes le Mer 26 Sep - 6:50

Bonjour à tous,
Merci pour ce récit. On se sent moins seul !!
Amitiés
JJ
avatar
lymnocryptes

Messages : 629
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 66
Localisation : Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vache dans un couloir

Message par stak le Mer 26 Sep - 9:53

bon alors je participe au récit des arroseurs

il y a quelques jours , je fais un tour et j'avise un arbre en deux troncs , j'affectionne çà je me cale dans l'arbre au sol , je' sais qu' un broc vient là le soir ....

et puis puis très vite après , vient mon broc c'est en pente le truc il monte très vite , je ne peux rien faire dans la montée et il vient se coller a quelques mètres sur mon mauvais coté ,

puis , vient ..... la femelle , la voilà a quelques mètres en dessous plein trois quart arrière mais problème j'ai le male intrigué par ce qu' il y a contre l'arbre et reste planté a regarder l'arbre , je le sens dans mon dos ( je ne peux point le regarder rappport au fait que je dois faire la momie pour ne pas me faire repérer ....[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ) et il vient pour regarder d'un peu plus près ..... pour se caler a disons 3/4 mètre Rolling Eyes et me voilà l'espace d'une éternité la femelle en dessous et le male au dessus sans pouvoir rien faire et mossieur fait un petit frottis sur baliveau

je reste zen , je vous passe les détails de cette aventure mais le contact va rester toute la soirée , je focalise discrètement de temps en temps sur le male qui est toujours de mon mauvais coté a moins de 10 mètres , ce coin à l'air de lui plaire il ne bouge plus trop en mangeant de temps en temps ou en se grattant derrière l'oreille , ça y est je suis presque oublié c'est magique çà j'ai les deux a quelques mètres et je n'existe plus ....

il tourne la femelle est un peu plus loin maintenant( elle a mis le nez un peu en l'air et est parti tranquille après preuve qu' elle est surement plus astucieuse que le glandu fier a bras que j'ai dans mon dos ),

il finit par venir dans mon contre bas , j'ai réussi a me sortir un peu de l'arbre c'est une première j'ai réussi a bouger un peu dans l'extremement près sans me faire capter , en garde le schaf avec la main sur la corde

il tourne la tete vers le bas , je l'ai profil l'espace d'un instant vers 10 mètres en contre bas , j'ouvre le schaf et tire dans l 'instantanéité ( c'est pas possible d'attendre là rapport à l'extreme méfiance de la beste ) et caramba , la flèche lui rase le dos : un raté d'anthologie une tambourade d'exception ..... défaut de focalisation au bon moment

le lendemain je me ferais maitriser cette fois par un plus gros qui dans le tout près ne me laissera aucune chance d'ouvrir mon arc ....

ahhhhhh le sol tout près que d'émotion mais que c'est difficile de bien maitriser la pression jusqu' au bout drunken

signé un vieux débutant Basketball
avatar
stak

Messages : 3288
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum