Maladie de la carte ...

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par kibok le Jeu 8 Sep - 19:25

UP pour WAKATANKA

kibok
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 10672
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par Hector de Troie le Jeu 8 Sep - 19:32

Maladie de la carte et buck fever sont deux choses bien distinctes !

Pour vaincre la BF il faut apprendre "la froide détermination"

Hector de Troie

Messages : 3066
Date d'inscription : 13/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par wakatanka le Ven 9 Sep - 11:09

Ta raison kibok j'ai l 'impression de venir a l'ancrage mais on ma filmé c'est affolant dèjà que j'ai pas une grande allonge c'est fou .



J'AI LA TOTALE LE BUCK FEVER + LA MALADIE DE LA CARTE JE VAIS VRAIMENT ME MetTRE A TRICOTER . iL VA FALOIR re-APPRENDRE LE TIR A L'ARC une fois de plus.
avatar
wakatanka

Messages : 135
Date d'inscription : 01/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par nicoarcher44 le Sam 29 Oct - 7:57

Bonjour à tous,

Pour ma part, la maladie de la carte je l'ai eu juste après mes début en 2004.
Mon tir, le voici:

Je me met entre 5 et 8 m de la cible (un lapin de fukushima et un carré de mousse noir)
Quand j'arme mon arc, je monte mon arc....pas jusqu'à mon point de visée car je n'y arrive pas ou si je le fait, je ne peu pas aller jusqu'à mon point d'encrage! je monte mon arc et je viens à mon point d'encrage.
La situation est que je suis à mon allonge, je sais que je suis en dessous de mon point de visée et je ne peu pas monter mon arc. Donc je reste au moins 7 ou 8 secondes (c'est très long...!!!)à essayer de monter et quand j'arrive à monter un peu,
ma flêche part sans avoir la sensation de décoche puisque je ne la maitrise pas. c'est la raison pour laquelle je suis toujours en dessous ou au dessus quand je monte au dernier moment.
C'est très désagréable comme sensation que de ne pas pouvoir arriver à son point de viser et de se dire j'y suis, je lache la corde. Mes séance de tir se limite à une 60aine de flêches car à rester 7 ou 8 secondes à l'encrage, ça fatigue vite.

Pour les info, je tirais avec un recurve de moyenne facture à 45 livres et j'ai évolué à 55 livres. Depuis 1 an et demi, je tir avec firehawk de chez rodney à 50 livres que j'adore. Faut-il que je passe à un arc plus souple, moins puissant....?
Quand je m'entraine beaucoup dans la semaine, j'arrive à corriger un peu mon problème mais des que je stop l'entrainement pendant quelques temps, je replonge!
J'ai débuté le tir à l'arc tout seul et n'ai jamais eu de regard extérieur à part lors de sorti en 3D ( 2 sorties)
Faut-il que je passe par un club de tir?
Amicalement,
Nicos

nicoarcher44

Messages : 7
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 31
Localisation : Abbaretz, Loire Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par tartar1 le Sam 29 Oct - 12:37

Bonjour nicoarcher 44.

Te rapprocher d'un club est sûrement une bonne chose à condition d'y rencontrer des tireurs arc droit ou chasse compétents et pédagogues....
Un truc tout bête que personne n'a mentionné dans ce thread et que tout le monde devrait faire à chaque séance:
tirer sans chercher à viser un point précis moins une vingtaine de flèche sur la paille à courte distance. tout en se répétant avant chaque flèche le point de technique qu'il faut améliorer: dans ton cas, le temps de tenue en cible et décoche volontaire.
Cela ne passera sûrement pas en 20 flèches, peut être quelques dizaines voire beaucoup plus, mais cela s'améliorera forcément. Avec en prime une bonification de la gestuelle et du mental induits par une plus grande intériorisation du tir et un détachement (partiel) au résultat.
Comme le dit mon président ci-devant brevet d'état " tu n'es pas la flèche et tu dois resté l'arc" ou encore pour paraphraser Khalil Gibran "la flèche est notre enfant mais elle n'est pas nous". Autrement dit une fois passée la fenêtre de l'arc, elle ne nous appartient plus et si elle n'a pas atteint le point visé, il n'y a qu'une chose à faire: en encocher une autre et, autant que faire se peut, y investir de nouveau le meilleur de soi-même.
La maladie de la carte peut donc se voir comme une forme d'immaturité de notre esprit consistant à vouloir posséder la cible alors que nous ne la touchons que par l'artifice de l'arc et de la flèche. Bref, nous mettons la charrue avant les boeufs.
Constat faisant, Il faut simplement et humblement remettre les choses dans l'ordre dans le temps et dans l'espace, en se soumettant encore et encore à la discipline de l'arc, dans l'espoir fou de réussir à chaque flèche à harmoniser corps et esprit.
-




tartar1

Messages : 97
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 60
Localisation : 93000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par nicoarcher44 le Dim 30 Oct - 18:37

Merci beaucoup pour tes conseils!!!
Je vais réaliser tout ça en me focalisant sur la gestuelle cela me fera un peu oublier la cible.
Encore merci!

Nicos

nicoarcher44

Messages : 7
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 31
Localisation : Abbaretz, Loire Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par tartar1 le Dim 30 Oct - 19:14

tiens-nous au courant

tartar1

Messages : 97
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 60
Localisation : 93000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par Michel COICAUD le Dim 30 Oct - 19:32

nicoarcher44 a écrit:Bonjour à tous,

Pour ma part, la maladie de la carte je l'ai eu juste après mes début en 2004.
Mon tir, le voici:

Je me met entre 5 et 8 m de la cible (un lapin de fukushima et un carré de mousse noir)
Quand j'arme mon arc, je monte mon arc....pas jusqu'à mon point de visée car je n'y arrive pas ou si je le fait, je ne peu pas aller jusqu'à mon point d'encrage! je monte mon arc et je viens à mon point d'encrage.
La situation est que je suis à mon allonge, je sais que je suis en dessous de mon point de visée et je ne peu pas monter mon arc. Donc je reste au moins 7 ou 8 secondes (c'est très long...!!!)à essayer de monter et quand j'arrive à monter un peu,
ma flêche part sans avoir la sensation de décoche puisque je ne la maitrise pas. c'est la raison pour laquelle je suis toujours en dessous ou au dessus quand je monte au dernier moment.
C'est très désagréable comme sensation que de ne pas pouvoir arriver à son point de viser et de se dire j'y suis, je lache la corde. Mes séance de tir se limite à une 60aine de flêches car à rester 7 ou 8 secondes à l'encrage, ça fatigue vite.

Pour les info, je tirais avec un recurve de moyenne facture à 45 livres et j'ai évolué à 55 livres. Depuis 1 an et demi, je tir avec firehawk de chez rodney à 50 livres que j'adore. Faut-il que je passe à un arc plus souple, moins puissant....?
Quand je m'entraine beaucoup dans la semaine, j'arrive à corriger un peu mon problème mais des que je stop l'entrainement pendant quelques temps, je replonge!
J'ai débuté le tir à l'arc tout seul et n'ai jamais eu de regard extérieur à part lors de sorti en 3D ( 2 sorties)
Faut-il que je passe par un club de tir?
Amicalement,
Nicos

J'ai eu pareil. Coincé à quelques centimètres en dessous de là où il faut, et impossible de monter. Quelques pages plus haut je t'ai traduit un bout de l'ouvrage de Jay Kidwell, avec plusieurs exercices efficaces. Il y a aussi le bouquin de Al Henderson, "Objectif le jaune" qui contient quelques pages très importantes sur la malade de la carte et plus généralement sur l'attitude face à l'échec. Et je viens de finir "Le Zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc" qui m'a aidé aussi.

Kidwell t'explique que la peur de la cible est un réflexe conditionné et il propose plusieurs exercices pour le désapprendre. De mon modeste parcours, je retiens que la peur de la cible c'est la peur de l'échec. Si tu n'attaches pas d'importance au résultat, si tu n'as pas peur de mettre à côté, alors la peur disparaît, tu peux te concentrer uniquement sur la gestuelle, et tu retrouves le contrôle. Ca prend moins de temps qu'on pense.

Sur le matériel, un arc qu'on maîtrise très aisément est un atout. Pour le club de tir, le regard des autres peut aider : si ça ne te fait rien de faire un mauvais tir devant tout le monde (avec ce que ça suppose de la part de tous ceux, et ils sont nombreux, qui n'ont aucune idée de ce qu'est la maladie de la carte ) alors tu es en bonne voie. Moi j'ai pas encore essayé.

Au travail. Bonne chance, et donne des nouvelles.
avatar
Michel COICAUD

Messages : 383
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 57
Localisation : Gradignan. Bordeaux, quoi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par nicoarcher44 le Lun 31 Oct - 8:43

Merci pour ta réponse!
Elle me sera utile!
Je commence les exercice dès la semaine prochaine!
Je donnerais des news si changement il-y a!

nicoarcher44

Messages : 7
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 31
Localisation : Abbaretz, Loire Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par le furieux le Lun 31 Oct - 13:28

nicoarcher44 a écrit:Merci pour ta réponse!
Elle me sera utile!
Je commence les exercice dès la semaine prochaine!
Je donnerais des news si changement il-y a!


bonjour,
tu peut utiliser aussi une technique qui consiste à découpé le centre du blason,que se soit animalier où bien cible anglaise,et de faire de la technique pendant un certain temps.cela à fonctionner avec moi il y a 15 ans et de plus je commence mes échauffements toujours sans blason.
voilà bon courage à toi.
avatar
le furieux

Messages : 19
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 45
Localisation : 22100 quevert

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par sherkhan le Lun 4 Juin - 8:30

Bonjour,

Ce message afin de vous expliquer comment je me suis (enfin!) soigné de la maladie de la carte. Voici maintenant 33 ans que je tire à l'arc, dont 20 à traîner cet handicap. L'origine ? peut-être le fait d'avoir tiré avec des arcs trop puissants pour moi: 70 # Non seulement, mon allonge n'était pas correcte mais cela provoqua des tendinites et des soucis articulaires. Je sais que nous sommes beaucoup à avoir fait cette erreur. Je suis donc revenu à des puissances plus raisonnables: 50-55#. Mes problèmes musculaires et articulaires finirent par disparaître mais ce ne pas pour autant que je retrouva mon ancrage de mes débuts, à la commissure des lèvres. J'avais conscience que mon allonge était plus courte et que mon ancrage était assez vague, mais bon, j'avais fini par m'y faire, mon cerveau avait enregistré ces paramètres et je tirais pas trop mal. Malgré cela, je n'admettais pas, n'y ne supportais d'être dominé par ce mystère: pourquoi est ce que je pouvais armer et ancrer parfaitement à condition de ne pas relâcher la corde ? Ce manque de maîtrise a considérablement gâché la joie que j'avais à m'entraîner. Je sais que pour celui qui n'a jamais connu ce problème, c'est difficile à comprendre. Mais je vous assure que l'on a beau s'imposer un ancrage correct, rien n'y fait, le geste se fige à quelques centimètres de la joue. Et puis, tout récemment, j'ai admis que ce n'était pas un problème physique mais bien psychologique: la maladie de la carte! Bon, ok je suis malade, donc je me soigne me suis je dit. J'ai fait ça d' instinct, par la suite en allant sur le forum, j'ai vu que certains avaient fait pareil: Je me suis mis à 4/5 m de ma cible, J'ai fermé les yeux de façon à ancrer parfaitement puis je les ouvrais au moment de décocher. J'ai fais ça pendant 2 heures. De temps en temps, je tentais d'armer sans fermer les yeux, puis je tirais. A ma grande surprise, j'y arrivais! Ce week end, je suis allé à l'ouverture du chevreuil. Je n'ai pas eu l'occasion d'approcher un broc, mais par-contre, j'ai beaucoup tiré dans la nature. Je me suis régalé car enfin, j'ai retrouvé mon ancrage originel et ai retrouvé des sensations que j'avais oublié. En une séance de 2h à tirer les yeux fermés, j'ai éradiqué 20 ans de maladie de la carte! Si ce message pouvais aider ceux qui comme moi ont ce soucis, j'en serais heureux, mais pour cela, sachez qu'il faut dans un premier temps, admettre que c 'est un problème psychologique et non physique. Une fois que vous l'aurez admis, alors le combat pourra commencer. Bonnes flèches!

sherkhan

Messages : 99
Date d'inscription : 18/10/2011
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par tartar1 le Lun 4 Juin - 17:26

oui, tirer les yeux fermés est une bonne méthode. elle permet de ressentir plus intensement le geste et de mieux l'intérioriser. Attention, cela peut devenir addictif: je connais des ciblards qui ont eu du mal à garder les yeux ouverts aprés en avoir abuser (non, non je ne plaisante pas )

tartar1

Messages : 97
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 60
Localisation : 93000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par Michel COICAUD le Lun 4 Juin - 19:36

sherkhan a écrit:Bonjour,

Si ce message pouvais aider ceux qui comme moi ont ce souci, j'en serais heureux, mais pour cela, sachez qu'il faut dans un premier temps, admettre que c 'est un problème psychologique et non physique. Une fois que vous l'aurez admis, alors le combat pourra commencer. Bonnes flèches!

Merci pour ton témoignage. Sur Tradgang, les pages consacrées à la Target Panic sont parmi les pluis fréquentées, ici on en parle deux fois par. an, et on n'est pas meilleurs archers de cec côté-ci de l'Atlantique, cherche l'erreur...

Admettre qu'on est malade, se soigner, c'est pas évident, mais quand tu fais ça le reste suit. On peut guérir, et ça prend pas des années.

Merci.

Bravo.
avatar
Michel COICAUD

Messages : 383
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 57
Localisation : Gradignan. Bordeaux, quoi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par Phil 38 le Lun 4 Juin - 20:58

Salut à tous.

Pour ma part, je suis en plein dedans et je travaille avec la technique de Jean Marie Coche "Le Self Order" dans son ouvrage "Guider son mental".

La technique des yeux fermés est très interessante aussi pour le ressenti. (J'avais travaillé cette technique chez Philippe Baumann)

Et puis, ne pas hésiter à faire des jeux d'arcs, très efficace pour ne pas avoir la pression.

Je suis heureux car je recommence à faire des tirs "terminés", où le geste est fini et c'est de nouveaux le pied de ne plus être maitrisé par son arc.

De nouveaux, c'est moi qui commande le tir.

Mais je suis très vigilant, c'est un effort mental à chaques flèches.
avatar
Phil 38

Messages : 524
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 50
Localisation : Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par sherkhan le Mar 5 Juin - 6:03

Bonjour,


Quels jeux d'arc ? Peux tu me donner quelques exemples s'il te plait.

Bien à toi.

sherkhan

Messages : 99
Date d'inscription : 18/10/2011
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par Phil 38 le Mar 5 Juin - 17:08

Un jeux d'arc que j'ai mis au point (en toute modestie...), il faut l'aide d'une tiers personne :

Il faut à se mettre en face de 3 cibles (blason ou 3 D séparée d'un mètre ou deux) à une distance maxi de 5 ou 6 mètres, on arme l'arc en face de la cible du milieu, jusqu'à l'ancrage, et là on ballade sa pointe sur chaque cible, une à une, en marquant un petit temps d'arrêt sur chaque cible et la tiers personne intervient en nommant une des trois cible, là, tu es toujours armé et tu pointes ta flèche en face de cette cible, tu ajustes ton tir et tu décoches.

Bien sur çà ne doit pas durer plus de 10 secondes (enfin, çà dépend de la puissance), bien qu'il est vivement reccomandé de faire cette exercice avec un arc de faible puissance.

Jean Marie Coche, qu'en il faisait faire des exercices à des élèves ayant ce problème, leur donner un arc d'initiation de faible puissance pour travailler la gestuelle.

Voilà en autre un des jeux d'arc que je fais qu'en je sent que je ne finis pas mon tir correctement.

Et bien sur cette phrase que je me répète : Je termine mon geste, je stimule mon dos.

A la syllabe "te" de geste, je suis à l'ancrage et à "dos" je décoche. C'est un bon rythme de tir.

Voilà, bon courage.
avatar
Phil 38

Messages : 524
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 50
Localisation : Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par sherkhan le Mer 6 Juin - 5:13

Super ! merci pour ces conseils. Bonnes flèches.


Tokaji a écrit:Un jeux d'arc que j'ai mis au point (en toute modestie...), il faut l'aide d'une tiers personne :

Il faut à se mettre en face de 3 cibles (blason ou 3 D séparée d'un mètre ou deux) à une distance maxi de 5 ou 6 mètres, on arme l'arc en face de la cible du milieu, jusqu'à l'ancrage, et là on ballade sa pointe sur chaque cible, une à une, en marquant un petit temps d'arrêt sur chaque cible et la tiers personne intervient en nommant une des trois cible, là, tu es toujours armé et tu pointes ta flèche en face de cette cible, tu ajustes ton tir et tu décoches.

Bien sur çà ne doit pas durer plus de 10 secondes (enfin, çà dépend de la puissance), bien qu'il est vivement reccomandé de faire cette exercice avec un arc de faible puissance.

Jean Marie Coche, qu'en il faisait faire des exercices à des élèves ayant ce problème, leur donner un arc d'initiation de faible puissance pour travailler la gestuelle.

Voilà en autre un des jeux d'arc que je fais qu'en je sent que je ne finis pas mon tir correctement.

Et bien sur cette phrase que je me répète : Je termine mon geste, je stimule mon dos.

A la syllabe "te" de geste, je suis à l'ancrage et à "dos" je décoche. C'est un bon rythme de tir.

Voilà, bon courage.

sherkhan

Messages : 99
Date d'inscription : 18/10/2011
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par ROBERTSON le Mer 6 Juin - 17:26

Vous vous concentrez TROP sur la visée ? alors quelle doit etre secondaire et inconsciente .

Il faut donner la priorité au GESTUEL : J explique :

Le seul moyen pour les gens " malades " et de se creer une queue de detente, un " cliqueur " naturel ,

afin de se concentrer essentiellement sur le gestuel et " oublier " cette visée .

Tout depend de votre degré de maladie , j ai vu des gens pas capable d avoir plus de 23 pouces d allonge

alors qu ils ont des bras capables d allonger 29 pouces .

Un " cliqueur " naturel pour nous chasseurs, est la PLUME qui vient toucher le bout de votre nez ; orientez ou

montez vos

plumes de facon que cela soit possible .

Commencez avec un arc de plus faible puissance ou bien votre arc habituel seulement si le physique n est pas

le probleme .

On est tous d accord sur le gestuel de la décoche je penserai : On vient a l ancrage , on a l impression de s y

arréter , mais une fois a l ancrage , il faut que le dos prenne le relais et que l on continue a tirer sur cette corde

avec le dos , ce qui permettra a cette plume de venir toucher le bout de votre nez , ce qui declenchera la decoche

qui sera alors dynamique et donc plutot bonne : Il est IMPERATIF de ne pas lacher cette corde avant que cette

plume ne touche le bout de votre nez ; quand a la visée , avec cette methode , elle devient secondaire et elle se

fera de toute facon , mais inconsciement , ce qui est le but , car c est elle qui qui est le declencheur de la maladie.

pas le probleme .

ROBERTSON

Messages : 322
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par ROBERTSON le Mer 6 Juin - 17:30

Désolé il faut enlever le " pas de probleme " de le fin du texte .

ROBERTSON

Messages : 322
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par sherkhan le Jeu 7 Juin - 4:24

Vous vous concentrez TROP sur la visée ? alors quelle doit etre secondaire et inconsciente .

Il faut donner la priorité au GESTUEL.





Merci pour tes conseils. En ce qui me concerne, je ne perçois pas le tir instinctif et surtout pour la chasse comme tu le vois. Tout d'abord, je ne suis pas certain qu'il y ait une bonne méthode, mais plutôt, celle qui te convient. Pour ma part, c'est exactement le contraire de ce que tu préconises. Oublier la gestuelle pour se focaliser sur la cible, d'ailleurs, que ce soit Fred Bear, ou encore Fred Asbell, n'est ce pas eux qui rabâchaient: pick a spot! F.Bear, qui était comme tu le sais un redoutable chasseur et tireur, n'avait pas de point d'encrage, sans doute était-il atteint lui aussi de la target panic; quant à F.Asbell, dans son dernier livre, il dit s'être trompé très longtemps en écrivant que sans point d'ancrage point de précision, il dit également que l'on peut avoir une gestuelle parfaite mais être à côté si l'on ne focalise pas son regard là où l'on souhaite que la flèche aille.
Pour revenir à moi, plus modestement, j'ai tiré pendant 20 ans sans point d'ancrage et je t'avoue humblement que j'étais toujours à la hauteur des archers que j'ai croisé et qui eux, avaient la bonne gestuelle. Si, j'ai souhaité retrouver mon point d'ancrage, ce n'est pas tellement pour mieux tirer, mais essentiellement parce que je n'admettais pas être dominé par ce problème. Pour terminer, à nouveau je ne dis pas que tu as tort, je dis seulement qu'il n'y a pas une méthode mais la méthode qui te convient. Je tire à l'arc pour chasser à l'arc et ta méthode du clic avec les plumes me laisse perplexe, tout du moins pour la chasse. Combien de fois n'ai-je pas lâcher la corde, alors que j'avais armé, parce que l'animal avait subitement changé de position et que je suis resté ainsi quelques secondes à attendre le bon moment.

sherkhan

Messages : 99
Date d'inscription : 18/10/2011
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par ROBERTSON le Jeu 7 Juin - 9:21

C est sur que l on est tous " bon " quand on tire seul a la maison ou que l on fait de la billebaude , encore une fois

" seul " .

Je parlais de tir dans un environement ou situation de " stress " : Competition 3D, devant du monde, ou en

demonstration , et aussi devant ce gros " Broc " que vous convoitez tant depuis plusieurs semaines . Car la

votre " panic target " va juste etre amplifiée .

Je pense que se serait une erreur de penser que les bons tireurs qui tir en " snap " n ont pas de point d ancrage,

ils en ont , et meme parfois, et de plus en plus, au moins deux. La difference et qu ils sy arretent moins.

Les grands tireurs actuels qui gagnent en IBO aux etats ou en 3D, field, en France ou ailleurs ont, si je ne me trompe

tous un point d ancrage plus ou moins dit " fixe ".

ROBERTSON

Messages : 322
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par stak le Jeu 7 Juin - 12:27

il y a un vieux grimoire où l' auteur disait :s 'arreter sans que cela soit perceptible( de l' exterieur ) pour fred bear il est un peu dans ce genre de gestuelle , paul schafer avait aussi un bref temps d'ancrage sur la vidéo à l 'entrainement par contre sur la vidéo en réelle sur la chèvre blanche il tire en snapshooting très vite et en sous allonge ( par rapport a l'autre tir ) ....

il y a aussi un truc : on ne tire pas pareil sur un animal et à l' entrainement ; je crois que la plupart sont dans une autre gestuelle quand ils sont en chasse réelle surtout si vous chassez en tir d'approche

j'ai beau par exemple m'entrainer a tirer en bloquant , a faire du tir tenu prolongé , la plupart des tirs que j'ai fait en chasse réelle' se sont fait dans le mouvement sans bloquage particulier

j'ai pour ma part une sensation à l ouverture qui n'a rien a voir quand je suis en chasse et à l' entrainement notamment sur les arcs puissants et ma difficulté est de ne pas surallongé l'arc surtout si j'ai un arc de puissance moyenne ; c'est paradoxalement surement pour cela que je m'en sors plutôt mieux avec un arc puissant à la chasse

il y a une discordance entre ce qu' on fait à l 'entrainement et le tir de chasse c'est pour cette raison qu' il est si difficile a analyser et à améliorer a mon avis .il faut avant tout travailler la constance dans le geste ; produire un schéma moteur qui va se répéter dans la situation de chasse qui par définition amène toujours de l' imprévu

le bloquage à l 'ancrage à l'entrainement( travailler le tir tenu ) amène a travailler une ouverture constante et c'est pour cela qu' il est très important a cultiver à l'entrainement mais bien souvent face au chevreuil vous ferez un tir non tenu et c'est la très grande régularité a l'entrainement ( répété le meme schéma d'ouverture )qui vous aidera a faire un geste avec une ouverture correcte en situation reelle ( pas a trop ou pas en moins )

reste "l'entrainement "en situation réelle ; c'est le cas par exemple au ragondin c'est a mon avis surement le meilleur système pour acquérir un geste constant en chasse réelle
avatar
stak

Messages : 3282
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par gé06 le Jeu 7 Juin - 15:49

stak a écrit:il y a un vieux grimoire où l' auteur disait :s 'arreter sans que cela soit perceptible( de l' exterieur ) pour fred bear il est un peu dans ce genre de gestuelle , paul schafer avait aussi un bref temps d'ancrage sur la vidéo à l 'entrainement par contre sur la vidéo en réelle sur la chèvre blanche il tire en snapshooting très vite et en sous allonge ( par rapport a l'autre tir ) ....

il y a aussi un truc : on ne tire pas pareil sur un animal et à l' entrainement ; je crois que la plupart sont dans une autre gestuelle quand ils sont en chasse réelle surtout si vous chassez en tir d'approche

j'ai beau par exemple m'entrainer a tirer en bloquant , a faire du tir tenu prolongé , la plupart des tirs que j'ai fait en chasse réelle' se sont fait dans le mouvement sans bloquage particulier

j'ai pour ma part une sensation à l ouverture qui n'a rien a voir quand je suis en chasse et à l' entrainement notamment sur les arcs puissants et ma difficulté est de ne pas surallongé l'arc surtout si j'ai un arc de puissance moyenne ; c'est paradoxalement surement pour cela que je m'en sors plutôt mieux avec un arc puissant à la chasse

il y a une discordance entre ce qu' on fait à l 'entrainement et le tir de chasse c'est pour cette raison qu' il est si difficile a analyser et à améliorer a mon avis .il faut avant tout travailler la constance dans le geste ; produire un schéma moteur qui va se répéter dans la situation de chasse qui par définition amène toujours de l' imprévu

le bloquage à l 'ancrage à l'entrainement( travailler le tir tenu ) amène a travailler une ouverture constante et c'est pour cela qu' il est très important a cultiver à l'entrainement mais bien souvent face au chevreuil vous ferez un tir non tenu et c'est la très grande régularité a l'entrainement ( répété le meme schéma d'ouverture )qui vous aidera a faire un geste avec une ouverture correcte en situation reelle ( pas a trop ou pas en moins )

reste "l'entrainement "en situation réelle ; c'est le cas par exemple au ragondin c'est a mon avis surement le meilleur système pour acquérir un geste constant en chasse réelle

Entièrement d'accord avec toi .
Ces pour cette raison que perso pour calculer mon allonge ,je ne le fait pas sur une cible,mais plutôt sur un bouchon ou un morceau de papier poser au sol à 5 ou 6 mètre,tir pas commode mais qui se rapproche plus d'une position en action de chasse et avec ce procéder mon allonge est bien moins grande que sur une cible en face de moi.
avatar
gé06

Messages : 220
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 48
Localisation : saint cézaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par kiowa le Ven 8 Juin - 9:08

Salut à tous,
je relis ce post et j'en ressort une impression générale des personnes atteintes de cette "maladie".
Le résultat du tir à pris le pas sur le plaisir de tirer à l'arc

Bien sur, tout est lié plus ou moins intimement, mais en vous lisant, il y a toujours un facteur qui déclenche vos problèmes.
C'est a partir de ce moment qu'en vous lisant, (attention je fais faire mon psy, coach, .....) que je remarque que votre travail pour vous "soigner" se fait uniquement sur la conséquence. Travail sur votre décoche, allonge, gestuelle et prise de tête en tout genre.....
Mais que faite vous de la cause première, celle d'ou vient tout ce mal? Casse d'arc pour certains, compétition pour d'autre, .... etc.
Et si vous vous trompiez de remède au point de passer plus de temps à guérir qu'a prendre du PLAISIR.
Car c'est avant tout par là que passe notre passion.
Vous me direz bien sur que sans beau tir, belle décoches, performance, il n'y as pas de plaisir et que c'est dur.
Et si la solution passait tout simplement par le facteur déclenchant? Je sais que dans certains cas comme la casse d'arc ce n'est pas évident, mais aller reprendre du plaisir en oubliant le résultat, faire autre chose que de la gestuelle à tout prix? Votre cerveaux l'a enregistrée, pourquoi y revenir plutôt que de cherchez à enlever ce qui le "brouille"?
Certes mon raisonnement semble un peux simpliste, mais si je casse un arc que j'ai fabriqué et que par la suite j'ai peur d'aller à pleine allonge, pourquoi ne pas acheter un arc de marque qui à fait ses preuves pour effacer cette angoisse?
Pourquoi ne pas stopper un temps la compétition pour retrouver des résultats sans pression et retrouver du plaisir?
Si je blesse un grand gibier et que j'ai par la suite peur de recommencer, je travaille pour fortifier mon mental en reprenant la chasse du rag par exemple..., Je tire sur cible 3D qu'avec des lames...., reprend un poulie si je peux.
Et si je cherche plutôt tout pour m'enlever de la pression et garder du plaisir en essayant d'effacer tout ce qui "pollue" mon cerveaux, au lieu de m'escrimer à faire et refaire ce que j'ai déjà acquis et me prendre la tête parce que cela ne marche pas et me créer d'autres angoisses.
Je simplifie au maximum, mais mon idée générale est bien là.



Dernière édition par kiowa le Sam 9 Juin - 15:55, édité 1 fois
avatar
kiowa
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur

Messages : 3175
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 53
Localisation : parfois là, parfois ailleurs.... .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par stak le Sam 9 Juin - 6:38

tout a fait d'accord kiowa
en fait je me rend compte que cette activité quotidienne qui me prend tous les jours a ouvrir le piquet en faisant des gammes avec c'est du plaisir pour moi
je ne le fais que comme çà , le fait de répéter une gestuelle ne se fait pour moi que dans une recherche de plaisir a tirer
cette dimension est tout a fait fondamentale ; le jour où cela sera autre chose j'arreterai
pour les arcs très puissants j'ai fait un temps du tir en les ouvrant avec une musique détonnante qui me remplissait le cerveau aux écouteurs ( quelques vieux morceaux choisis des doors clown ) et bien en faisant cela l'arc devenait léger et l(ouverture facile a souhait ) ; il faut s'amuser clown
signé le vieux fou drunken
avatar
stak

Messages : 3282
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de la carte ...

Message par ROBERTSON le Dim 10 Juin - 15:21

Je recommande vivement a tous ceux qui se sentent concernés par ce probleme de " Panic Target "

d aller voir sur tradgang ce qu ecrit CLICKERMAN en page 11 le 08 juin sur le sujet , il explique exactement

ce qu est le probleme .






posted June 08, 2012 12:12 PM


Dan,

I found a computer where I am staying!!! So here it is. The reason your nemesis keeps coming back is because you may not know how to concentrate. Analyze your first shots when you tried the feather to nose technique. The first few may have been ok, but what were you thinking about???? I would venture to guess that you were thinking about the feather and when it was going to touch your nose. If you are thinking about the trigger, you will never get to the trigger. You have to think about and do the movement that gets you to your trigger!!!! That is done by focusing the concentration through the use of the mantra. If pulling is the movement that gets you to the feather, then the mantra is KEEP PULLING, KEEP PULLING, KEEP PULLING...said in a revolving rhythm. You are talking directly to the muscles that are required for the action you are talking about (mantra). The mantra is the concsious mind's natural way of getting you to concentrate.

What are you thinking about when you shoot a blank bale shot? Blank bale shooting allows you more freely concentrate because there is no aiming involved. If there is no aiming, the subcon and the con are involved in all other aspects of the shot and they are working pretty well together. As soon as aiming becomes a factor, the subcon will naturally take over the entire shot and make it as efficient as it can. It will usually try to shortcut the system and leave you short drawing or frozen off target. When you have to aim a shot, what are you thinking about????? If you are thinking about anything other than a movement that gets you to the trigger, the subcon is left to shoot the entire shot for you, as effeciently as it can, not the best that it can. You have to remember that it makes no sense to the subcon to hold on a target, it just wants to get the body out of tension as soon as possible.

You really have to analyze your shot and recognize what you are thinking about during a shot. Only when you know what you are thinking, will you be able to control what you are thinking. The mantra is a natural tool to direct concentration. What you say, is what you think. Therefore, you are talking yourself through this shot using the proper neurolinguistic programs (action words) to make yourself concentrate on the movement that gets you to your trigger.

Any shot without a psychological trigger is a shot left to the subcon. And we know that subcon, in most of us, will shortcut the system in one way or another. There is an autopilot for most aspects of the shot, but not the shot activation. If you leave that part to the autopilot, he will fly you into the mountain every time.

With all of that said, your shot sequence is very simple but takes a major decision on your part. You have to make a decision that you are not going to shoot a shot unless it is perfect in concentration. Meaning, you have to know very intimately what is going through your mind at full draw. If it is not perfect, don't shoot the shot, there is no one with a gun to your head making you shoot the arrow. If the shot is not perfect in concentration, let down, and ask yourself, what was I thinking about during that shot. Once you start to recognize your thoughts, you will be on your way to controlling your thoughts. You should be able to stop a bad shot before it happens because you will recognize that something is not right, your thoughts are not correct in some way.

So your shot sequence is as follows: Draw back and aim. Once the aim is complete, start your mantra, KEEP PULLING, KEEP PULLING, KEEP PULLING... until the feather touches your nose or you hit whatever trigger you are using (clicker, tab sear, etc.). The rest of the shot takes care of itself. Notice I didn't mention the release. The release is triggered by the psychotrigger subconsiously. You shouldn't have to think about releasing. You are basically keeping the gremlin at bay and making him wait for the go signal. As long as you have made a decision to release when you feel the trigger, the shot will be away as a surprise if the trigger was hit as a surprise.

The trigger is the final goal of the pulling. The trigger should hit as a byproduct of your pulling. Your concentration, once again, is on the movement that gets you to your trigger. If you don't feel your muscles moving, THEY AIN'T MOVIN'!!!!! If you don't feel the back muscles moving or your elbow rotating, that means your mind is not in the right spot and you should let down.

So let's say you are in the middle of a shot. You have drawn back and aimed, so far so good. You start your mantra and you feel the muscles moving. You are thinking, keep pulling, keep pulling, keep pulling, man when is this feather gonna hit!!!! That thought that went to the feather needs to be recognized and the shot needs to be let down. It will only take a few of these recognitions and you will really start to analyze the thoughts.

The mental mechanics along with the culmination of a psychotrigger is the most robust under stress shot that I have ever experienced. I have been through the gammut of target panic and all of the "Cures" that go along with it. It was not until I developed the use of neurolinguistic programming in the shot process that I truly have beaten this demon. But it takes discipline on the part of the shooter to recognize those natural tendencies of the subconcious gremlin to shortcut the system. Just as in the bridge system, if a shot is not perfect, you have to go back and do it again, but the bridge program does not tell you how to do it right the next time from a mental perspective. That is why the bridge program takes so long and the end result is a shot that is still totally controlled by the subcon.

This shot allows the subcon to do what it does best, aiming, stance, grip, and breathing. But it does not allow the subcon to tell itself when to release. Therefore, it has no way to shortcut the system. You are consciously keeping the gremlin at bay and making him wait for the "GO" signal to release.

As mentioned earlier, I have had 71 callers so far and I invite all of those with questions about this system to please call me. If the writing does not make sense or you have further questions on how to implement the system, I invite all archers to call. I am trying to kill the demon of target panic. It does not need to exist, but but target panic is NATURAL, that is why so many of us archers are plagued by its wrath.

I am starting a shooting school to present this program in a hands on, stress scenario based format that will leave archers with a tool to be self sufficient in diagnosis and treatment of any shooting problems that arise with target panic or form issues. So please keep that in mind if any of you would like me to come to your range or if you would like to travel to mine!!!

I hope this helps.

JT

--------------------
Joel Turner

ROBERTSON

Messages : 322
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum