Spine et tests de dégradation

Aller en bas

Spine et tests de dégradation

Message par Manu87 le Dim 12 Aoû - 11:12

Rappel : l'adéquation arc/flèche est la première et la plus importante chose sur laquelle doit travailler un chasseur à l'arc débutant, et à laquelle doit veiller un chasseur à l'arc expérimenté. L'art du réglage est passionnant, beaucoup moins complexe qu'on l'imagine souvent une fois que les règles essentielles ont été comprises et dégagées. Il est des plus utiles, pour permettre aux débutants de faire voler droit leurs premières flèches et intégrer des perceptions fiables de tir instinctif ; ne pas se désespérer à voir des lames de chasse planer de travers, et surtout obtenir un projectile de chasse efficace : la rectitude de son arrivée en cible est déterminante pour la pénétration, et donc la mort aussi rapide et éthique que possible du gibier.

Cette optimisation du vol de la flèche a été associée à une sorte de réglage fin et complexe de l'ensemble arc/flèche, incompatible aux yeux de certains avec les réalités du terrain et de la chasse. Rien n'est plus faux ! Voyons pourquoi, et commençons par définir ces fameuses réalités du terrain de chasse, obligeant à des tirs imparfaitement exécutés techniquement, et nécessitant un matériel tolérant :

- tir rapide (battue, petit gibier) : bras d'arc mobile, risque de sous-allonge, donc vitesse et puissance moindres.
- tir tenu plus longtemps qu'à l'entraînement (mouvement du gibier, impossibilité de désarmer et réarmer sans faire de mouvements visibles) : tension, gestuelle modifiée, risque de décoche dégradée.
- position non académique : à genoux, fléchie, vers le haut ou vers le bas, vers l'arrière ou les côtés avec rotation du buste. Ces situations doivent être travaillées par l'archer chasseur lors de séances de billebaude en milieu naturel équivalent au biotope chassé.
- stress : sous-allonge et tir précipité "libératoire" ou sur-allonge découlant d'une grande distance ou de la taille importante du gibier : mécanisme psychologique curieux mais bien réel chez certains archers !
- variations de forme de l'archer : quand on vous dit qu'il faut éviter les nuits de plancha bien arrosée les veilles de chasse !

L'archer chasseur a donc tout intérêt à disposer du matériel le plus tolérant possible qui minimisera la dispersion de ses tirs malgré ces facteurs dégradants, et pouvant même s'ajouter les uns aux autres. Certains arcs sont plus tolérants que d'autres en eux-mêmes, mais cela reste difficile à mesurer, et assez subjectif d'un archer à l'autre ; restons donc sur la question de la flèche pour l'instant.

Le réglage est considéré comme satisfaisant lorsque pour un poids en tête donné, un fût nu se plante droit en cible à 5 m environ. De nombreux chasseurs s'en tiennent là, soulagés d'avoir pu déterminer cette valeur, et s'équipent de différentes pointes de chasse (lames, buttoirs) présentant cette valeur, ou s'en approchant selon les disponibilités du commerce et leur degré d'exigence.

Mais : le matériel dont nous disposons aujourd'hui offre généralement en lui-même une certaine tolérance intrinsèque, par sa conception et la qualité des matériaux employés. Le tir instinctif exige beaucoup de l'archer et requiert pour réussir une technique très sûre de sa part. Il est donc naturel que les fabricants et artisans aient compris l'intérêt de proposer du matériel plus tolérant, aidant l'archer dans sa réussite et lui faisant préférer ces produits. Nos flèches de chasse requiert donc une plage de poids en pointe et non un poids précis pour bien voler. Une flèche qui vole de manière satisfaisante pour un archer est donc munie d'un poids de pointe situé quelque part dans cette plage, mais où ? Quelle est l'amplitude de cette plage ? Et où choisir de s'y situer et pourquoi ? Voici comment nous allons le déterminer.

La première étape demande un peu de travail : se constituer une boîte garnie de pointes dont les poids sont nettement inférieurs et supérieurs à ceux utilisés, par incréments de 10 gr si possible, voire 15 gr parfois. L'idéal, si on règle ou fait régler des arcs très différents (tir en famille avec puissances variées, JFO, JFC, groupe de copains, association) est de disposer d'une gamme de pointes allant de 100 à 315 gr. Peu d'intérêt à moins de 100 gr car obtenir de vrais lames pour la chasse à l'arc tradi en moins de 100 gr est quasi impossible ; et plus de 315 gr est rarement utile, puisque le poids de l'insert est aussi à prendre en compte, et on arrive facilement à 415 gr en tout, ce qui commence à faire, en Europe du moins... 

Voici des recettes permettant de combler les trous entre les pointes vissables toute prêtes qui se trouvent dans les bonnes boutiques :
Ingrédients : adaptateurs alu 5/16 courts (20-22 gr) et longs (31 gr) et 11/32 courts (25 gr) et longs (42 gr) (à bannir tous à la chasse au grand gibier mais utiles ici) ; adaptateurs acier 75, 100 et 125 gr ; pointes à coller pour fût bois avec intérieur conique de 100, 145, 160 et 190 gr. Pour tomber justes, certaines pointes demandent d'être chanfreinées légèrement sur l'arrière par tournage, à l'aide d'une perceuse fixée sur un support (étau ou autre) et d'une lime métal adaptée. Une petite balance électronique en gr permet de contrôler les résultats et de corriger les additions en + ou en - des tolérances. Les collages doivent être soignés selon les méthodes habituelles : abrasion et rayures, dégraissage et bonne colle. 

100 gr : pointe à visser
112 gr : pointe à coller de 70 gr + adaptateur alu 11/32 long 42 gr
125 gr : pointe à visser
135 gr : pointe coller 100 gr 5/16 + adaptateur alu 5/16 long 31 gr
145 gr : pointe à visser
155 gr : pointe à coller 5/16 100 gr + adaptateur alu 5/16 long 31 gr

La suite un peu plus tard...


Dernière édition par Manu87 le Dim 12 Aoû - 20:54, édité 2 fois

_________________
Le président qu'on peut appeler Manu.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2705
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par Manu87 le Dim 12 Aoû - 11:52

Suite :

165 gr : pointe à coller 145 gr 11/32 + adaptateur alu court 11/32 25 gr (total 170 gr ; à chanfreiner)
175 gr : pointe à visser
185 gr : pointe à coller 145 gr 11/32 + adaptateur alu 11/32 long 42 gr
200 gr : pointe à visser
215 gr : pointe à coller 145 gr + adaptateur acier 75 gr (total 220 gr ; à chanfreiner ; ou tourner pour l'alléger une pointe à visser de 225 gr)
225 gr : pointe à visser
235 gr : pointe à coller 160 gr 11/32 + adaptateur acier 75 gr
250 gr : pointe à visser
265 gr : pointe à coller 190 gr + adaptateur acier 75 gr
275 gr : pointe à coller 190 gr + adaptateur acier 100 gr recoupé à 85 gr (étau, scie à métaux et approche par enlèvement répété de rondelles)
285 gr : pointe à coller 160 gr + adaptateur acier 125 gr
300 gr : pointe à visser
315 gr : pointe à coller 190 gr + adaptateur acier 125 gr

Deux exemplaires de chaque suffisent, voire un seul. Je préconise pour les réglages fût nu le tir unique pour repartir à chaque fois sur une gestuelle spontanée, sans corrections inconscientes. Par fût nu, il faut entendre fût sans les barbules des plumes, mais avec wrap et embases de plumes collées, puis barbules arasées au cutter. Se rapprocher au plus près de la future flèche de chasse.

_________________
Le président qu'on peut appeler Manu.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2705
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par Manu87 le Dim 12 Aoû - 12:48

Mode opératoire du test de dégradation :

Un fût nu, face à une cible en mousse 100 par 100 cm assez neuve pour bien marquer les angles d'impact, posée au sol à 5 m. Le centre de la cible est ainsi à hauteur d'un coffre de grand gibier ; ne pas chercher une position de tir autre que celles rencontrées en chasse.

Tirer le poids habituel, pour vérification et remise en condition. Faire décroître graduellement le poids des pointes par 3 voire 5 tirs à chaque fois. Conserver un tir naturel, ne pas chercher à compenser la dégradation du vol ; c'est elle qu'on veut observer ! Considérer que le vol est dégradé quand le fût se plante franchement de travers à chaque tir, qu'il impossible de planter droit avec ce poids de pointe. Noter la valeur minimale avant dégradation.

Même opération mais en montant le poids de pointe.

La plage ainsi obtenue, par exemple de 200 à 275 gr, permet de déterminer le différentiel par une simple soustraction du maxi et du mini : ici 75 gr. On peut donc dire que cet archer, avec cet arc et ce type de fût dispose d'une tolérance de 75 gr. A partir de là, on sait où se situe dans cette plage le poids de pointe qu'on utilise, et surtout où le situer.

En conditions de chasse, les dégradations de tir vont généralement dans le sens de la sous-allonge, comme évoqué ci-dessus. Dans de rares cas, c'est le contraire, l'émotion du tir fait sur-allonger. A chacun d'analyser et de savoir l'archer qu'il est sur ce point. En restant dans le cas très majoritaire de la sous-allonge, il vaut donc mieux s'approcher du tiers supérieur de la plage de poids. Dans notre exemple : 250 gr. En effet, une sous-allonge raidit le spine relatif du fût, donc supposerait d'alourdir la pointe pour compenser. En restant dans les valeurs hautes de la plage, on minimise donc les dégradations de la sous-allonge et on maintient une tolérance satisfaisante, garantissant un vol droit de lame.

Donc : la première cause de tolérance d'un ensemble arc/flèche de chasse est à obtenir par ce travail, et certainement pas par la taille de l'empennage. Un empennage hélicoïdal de 5" devient parfaitement inutile si ce travail d'optimisation est fait et bien fait. Cet empennage se révélera alors pour ce qu'il est en réalité : inutilement bruyant, voyant et freinant. Il est la plus mauvaise manière de rendre sa flèche tolérante, et ne fait que cacher son manque de tolérance faute d'un réglage adéquat. Mauvaises surprises à prévoir les jours de grande pluie, quand les barbules sont toutes collées et affaissées ! Optimiser son poids de pointe par ce test de dégradation permet de réduire sereinement la voilure, et d'en tirer de grands bénéfices (silence et vitesse de vol accrus, moins de parabole aussi). La question de la visibilité de la flèche se traite par d'autres procédés que la taille de l'empennage : wrap, anneau de fourrure, couleur des plumes : voir l'article récent et complet d'Erwan Detoc dans la revue de la FFCA sur le sujet.

Bonne bricole et bons tests ; à chacun de donner désormais au fil de l'eau la valeur de tolérance de son ensemble ; on pourra commencer à débroussailler la question et à dégager des valeurs à interpréter.

_________________
Le président qu'on peut appeler Manu.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2705
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par nilo le Dim 12 Aoû - 13:03

 
Merci

nilo

Messages : 499
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 36
Localisation : ariege

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par grégonimo le Dim 12 Aoû - 13:48

Excellente approche du problème Manu. Merci pour l'explication claire et détaillée de la solution. Je rajouterai qu'une fois la configuration idéale trouvée, celle qui vole droit en toutes circonstances, ne pas hésiter à s'entraîner en lame avec, en sacrifiant 2/3 lames à cet usage, et même à des distances très longues ... c'est bon pour la confiance en son matériel!

P.S. : il m'est déjà arrivé d'avoir un vol top en field (fûts nus et tout et tout...) et merdique en lame du même poid ou même de confectionner un set up volant bien un jour et mal le lendemain. .. cette histoire de tolérance de poids c'est pas du pipeau et avoir une config en limite de cette tolérance c'est s'exposer à de sérieuses déconvenues à la chasse!

avatar
grégonimo

Messages : 2082
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 37
Localisation : Proche de Libourne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par kibok le Dim 12 Aoû - 15:51

Tip top bravo

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


avatar
kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10819
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : TRUE-SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par nilo le Dim 12 Aoû - 19:03

N'ayant plus d'arc, je vais me préparer une série de pointes de 100 à 300gr vu que je vais avoir très bientôt "j’espère" deux set up à trouver pour mon saramaca 51 à 28 et une autre paire de branches commandé à 65 à 28. J'ai malheureusement des problème de sur  ou sous allonge, je pensais utiliser un clicker mais j'aurais aimé avoir vos avis sur cet ustensile. Je ne suis pas trop fan de rajouter du poids sur les branches et du coup je n'ai jamais testé. pensez vous que c'est utile pour le test de dégradation ou avez vous d'autre combines pour palier à ce problème ?

nilo

Messages : 499
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 36
Localisation : ariege

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par balzamo le Dim 12 Aoû - 20:52

nico plus d'arc , et ton lynx ?
le cliker inutile tu vas te prendre ds les branches et en plus ça fait du bruit....


Dernière édition par balzamo le Dim 12 Aoû - 21:00, édité 1 fois
avatar
balzamo

Messages : 91
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 46
Localisation : rhone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par balzamo le Dim 12 Aoû - 20:59

pour ma part avec mes flèches je peux aligner des pointes de 125 à 175gr. Mon insert en fait 120 + outsert et résine 3à 4gr cela jusqu' à maximum 20 mètres ( un à deux cm d’écart vertical à 20m) au delà des 20 mètres les 175 descendent allègrement.
avatar
balzamo

Messages : 91
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 46
Localisation : rhone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par Manu87 le Dim 12 Aoû - 21:07

@ nilo : Pas du tout partisan non plus du clicker à la chasse, et bon courage pour faire passer la ficelle dans les broussailles...

Pour stabiliser l'allonge, le travail dit de paille reste la meilleure solution : tirer face à une surface uniforme, sans rien viser, en se concentrant sur le schéma corporel, le point d'ancrage au visage, l'extension du bras d'arc, la tension du dos. Un mur de ballots de paille ou des surplus de moquette pendus comme des rideaux avec des blunts caoutchouc font l'affaire ; ça demande un peu d'installation... mais ça en vaut la peine. Attention aux rebonds, ça pousse un arc de chasse...  What a Face

@balzamo : Ne pas confondre la tolérance d'un fût, qui concerne ses déformations latérales, avec la chute du projectile qui dépend de sa vitesse et de sa masse. Ce dernier phénomène est normal et inévitable, et ne fait pas planer une lame. Ce qu'il te faut vérifier, mais ça semble être le cas, c'est que ton fût nu se plante bien droit de 125 à 175 gr, et de travers en dessous et au dessus de ces poids de pointe. Quelle est la marque et le modèle de tes fûts ?

_________________
Le président qu'on peut appeler Manu.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                 Survival International - Pour les Peuples indigènes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

                                       
                                               "La tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas."    (Dominique Venner)
avatar
Manu87
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 2705
Date d'inscription : 19/12/2010
Localisation : Vive lo Limouzi libre !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par balzamo le Dim 12 Aoû - 21:20

oui  c'est en effet bien le cas sur mes essais pour trouver le bon vol  la distance ne         m' interressait qu'en second plan,  le tout c'est que la flèche se plante droite pour garder le maximum d’énergie pour la pénétration.
fûts ironx et équivalant chinois
avatar
balzamo

Messages : 91
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 46
Localisation : rhone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par nilo le Dim 12 Aoû - 23:29

@Balzamo :Mon lynx est en deux, la corde à cassée alors que j'étais à pleine allonge. il n'a pas résisté !! après autopsie, je pense que la poupée du haut qui mange la corde malgré mes tentative de retouches, l'utilisation intensive et le manque d'entretien sont les coupables en se qui concerne la corde. La poignée était en buis et quand je l'ai mise en forme je suis tombé sur un vilain nœud et un veinage presque d’équerre à l'arc  Evil or Very Mad 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


@Manu87 ,Je ne pensais pas utiliser le clicker pour la chasse mais juste pour les réglages et pour l'entrainement histoire de régler ce problème d'allonge.

nilo

Messages : 499
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 36
Localisation : ariege

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par stak le Lun 13 Aoû - 9:04

tiens un  casseur d'arc bienvenue au club Rolling Eyes 
pour ce qui est de ce que propose manu je trouve cela bien plus intéressant que de pinailler pendant des heures sur 2 pieds sec en plus ou en moins en fonction du pompon et du type de laine ou du type de corde ce qui n'a guère d'interet pour le chasseur
c'est un type de réglage qui ne se conçoit par contre que sur des flèches modernes
pour le bois trop compliqué , mais on peut avoir un jeu de flèche avec un spine identique et des pointes de poids variable mais sans tout de même autant de possibilité que ce que propose manu
mais pour le carbone c'est un vrai plus et ça permet effectivement de jouer sur les poids de pointe a la chasse ; dans la frange haute ça optimise la tolérance à la sous allonge en chasse réelle situation vraiment fréquente tous les tirs " dégradés " dont les circonstances sont plus que nombreuses

j'ai l'impression aussi qu' a ce petit jeu de variation de poids devant deux variables sont majeurs : le tireur certains excellents archers arrivant a faire sortir une gamme bien plus importante que d'autres et l'arc il  me semble que certains arcs sont bien plus a l' aise que d'autres a cette variation????
avatar
stak

Messages : 3336
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par tradoccitant le Lun 13 Aoû - 11:25

nilo a écrit:@Balzamo :Mon lynx est en deux, la corde à cassée alors que j'étais à pleine allonge. il n'a pas résisté !! après autopsie, je pense que la poupée du haut qui mange la corde malgré mes tentative de retouches, l'utilisation intensive et le manque d'entretien sont les coupables en se qui concerne la corde. La poignée était en buis et quand je l'ai mise en forme je suis tombé sur un vilain nœud et un veinage presque d’équerre à l'arc  Evil or Very Mad 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


@Manu87 ,Je ne pensais pas utiliser le clicker pour la chasse mais juste pour les réglages et pour l'entrainement histoire de régler ce problème d'allonge.
Dommage je n'ai pas de fausse patte en stock  mais je viens de faire deux nouveaux moules!!..dont un recurve What a Face
avatar
tradoccitant

Messages : 480
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 45
Localisation : dans l'aude 11

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spine et tests de dégradation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum